AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 MISSION #5 : Un éclair attire les foules

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



WELCOME TO THE HELL
Spencer W. Morrow

MESSAGES : 615
ARRIVÉ : 06/10/2015


MessageSujet: MISSION #5 : Un éclair attire les foules Jeu 17 Déc 2015 - 18:01



"sujet commun, libre à tous et explications"
Un éclair attire des foules


BUT : À Alexandria, un orage fait rage durant la nuit attirant ainsi une horde de rôdeur autour de la ville, cependant, plusieurs arbres ont été déracinés lors de la tempête,certains bloquent la rue face à l'entrée de la ville, d'autre se retrouvent sur les rebords de la barricade. Il serait préférable d'aller retirer tout ça, mais avec tous ses rôdeurs, comment faire ?
ENDROIT : Alexandria
DÉPLACEMENT : Sur place
NOMBRE DE VÉHICULE :Aucun
NOMBRE DE PARTICIPANTS : Indéfini.
NIVEAU DE DANGER : Élevé
* Les vagabonds voulant rejoindre le groupe Alexandria peuvent s'inscrire pour y faire la transition.

1. Treesh Hurringhton
2. Logan Carter
3. Rooney A. Grimes
4. Azrael Wilson
5. Athena M. Shumway
6. Eva Wilson
7. Enid Torres

† † † † † † † † † † † † † † †

    DANGER ZONE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walkingonsidebay.rpgistes.com/



WELCOME TO THE HELL
Treesh Hurringhton

MESSAGES : 78
ARRIVÉ : 04/11/2015


MessageSujet: Re: MISSION #5 : Un éclair attire les foules Jeu 17 Déc 2015 - 18:16

La nuit fut agitée pour tous les habitants de Alexandria. Le violent orage qui perla sur la Géorgie durant plusieurs heures empêcha Treesh Hurringhton de dormir sur ses deux oreilles. Cette situation l’amena à se réveiller du mauvais pied. C’était l’histoire de sa vie ; même dame nature réussissait à la mettre en colère. Ainsi, la grande dame enfila une jolie robe jaune d’un tailleur qui l’avait conçu spécialement pour elle, une paire de chaussure à talon aiguille qui lui avait couté presque 10 000$ du moment où tout était normal. Elle passa un bon deux heures à se maquiller, se coiffer avant de sortir en dehors. Oui, tous les habitants de Alexandria s’étaient réunis à l’extérieur pour porter secours aux blessés et nettoyer un peu les alentours, mais Treesh ne pensa pas à ça. Elle fit ainsi claquer ses talons haute gamme le long du pavée, suivit de son garde du corps. Une fois près de l’entrée, la milliardaire constata l’ampleur des dégâts, sans compter la horde de rôdeur qui contournaient l’extérieur de la ville. Hurringhton claqua des doigts, son garde posa sa chaise et lui tendit son long chapeau et ses lunettes de soleil. Sans le moindre merci, la dame se posa sur la chaise confortablement et se mit à fixer les alentours. Quelqu’un pourrait m’apporter de l’écran solaire ? Il fait une de ses chaleurs et je n’ai pas envie de détruire mon si parfait bronzage !

† † † † † † † † † † † † † † †

"i think my heart is better"
Party girls don't get hurt, can’t feel anything, when will I learn.  I push it down, push it down. I'm the one "for a good time call". Phone’s blowin' up, they're ringin' my doorbell. I feel the love. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO THE HELL
Azrael Wilson

MESSAGES : 35
ARRIVÉ : 19/12/2015
LIEU : Alexandria



MessageSujet: Re: MISSION #5 : Un éclair attire les foules Mer 23 Déc 2015 - 13:30

Cela faisait deux jours que j'étais rentré de mon expédition, j'avais trouvé quelques vivres et quelques balles, rien de glorieux pourtant. J'avais pourtant trouvé ma demi soeur, dans ce qui ressemblait être une prison, je l'avais laissé après avoir parlé avec elle plus ou moins brièvement en me jurant que je reviendrais la voir très vite.
Aucunes idées de ses impressions sur ma personne, mais je ne lui voulais pas de mal, oh ça non... Nous aurons peut être l'occasion de nous revoir, allez savoir... rien est sur dans ce monde pourri.
Je me suis réveillé de bonne heure, en fait, je devrais plutôt dire que je me suis levé de bon heure parce que j'étais trop énervé pour réussir à fermer les yeux même deux minutes.
J'avais passé mon temps à observer la photo de ma famille et la nouvelle famille de ma mère, cherchant à savoir pourquoi mes parents s'était quitté à l'époque.

