AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Flashback - Magnets - Selyse & Athena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

WELCOME TO THE HELL
Selyse E. Mitchell

MESSAGES : 51
ARRIVÉ : 15/11/2015


MessageSujet: Flashback - Magnets - Selyse & Athena Dim 13 Déc 2015 - 12:09



Selyse & Athena
Flashback - Magnets

Avec ce début d’épidémie, c’était vraiment la merde. Il fallait avancer en évitant les tirs des vivants. Toutes personnes étaient si angoissées. Il avait raison. Cependant, Selyse restait pragmatique. Elle avait déjà fait confiance à une personne parce que son cœur lui soufflait de le faire. Elle croyait qu’ils ne pourraient jamais être touchés par cette épidémie. Pourtant… Il fallait survivre. Il l’avait abandonnée à ces rôdeurs. La rage avait formé une légère boule dans son ventre. Elle avait trouvé une technique pour échapper à ses hordes. Cela lui prenait du temps et il ne fallait pas qu’il pleuve. Malheureusement, c’était un peu la saison en Louisiane. Comme aujourd’hui, au moins, il n’y avait pas son odeur qui planait dans les airs pour les alerter. Selyse ne portait plus du coup de joli parfum comme Miss Dior ou encore Chanel n°5.  Cela ne servait à rien et le parfum du sang de zombie était tellement à son goût qu’elle ne pouvait plus s’en passer. Vous devriez essayer à l’occasion. Ça a un vrai succès. Et niveau odeur… C’est le top du top. Cela la fit sourire. Sous la pluie, elle continua d’avancer. Cela permettait de rincer tout le sang qu’elle avait sur elle. Elle profita d’ailleurs à s’arrêter à une rivière pour se nettoyer avec un produit de douche qu’elle avait trouvée. Certaines maisons fonctionnaient encore, mais il y avait trop de mauvaise surprise.

Heureusement qu’il faisait encore chaud en aout, elle tomberait pas malade comme ça. Une fois faite, elle reprit son chemin pour trouver un abri et se reposer pour les prochains jours. Elle remarqua assez rapidement sur la route une sorte de motel. Elle s’y rendit en explorant la zone. Elle ouvrit la porte du motel. La porte vola sur elle avec un zombie qui sortit, puis un deuxième et un troisième. Elle recula par terre avec la surprise qui pouvait se lire dans le regard. Mais dans quelle merde, elle venait de se fourrer ! Cela faisait chier ! Selyse prit les jambes à son cou. Commençant la fuite, au bout d’une heure de route, elle trouva une station-service. C’était parfait. Elle remerciait le ciel d’en avoir entre Bâton rouge et New Orléans en Louisiane. La jeune femme rentra dedans et commença à bouger une étagère pour la mettre contre la porte. Elle n’avait pas beaucoup de temps. Il allait passer devant et il fallait se trouver une belle cachette pour pas qu’il la remarque. Elle prit des couvertures pour masquer le plus possible l’intérieur. Un bruit se fit retentir derrière elle. Cela semblait venir un peu plus loin. Bon, son regard faisait des aller et retour. Elle préféra directement parler pour éviter mal entendu avec un humain et si c’était un rôdeur. Elle s’en occuperait après. Tout en tournant le dos, sa voix retentissait dans la fenêtre.

«  Il y a une horde qui est très proche. Si on se cache durant qu’elle passe, on pourra y passer. Si vous voulez m’aider, c’est le moment. Nous n’avons plus beaucoup de temps. Il faut sécuriser l’endroit. »


Selyse alla vers une autre fenêtre pour mettre une planche de pub contre celle-ci et mettre l’étagère contre pour bloquer la chose. Il restait pas moins de 10 minutes avant qu’elle n’arrive. N’entend rien, elle se saisit de son arme pour se rendre à l’arrière de la boutique. Elle pourrait peut-être mieux s’y préparer. C’est là qu’elle fut surprise. Elle reconnaissait ce visage, ces cheveux, ces lèvres… Elle l’avait déjà croisé une fois dans son bar. Suite à un pari d’un ami, elle avait commencé à la draguer. Selyse avait ressenti une sorte de connexion à cette personne et elle voyait que c’était toujours présent. Pourtant, elle ne pouvait pas s’attarder dessus. Elle se souvint de son prénom.

