AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 I do not want it to stop it now [Trevor K. Cooper]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



WELCOME TO THE HELL
Mélissandre Jackson

MESSAGES : 173
ARRIVÉ : 17/10/2015
LIEU : à la prison



MessageSujet: I do not want it to stop it now [Trevor K. Cooper] Sam 28 Nov 2015 - 12:03


Ne plus jamais dépasser les limites
ft Trevor K. Cooper


Une amie commun




Une nouvelle journée avait commencer et à dire vrai nous étions déjà en plein après midi. Il fait chaud très chaud et la puanteur que dégage les zombie se fait de plus en plus insoutenable. Je décida de partir en mission ou plutôt en quête d'une personne plus exactement. Tout en espérant que cette personne en question soit toujours en vie, car je lui doit beaucoup.

Je me souviens alors de ma première mission de ravitaillement que j'avais ait en arrivant à la prison, il y avait plein de personne sympas, dont une personne avec qui j'avais liée une très grande amitié et je dois bien avouer que depuis, son départ je me sens un peu seule. Elle était mon amie, une véritable amie avec qui j'ai beaucoup parler.

Je ne connais pas les raisons de son départ et je ne le saurais sans doute jamais. Mais, je ne dois pas m'arrêter de vivre pour autant si le destin le veux nous nous retrouverons un jour ou l'autre. Quoi qu'il en soit en cette journée je sortis de la prison car, au loin j'ai cru voir la personne que je recherche depuis toujours.

Toujours est un bien grand mot mais, depuis que je l'ai croiser ma vie est devenue une nouvelle vie, une renaissance. Il était mon nouveau souffle, ma raison de vivre en ces temps d’apocalypse. Armée de mon arc je sortis prudemment de la prison et je me dirigea dans la direction ou j'avais cru voir la personne qui était chère à mon cœur.  Mais plus j'avançais et plus je m'éloigner de la prison, ou je serai bien plus en sécurité.

Mes pas me conduise dans une ville abandonnée mais, toujours aucune trace de Sullivan, je commence à baissée les bras et à désespérer. J'essaye de ne pas faire de bruit mais, malheureusement pour moi, je shoot dans une canette de soda vide. Et là j'entend des zombie qui s'approche de moi, je n'ai pas autant de flèches qu'il y as de zombie qui se dirige vers moi. J'en tire une, puis deux.

C'est alors dans un élan de désespoir que je commence à courir aussi vite que possible. Je me retrouve dans une impasse car des rôdeur sont en fac de moi, sur mon côté droit je vois un jardin avec une cabane d'enfant et une maison mais, pour moi elle me semble bien trop loin, alors pris dans un dernier espoir je grimpe à l'arbre pour aller me réfugier dans cette cabane en bois qui heureusement pour moi se trouve en hauteur.

Une fois en sécurité dans cette cabane, je reprend mon souffle qui se fait court car, j'ai bien cru que j'allais y passer. Je fouille dans mon sac à dos et en sors mon arme à feu et je commence à tirer sur les zombies, mais, je n'ai qu'un seul chargeur et je n'arrive pas trop à tuer les zombie car, je ne me sens pas du tout à l'aise avec une arme à feu. Tout espoir est perdu pour moi si ils ne s'en vont pas.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO THE HELL
Trevor K. Cooper

MESSAGES : 34
ARRIVÉ : 20/11/2015


MessageSujet: Re: I do not want it to stop it now [Trevor K. Cooper] Dim 29 Nov 2015 - 17:19




Ne plus jamais dépasser les limites.
_____________________________________________________________

Arielle manquait énormément à l'ancien militaire qui ne voulait qu'une chose, la retrouvait. Son monde était dépeuplé sans elle. Il fallait qu'il la retrouve absolument, il ne pouvait s'imaginer qu'elle était morte. Elle était en vie, il le savait. Plongeait dans ces pensées, Trevor marchait dans la forêt, pistant comme tous les jours les traces de sa bien-aimée. Le soleil était haut dans le ciel, frappant de ces rayons comme un coup de poing brûlant sur la peau. Il avait de la chance d'être à l'abri à cause des feuillages qui créait des zones d'ombre.

La ville était en vue, les bâtiments étaient ravagés par des explosions, des vitres explosées, des voitures accidentées. 75% de la ville était en ruine, le monde était comme ça maintenant, il fallait s'y faire. Chaque paysage urbain qui avait un minimum de magie n'existait plus. Les villes étaient des lieux désertiques ou seul le mangeur de cerveaux exercer leurs lois. C'était à eux maintenant, tout était à eux. Nous étions des exilés qui tentaient de reprendre leur bien.

Trevor était enfin en ville. Une ville particulièrement vide de toutes traces vivantes et non vivantes, c'était bien ça le problème. Trevor avait empoigné son épée et l'avait dégainé au cas ouoù Il fallait être sur ces gardes ! Il fouillait l'horizon s'en trouvait la raison qui avait poussé les rôdeurs à migrer. C'était à ce moment qu'un coup de feu, puis un autre, et encore un avait retenti non loin d'ici !