Elle avait l'air heureuse ma mère avec son nouveau mari, j'étais content pour elle et je ne voyais chez elle que de la bonté pure, la photo dégageait cela, après dans la réalité... comment pourrais-je le savoir? En parlant à Louise peut être, mais je ne l'a connais pas encore vraiment, je ne l'avais vu qu'une fois et la méfiance se sentait autant chez elle que chez moi... Après tout, je ne la connaissait que sur papier glacé, je ne l'avais vu qu'il y a peu en chair et en os et notre monde fait que nous ne sommes plus comme avant...

Soupirant, j'avais enfilé mes rangers pour aller faire un tour dehors en remarquant que des personnes s'affairaient déjà, en établissant des plans pour dégager des arbres menaçant de faire écrouler les murs.
Je suis passé à coté d'une femme du nom de Tresh, d'aussi loin que je me souviennes, elle n'en a jamais foutu une...
- heureusement que tous ne sont pas comme vous... on serait tous morts depuis le temps... comment pouvez vous rester là à regarder les autres travailler?
Sans lui laisser vraiment le temps de répondre, j'avais déjà foncé pour aller m'occuper les mains et l'esprit. Les personnes comme Tresh ont le don de m'exaspérer, ça serait drôle pourtant de la voir avec ses talons, se mettre à courir alors qu'un rôdeur menace de la croquer... enfin, si le gorille qu'elle se trimballe n'était pas constamment là, il y a longtemps qu'elle aurait casser tous ses talons à force de courir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO THE HELL
Eva Wilson

MESSAGES : 20
ARRIVÉ : 29/10/2015


MessageSujet: Re: MISSION #5 : Un éclair attire les foules Mar 29 Déc 2015 - 7:02



Un éclair attire les foules
Alexandria


Eva n'avait quasiment pas fermé l’œil de la nuit. Le son pourtant assourdissant des éclairs déchirants le ciel n'était pas parvenu jusqu'à elle, mais à travers les rideaux de sa fenêtre elle avait pu percevoir leur lumière et chaque fois qu'un nouvel éclaircissement arrivait, la jeune fille sursautait. Pourtant, elle n'avait jamais vraiment eu peur des orages. Mais les choses avaient bien changés et Eva n'était plus tout à fait la jeune fille qu'elle avait été dans le passé.

Quand le soleil accepta enfin de montrer le bout de son nez, le calme était revenu. Du moins, dans le ciel. Car dans les rues d'Alexandria, les habitants se précipitaient pour voir les dégâts. Eva enfila seulement un gilet et des chaussures avant de descendre à son tour pour voir ce qui attirait tant de monde. Elle traversa la rue sans prendre la peine de s'intéresser à quiconque et s'arrêta brusquement quand elle fut devant l'entrée. Les immenses arbres renversés contre les barricades de la ville menaçaient de faire s'effondrer cette protection à tout moment. Les habitants de cette petite ville si tranquille se retrouvaient finalement face à un danger dont Eva n'était pas certaine qu'ils sachent vraiment comment faire face.

Regardant autour d'elle, Eva remarqua la présence de sa colocataire, qui, confortablement installée dans un fauteuil, restait fidèle à elle-même. Jamais la rouquine n'avait été plus heureuse d'être sourde que depuis qu'elle connaissait Treesh. Quel plaisir, vraiment, de ne pas pouvoir entendre ses jérémiades à longueur de temps ! Eva passa devant la femme, bien décidé à l'ignorer totalement mais elle finit par se retourner vers elle quelques secondes après l'avoir dépassé. Elle ne cachait pas son dégoût en posant les yeux sur la brune dans son affreuse robe jaune poussin !

« Que nous vaut le plaisir de votre présence, votre Altesse ? » lâcha Eva. Le sarcasme n'était que rarement la bonne solution face à Treesh, mais la jeune fille était vraiment mal lunée après une nuit blanche et le fait de voir sa colocataire avait le don de l'énerver encore plus. Et puis de toute façon, que pourrait-elle faire à Eva alors que la moitié des habitants de la ville étaient là et témoigneraient de l'agressivité de cette nouvelle venue que la plupart ne pouvaient pas sentir !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO THE HELL
Treesh Hurringhton

MESSAGES : 78
ARRIVÉ : 04/11/2015


MessageSujet: Re: MISSION #5 : Un éclair attire les foules Mer 6 Jan 2016 - 17:39