«  Athena. C’est sûr derrière ? On refera connaissance et le blabla plus tard. Il faut vraiment sécuriser l’endroit. »


Après je m’occupe de ton cas, cette pensée la fit sourire mentalement. Bon d’accord, elle voulait juste rester concrète. Elle se souvint qu’elle n’avait réussi cas embrasser durant une danse assez proche d’elle et d’avoir… Bon d’accord, Mademoiselle Mitchell ! Concentrez-vous. Elle secoua légèrement la tête pour sortir ces images de la tête. Son regard ne la lâchait plus pour savoir sa réponse. En remerciant le ciel d’avoir pu prendre une toilette avant, cette pensée humoristique la fit sourire légèrement.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO THE HELL
Athena M. Shumway

MESSAGES : 68
ARRIVÉ : 03/12/2015


MessageSujet: Re: Flashback - Magnets - Selyse & Athena Lun 14 Déc 2015 - 20:47



magnets
ft. Selyse E. Mitchell

On pourrait croire que de vivre dans un monde apocalyptique et de devoir se battre pour sa vie nuit et jour nous empêchent de fermer l'oeil et nous obligent à rester constamment sur nos gardes. Mais cette vigilance constante gruge rapidement toute l'énergie que nous pouvons posséder. J'avais besoin de fermer l'oeil. J'avais besoin, pour quelques heures peut-être, me trouver un endroit tranquille où m'assoupir pour reprendre un peu de forces. Voilà déjà plusieurs jours que j'ai été séparée de mes anciens collègues militaires, me laissant complètement seule dans cette jungle grouillant de cadavres ambulants. Avec presque rien dans l'estomac et seulement quelques heures de sommeil par-ci, par-là, j'étais toujours en  mouvement, consciente que de survivre seule était un réel défi. Voir même impossible. Heureusement, je suis tombée sur cette station-service abandonnée, aucun zombie en vu. L'endroit était complètement désert. J'ai pris la peine de fermer les portes et je me suis réfugiée dans l'arrière boutique pour dormir quelques heures dans un calme quasi-religieux.

Combien de temps a bien pu passé avant que l'en vienne perturber mon sommeil? Je sursaute violemment au vacarme qui brise le silence. Instinctivement, je serre la crosse de mon fusil que je tiens entre mes mains. Ne jamais garder une arme bien loin, surtout dans un moment de vulnérabilité. Je tends l'oreille un instant, la respiration déjà fébrile par l'inconnu. Quelqu'un est entré dans la petite bâtisse. Et saccage la place? S'il désire de la nourriture, il sera franchement déçu, il n'y avait plus rien de comestible ici, depuis bien longtemps. Je me redresse afin de me mettre en position debout et, dans mon mouvement, j'accroche une vieille boîte de conserve qui traînait à mes pieds. Je me fige aussitôt, mes muscles se crispant et ma main serrant davantage mon arme à feu. De nos jours, on ne peut jamais faire confiance à un étranger. D'ailleurs, je suppose qu'il s'agit d'un humain, mais peut-être qu'un ou deux morts-vivants ont trouvé le moyen de se faufiler dans la cabane à la recherche de la source de cette délicieuse odeur de chair que je peux dégager. Je demeure immobile, craignant d'attirer davantage l'attention. Je sursaute de nouveau alors qu'une voix féminine se manifeste et explique la situation. C'est à moi qu'elle cause? Je fronce les sourcils et n'ose toujours pas bouger d'un poil alors que le vacarme se poursuit à l'avant de la boutique. Un temps passe avant que des bruits de pas ne se fasse entendre en ma direction. Une fine silhouette, une chevelure dorée et un regard perçant se dévoile à moi. Mon visage se décompose en un air surpris alors que je reconnais facilement - peut-être même trop - celle que j'avais pris pour une inconnue. Selyse. J'ignore comment son prénom est parvenu à demeurer dans ma mémoire, mais je me souviens aussi clairement que la veille ce bref moment partagé dans un bar de la Louisiane. Je cligne à quelques reprises des paupières, tentant d'assimiler l'information qu'elle me prodigue. Une horde. Danger. Sécuriser les lieux. Got it!

« Je m'occupe de la porte arrière, » que j'assure d'un hochement de la tête avant de tourner le dos à la jeune femme.

Je m'empresse de rejoindre la porte qui mène à l'arrière de la bâtisse, cherchant par la même occasion un moyen de la barricader. J'aperçois un vieux réfrigérateur qui ne fonctionne probablement plus depuis longtemps. J'accroche mon fusil à mon épaule et entreprend de déplacer l'électroménager pour le compresser contre la porte. Je fais ensuite le tour des lieux et m'assure qu'aucune brèche ne permettra aux zombies de pénétrer à l'intérieur. Une fois sécurisé, je rejoins Selyse à l'avant de la boutique, le tapage et les grognements des morts emplissant l'air d'une cacophonie funeste.