Trevor s'était mis à courir, tournant à gauche, puis à droite avant de tomber face à face devant un jardin, une cabane dans un arbre et une silhouette d'une femme a la chevelure rousse ! " Arielle ... "' avait-il marmonné. Persuadait que c'était elle, il s'était mis en tête de faire diversion pour accédait à la cabane.

Il avait cherché autour de lui un moyen sonore pour attirer les Z loin de cette cabane en bois. Après quelques coups d'oeil, il avait remarqué des voitures positionnées sur le trottoir. Il s'était dirigé vers celle-ci avant de frapper d'un énorme coup d'estoc dans la fenêtre, puis la deuxième puis la troisième, et coup de chance, l'alarme s'était déclenché.

Trevor avait le problème sur les bras maintenant ! c'était lui face à une bonne vingtaine de rampant. Il était bon avec une lame, très bon ! Mais du un contre vingt, c'était du suicide ! Les grognements des zombies s'approchaient de lui alors qu'il avait envoyé un coup de lame dans le crâne du premier ! Un mouvement latéral dans le crâne du second, il avait coupé la tête du troisième avait de battre en retraite !

Il fallait qu'elle comprenne qu'elle devait rester dans la cabane alors que lui avait fait le tour d'un garage. Il était pénétré par-devant, restant prêt d'un boitier électrique et alors qu'une bonne quinzaine était entré il frappe du manche de son épée la boîte blanche et jaune ce qui avait pour réaction de baisser le volet métallique. Il avait prisprit soin de bloquer la sortie avant bon nombre de meubles, prenant au piège les rôdeurs. Après avoir fait ça, il avait repris direction de la cabane mais le souci c'était les coups de feu tiré plus tôt ! Là, ce n'était pas une quinzaine mais une bonne cinquantaine qui sortait de toute part ... Chaque angle, chaque côté, chaque rue ! Il y en avait de partout ! Il s'était dépêché de grimper dans la cabane, s'écroulant devant la rouquine ... Il avait levé les yeux vers elle, découvrant avec désespoir que ce n'était pas Arielle.

'' C'est bien ma veine ça .. '' avait t'il dit sans vouloir vexé la jeune femme se trouvant bloquait avec lui. Il fallait resté silencieux, espérant que cette meute traverserait la ville sans s'arrêter par la case '' casse-dalle gratuit.''



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO THE HELL
Mélissandre Jackson

MESSAGES : 173
ARRIVÉ : 17/10/2015
LIEU : à la prison



MessageSujet: Re: I do not want it to stop it now [Trevor K. Cooper] Lun 7 Déc 2015 - 6:22


Ne plus jamais dépasser les limites
ft Trevor K. Cooper


Une amie commun




En sécurité c'est ce que je pensais mais, il ne faut jamais se croire en sécurité lorsque l'on est en apocalypse. Mon flingue à la main j'était terrorisé à cette idée d'être coincée dans cet endroit toute seule. J'étais prise de panique lorsque je vis une main se poser sur le sol de la cabane en bois. C'est là que je me suis dit "depuis quand les zombie grimpe ?"... Mais, plus le temps passer et plus je pouvais voir que ce n'était pas une de ces choses mais, bel et bien un homme qui venait me rejoindre je pointa mon flingue vers lui lorsqu'il dit des paroles un peu dérangeante.

Je le regarda un instant d'un air suspect puis, je baissa mon regard sur mon flingue que je baissa aussi tôt pour ne pas tirer par peur sur un inconnu qui n'as rien voulu de tel. C'était bien sa veine ça voulait dire quoi ça ? Si il ne voulait pas se trouver là avec moi il pouvait partir quand bien lui semble. Je me colla au fond de la cabane en bois, le regardant de haut en bas enfin de se que je pouvais voir, on ne pouvais pas vraiment tenir debout dans ce genre d'endroit, c'était plutôt à taille enfant donc mise à part debout légèrement courber on ne pouvais pas vraiment circuler.

-Qui êtes vous ? Que faite vous là ? Que me voulez-vous ?

Tant de question qui n'on pas vraiment de sens pour le moment mais, j'étais tout de même prise de panique. Donc il fallait bien comprendre mon état d'esprit en ce moment même. Je ravala difficilement ma salive tout en rangeant mon arme à feux dans mon sac à dos. Je repris peu à peu une respiration tout à fait normal à la suite de cette mésaventure. Je secouai la tête de gauche à droite reprenant mes esprits.

-Ils vont partir hein ?

Une question qui n'en es pas vraiment une c'est seulement pour me rassurer moi-même et qu'il me confirme bien que les zombies vont partir. je ressert mes jambes près de ma poitrine pour les entourer de mes bras par la suite posant ma tête sur mes genoux comme une enfant le ferait.






Hors Rp:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO THE HELL
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I do not want it to stop it now [Trevor K. Cooper] Aujourd'hui à 9:55


Revenir en haut Aller en bas
 

I do not want it to stop it now [Trevor K. Cooper]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dancing With The Dead :: † APOCALYPSE WORLD † :: Ailleurs :: villes abandonnées-