Treesh Hurringhton exigeait le meilleur pour sa survie, elle avait besoin d’être toujours le centre d’attention des habitants de Alexandria et jamais elle n’oserait lever le doigt pour aider qui que ce soit dans cette communauté. Elle ne savait pas ce qu’ils avaient à la dévisager de la sorte, mais dès qu’ils seraient sortie de là, Miss Hurringhton se ferait un grand plaisir de détruire chacun d’eux. Elle conservait toujours ses cartes de crédits bien au chaud pour le moment où le monde serait retourné à la normale. La grande héritière leva les yeux en l’air pour regarder l’homme qui s’adressa à elle, le fixant du haut de ses lunettes de soleil haute gamme à près de 1000$ la paire. Le visage de la brunette changea et sa bouche s’ouvrit d’énervement. « Pensez-vous vraiment que je vais lever le petit doigt pour aider une communauté de retardé, pauvre et dégradante ! » La brune roula les yeux d’énervement, voyant sa colocataire la rejoindre. Elle soupira à nouveau avant de reprendre de plus belle. « Je profite du soleil et d’ailleurs, je ne vous ai pas demandé de rester à plus d’un mètre cinq de moi en tout temps ? Je ne souhaite pas attraper votre maladie ! » Cracha-t-elle en redressant ses lunettes sur le bout de son nez, fixant les alentours tout en profitant du soleil.

† † † † † † † † † † † † † † †

"i think my heart is better"
Party girls don't get hurt, can’t feel anything, when will I learn.  I push it down, push it down. I'm the one "for a good time call". Phone’s blowin' up, they're ringin' my doorbell. I feel the love. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO THE HELL
Logan Carter

MESSAGES : 329
ARRIVÉ : 10/10/2015
LIEU : Géorgie



MessageSujet: Re: MISSION #5 : Un éclair attire les foules Dim 10 Jan 2016 - 20:05

Un éclair attire les foules

La nuit avait été longue et particulièrement difficile. Le temps commençait à dégénérer, même si les températures restaient abordables en journée. Mais cette nuit avait été particulièrement horrible pour Logan et le petit groupe qui l'accompagnait dans son périple. Un violent orage avait déferlé sur la région, obligeant le groupe a quitté leur campement dans les bois pour se mettre à l'abri dans un magasin dans la ville la plus proche, dès l'instant où la pluie avait commencé à tomber. Et ils avaient bien fait, car même si l'endroit n'offrait pas un énorme confort, l'orage qui avait suivi les première gouttes de pluie les auraient probablement mis plus à mal au milieu de la forêt.

Maintenant que le beau temps était revenu, enfin que l'orage était passé en tout cas, Logan avait insisté pour reprendre la route. Ils avaient tout de même pris la peine de ramasser quelques trucs pendant qu'ils étaient encore dans la petite ville abandonnée, mais le leader du groupe ne voulait pas perdre plus de temps à fouiner. Il n'en pouvait plus de chercher partout pour retrouver un groupe de disparus depuis déjà plusieurs semaines. Plus les jours passaient et plus il semblait qu'ils ne mettraient jamais la main sur leurs disparus. Ayant déjà vécu cette situation pendant toute une année, Logan n'arrivait tout simplement pas à le supporter encore. Il n'en avait pas encore parlé aux autres, mais il était bien décidé à laisser tomber à la seconde où ils trouveraient un endroit sûr où s'installer. A quoi bon perdre encore plus de temps ? Ils ne trouveraient probablement jamais cette aiguille dans la botte de foin immense que représentait cet état.

Sa bonne vieille carte routière posée sur les genoux, l'homme conduisait aussi prudemment que possible sur la route qui était de moins en moins encombrée d'épaves à mesure qu'ils avançaient. Après la mauvaise nuit qu'il venait de passer, Logan était d'une sale humeur et il restait particulièrement silencieux, répondant tout juste quand l'un des passagers lui adressait la parole. Le silence complet qui régnait dans le véhicule fut brusquement brisé quand il freina violemment au milieu de nul part. Autour de lui, plusieurs grognements de désapprobations et cris de surprises se firent entendre, mais Logan les fit cesser d'un signe de la main.

« Regarde ça. » murmura-t-il à Rooney, installée sur le siège passager près de lui. A quelques mètres devant eux, une immense grille fermait le chemin. Quelqu'un avait installé des remparts en plein milieu de la route et vu que Logan les voyait disparaître dans les bois à droite et à gauche, il imaginait que c'était pour entourer quelque chose à l'intérieur. Un camp de survivants ? Probablement. Et ils semblaient plutôt bien organisés pour avoir réussi à mettre en place une bonne protection. Enfin, bonne... Leurs murs étaient en piteux état, il fallait bien l'admettre. En particulier un trou assez grand pour laisser passer un homme, causé par un arbre renversé au milieu de la clôture. L'homme échangea un regard avec la jeune femme, restant silencieux.