« Tu es seule? Tu as vu combien ils sont? » que je demande d'un ton presque militaire, trahissant les vêtements kaki que j'avais toujours sur le dos. Déformation professionnelle peut-être?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO THE HELL
Selyse E. Mitchell

MESSAGES : 51
ARRIVÉ : 15/11/2015


MessageSujet: Re: Flashback - Magnets - Selyse & Athena Sam 19 Déc 2015 - 11:43



Selyse & Athena
Flashback - Magnets

La jeune femme la regarda partir. Elle se rappela la dernière fois qu’elle l’avait fait. La vie est une sacrée surprise . Si elle avait cru qu’elle aurait pu tomber sur Athena ! Cela aurait une grande blague. Elle aurait ri aux éclats pourtant… Elle était bien là dans le même endroit. Selyse avait adoré son moment passé avec elle dans ce bar. Elle se souvint de ce précieux moment qui était gravé au fer rouge dans sa mémoire. Elle buvait avec son ami. Il fêtait l’ouverture de son bar. Son ami lui montrait une fille en remarquant qu’elle le la lâchait pas du regard et lui dit : « Cap d’aller la voir et la ramener chez toi ? ». Cela la fit beaucoup rire. Elle lui demandait ce qu’elle gagnait ? Il lui répondit ce qu’elle voulait et pour sa part une tournée gratuite dans son bar. Elle accepta en allant la voir. Selyse en avait rêvé une fois. Son sourire et la douceur de sa peau. Pourtant, dieu ne semblait ne pas jouer avec elle, ni à un jeu de hasard. Après tout, la jeune femme avait envie de construire un destin qu’elle aurait mérité. L’arrivée des zombies était un test. Rien ne pouvait être blanc ou noir. Selyse était convaincu que malgré tous ses êtres immondes. Elle pourrait trouver son bonheur. Maintenant, elle devait sécuriser l’endroit. Il fallait qu’elle se concentre. Athena lui avait rappelé son côté humain et le désire d’être avec une personne pour rire, pleurer ou encore survivre. Elle était aussi détruite à sa première rencontre. Quand elle eut fini, son regard observa le premier rôdeur qui l’avait suivi. Elle se cacha pour observer les infrastructures des lieux. Elle l’entendit bouger dans la pièce arrière. Elle rangea encore une chose avant de regarder dehors encore une fois. La horde était maintenant là. Elle recula pour ne plus attirer aucune intention. Cet endroit devait être comme mort. Un mort curieux vint taper contre la porte. Il comprendrait au bout d’un moment qu’il n’y aurait personne. Elle sentit la présence de Athena dans son dos. Son instinct la fit légèrement sursauter. Elle ne l’avait pas entendu venir. Son sourire était de nouveau sur ses lèvres de manière à la rassurer. La question de la jeune femme était pertinente pourtant… Selyse était d’une humeur taquine.

« Non, vu que tu es là. » Elle marqua une pause avant de regarder vers l’entrée. « Je crois qu’il sont une vingtaine. Ils étaient coincés dans un motel pas loin d’ici. J’ai ouvert la porte. Et ils me sont tombé dessus. »

Son regard détailla la jeune femme. Quand elle lui avait posé la question, elle voulait changer un peu l’air lugubre qui était en train de dominer cette espace. Selyse voulait la taquiner plus qu’autre chose. C’était plus fort qu’elle. Elle relança une taquinerie. Après tout qui aime bien châtie bien, non ?

« Je vois que tu es militaire ? Tu sais que tu es très attirante dans ces habits. Si tu veux, je peux être ta cheffe ? »

Un clin d’œil vint ajuster sa phrase. Ses yeux se plissèrent légèrement. Elle trouvait la situation très comique et très agréable. Elle finit par sortir une vérité qui était masquée par de l’humour.

« Si j’avais su qu’il aurait fallu des zombies pour que tu restes avec moi. J’aurais demandé qu’il le fasse avant. »


Elle rigola légèrement en mettant sa main devant sa bouche pour le taire. Elle retenait sa voix pour pas qu’il les trahisse dans leur position. Selyse comptait bien l’apprivoiser. Elle ne voulait plus la quitter. Elle pourrait survivre les deux. Cette idée lui trottait dans la tête pour ça il fallait encore qu’elle soit d’accord. Elle lui montra la porte arrière.

« On sera plus à l’aise pour parler. »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO THE HELL
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Flashback - Magnets - Selyse & Athena


Revenir en haut Aller en bas
 

Flashback - Magnets - Selyse & Athena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dancing With The Dead :: † APOCALYPSE WORLD † :: Ailleurs :: Le reste des États-Unis-