Et sans même demander l'avis de quiconque, Logan gara la voiture sur le bas côté, dans l'allée d'une maison abandonnée à l'extérieur des remparts et invita tout le petit monde a prendre ses affaires. C'était exactement ce qu'il cherchait, après tout : un endroit sécurisé où il pourrait mettre les membres de son groupe à l'abri. Et quoi de mieux qu'un camp aussi bien entouré ? Il pourrait même aider à remettre les remparts en état si ça pouvait convaincre les survivants de ce groupe de les garder avec eux. Il valait mieux tenter leur chance que de continuer à errer indéfiniment sans un endroit sûr où se reposer chaque nuit.

« On va leur demander si on peut rester au moins quelques jours. Je sais pas vous, mais moi j'en ai marre de camper toutes les nuits. »

Il rangea son revolver dans son sac à dos avant de le mettre sur son dos, mais garda son couteau de chasse à sa ceinture, dissimulé sous son t-shirt. Il fallait tout de même rester prudent ! Puis il ouvrit la marche vers la grande grille qui masquait le camp organisé dont il rêvait. Mais avant qu'ils n'arrivent à la grille, des rôdeurs sortirent du côté gauche, apparaissant entre des maisons et des arbres. Il y en avait un bon nombre. Un très grand nombre, en fait. Jetant rapidement un regard à ses troupes, Logan attrapa Eulalie dans ses bras et Félicia par la main.

« On se bouge ! »
cria-t-il une demi-seconde avant de se mettre à courir, fonçant vers l'ouverture dans la grille. Il y fit passer les deux enfants et le reste du groupe avant d'essayer tant bien que mal d'y passer à son tour. De l'autre côté, il découvrit un bon groupe de survivants attroupés près de la grille d'entrée et de la brèche.

« Ils arrivent ! » leur cria-t-il seulement, attrapant son sac pour fouiller dedans et en sortir son flingue pour le pointer sur la brèche. Ils auraient le temps de faire les présentations plus tard, pour l'heure, il fallait garder les zombies hors de portée.
(c) AMIANTE


† † † † † † † † † † † † † † †


Join #TeamLogan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO THE HELL
Arielle Campbell

MESSAGES : 356
ARRIVÉ : 09/10/2015


MessageSujet: Re: MISSION #5 : Un éclair attire les foules Dim 17 Jan 2016 - 7:23







Un éclair attire les foules
ft. Alexandria et les solitaires


(c) Nyyx | Never Utopia
Une nuit comme je n'aurai jamais cru en vivre. Une nuit d'horreur et de tourmente alors que les éclairs illuminaient le ciel comme en plein jour, le tonnerre explosé à nos oreilles comme si des bombes tombaient de ci, de là aux alentours. Je n'ai pas dormi cette nuit, trop inquiète que j'étais du temps qu'il faisait de la pluie et du vent, des grognements des rodeurs que j'entendais au loin et bien sur de Félicia. Ma pauvre petite sœur bandonnée à elle même dans cette grande et froide prison,  pleurant sur sa couche avec le tonnerre et les eclairs sans personne à rejoindre dans son lit pour se blottir et pour pleurer à chaude larme avant de s'endormir d'épuisement. J'avais demandé à Logan de prendre soin d'elle avant de partir. L'avait il fait ? Prenait il soin de ma sœur, avait il rejoins sa cellule pour la réconforter un peu, lui dire de ne pas avoir peur ? Je ne pouvais que l'espérer et sous ces pensées et ce manque j'avais passé la moitié de ma nuit à pleurer, moi aussi.
Lorsque le matin s'était finalement levé, j'avais aperçu les dégats  au dehors, les rues inondées,  les arbres soufflés par le vent et notre si belle murailles entamée, affaissée par l'un de ces arbres qui avait lourdement chû sur elle. A tout moment la barricade menaçait de s'effondrait sous le poids de l'arbre, offrant libre passage aux morts et nous laissant à leur dents avides et pourries. Sortant comme plus de la moitié de la ville pour aider à fortifier la barricade je faisais ce que je pouvais, déplacer du bois, essayer de placer des calles et alors que tout le monde faisait de son petit commentaire sur madame la poufiasse je souriais, amusée.

« Foutez la paix à cette pète-sec, si la barricade tombe ce sera la première à se faire bouffer le cul et je serai étonné que monsieur le garde du corps sacrifie sa vie pour que madame aie le temps de se mettre à l'abri ! »

Un petit rire, puis l'ignorance de cette femme idiote et hautaine, qui serait déjà morte depuis bien longtemps sans son garde du corps. Il fallait travailler, mettre ce lieu à l'abris des morts, qu'il soit toujours debout pour le moment ou j'irais récupérer Félicia. Ce fut d'ailleurs peut apres ce moment qu'une chose des plus étrange et particulière se produisit. Au loin, un homme força la grille pour l'ouvrir et ainsi entrer dans la ville se mettre à l'abri. Sur l'instant j'en restais idiote, qui était cet homme qui se permettait d'entrer ainsi en forçant la grille ? De laisser la possibilité aux morts de le suivre et d'envahir notre lieu de vie ? Mais quelques instants plus tard, quand je remarquais la petite troupe entrée et la fillette aux longs cheveux roux , la joie me pris au cœur, comme si il avait raté un battement. C'était ma sœur, je pouvais reconnaître ces cheveux partout ! Et Logan était assez reconnaissable également lorsqu'on était un peu plus prêt. Mais nous n'avions pas le temps pour les retrouvailles, du moins pas de suite car déjà les morts tentaient de s'infiltrer dans la brèche. Attrapant ma faucille attachée à la ceinture, je couru vers les grilles à en perdre haleine. Ils ne toucheraient pas à ma sœur !

« Félicia ! La maison Jaune, tout de suite, tu sera en securité ! »

Oui la surprise se lisait sur son visage, elle qui devait me penser morte, mais elle connaissait mon ton et ce n'était pas une suggestion. La maison était celle que j'occupais avec Athena et elle y serait en sécurité le temps que l'on gère les morts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO THE HELL
Azrael Wilson

MESSAGES : 35
ARRIVÉ : 19/12/2015
LIEU : Alexandria



MessageSujet: Re: MISSION #5 : Un éclair attire les foules Ven 22 Jan 2016 - 4:40

Je n'avais pas pris le temps d'écouter la pauvre femme qui se trouvait sur sa chaise, les lunettes de soleil vissait sur son nez, elle m'énervait au plus haut point et si je restai là, je lui en aurai surement coller une dans la tronche. On ne frappe pas les femmes? ah, mais même si ça aurait été un homme, je l'aurai frappé quand même, je ne fais pas de différence, pour moi un connard reste un connard qu'il en ai une entre les jambes ou pas. Treesh était une femme épouvantable, le peu de la conversation que j'avais réussi à entendre et qui sortait de sa bouche, n'était que méchanceté et elle s'évertuait à dire que nous n'étions que des moins que rien, il n'empêche que si nous n'étions pas là, elle ne serait plus de ce monde. Qu'est ce que je donnerai cher pour qu'elle pourrisse en enfer celle là, mais un autre enfer que celui que l'on vit dans ce monde évidemment.
Mais alors que j'aidais les autres à déblayer la grille, un homme s'est aventuré à l'intérieur en laissant passer d'autres personnes, surpris sur le moment, je n'ai pas pris le temps d'aller vers eux pour leurs demander ce qu'ils faisaient ici parce qu'il nous interpellait déjà pour nous indiquer que des rôdeurs s'aventuraient déjà sur nos terres. Catastrophé, j'avais déjà pris l'énorme masse qui trainait dans l'herbe pour aller aplatir quelques têtes, alors certes mon arme blanche n'était pas dès plus légères, mais avec les années, j'avais réussi à me faire les muscles et soulever cette masse n'était plus qu'une habitude et cela avait le point d'une plume pour moi.
« BOUGEZ-VOUS LE CUL PUTAIN ! ILS ENTRENT ! » Et en effet, quelques rôdeurs réussissaient assez facilement à s'amasser contre la grille fragilisées et certains arrivaient à faire les quelques pas qu'il manquait pour entrer dans notre territoire, cela m'a vraiment remonté, au point que j'en cris de rage en prenant comme appui mental, toutes les personnes qui avaient pu m'énerver ces derniers temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO THE HELL
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: MISSION #5 : Un éclair attire les foules


Revenir en haut Aller en bas
 

MISSION #5 : Un éclair attire les foules

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dancing With The Dead :: † APOCALYPSE WORLD † :: alexandria-