AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Stop! In the name of ma jambe poilue! [pv Logan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

WELCOME TO THE HELL
Kenneth Lynch

MESSAGES : 30
ARRIVÉ : 11/11/2015


MessageSujet: Stop! In the name of ma jambe poilue! [pv Logan] Ven 27 Nov 2015 - 17:23

Trois jours que je suis dans la panade. Vous savez ce que c'est la panade ? C'est quand on est dans le caca jusqu'au cou. Enfin non je suis pas dedans jusqu'au cou, je suis propre quand même puis j'ai ma mini pelle pour creuser des trous dans le sol et du papier toilette bio dégradable, je suis quelqu'un de bien et je m'en met pas partout, mais quand même.
Voyez vous, cela fait plusieurs semaine que ce monde pars en peau de banane. D'abord y a des rumeurs comme quoi il y avait des morts qui étaient pas si mort que ça et qui voulait vous manger. Puis on a vu les morts manger des gens, là comme ça, genre, coucou je suis au restau, je prendrait un bout de bras bien bleu nan je vais le prendre en tartare direct plutôt à même le mec ! J'ai vu ma copine de ballet enfin celle qui jouais Clara, parce que c'était une peste qui voulait toujours perdre du poids alors que c'était un squelette. Je lui ai dit qu'elle devrait perdre un os pour maigrir plus et là PAF ! Un macchabée lui bouffe un bout ! Bah pour perdre du poids, elle à perdu du poids la cocotte genre plein de kilos de bidoche, c'était même impressionnant de voir tout ce que pouvait renfermer un si petit corps. Et voilà je suis parti sur les routes comme ça, en courant parce que la moitié de la compagnie de danse de Londres voulait me omnomnom ! OUI ME OMNOMNOM ! Et si vous aimez pas mon expression bah je vous prout prout tagada !

Donc, je suis sur les routes, a pied d'abord, à chanter qu'un kilomètre à pied ça use et ça use, sauf que ça m'a clairement usé moi aussi et puis je me suis souvenu d'une chanson à la con mais vraiment à la con et je me suis mis à chanter Dominique et me voilà sur les routes de l'état de New York, evitant les morts, parfois les vivants. Cherchant à bouffer ce que je trouvais en chantant à tue tête

« Dominique, nique, nique, s'en allais tout simplement... »

Bon j'ai tenté de me la faire à Kenneth, neth, neth, mais ça le faisait pas donc, je suis resté sur la base de la chanson. Puis j'ai trouvé un vélo, vous vous souvenez de ces trucs ? Deux roue, des pédales, une chaîne, un siège qui vous fous un putain de mal au cul ! Du genre pire que quand je me faisais...nique, nique ! Bah voilà, vous avez une idée de ce que j'ai trouvé. Bon je l'ai un peu piqué à une sorte de cadavre de femme de tellement déglingué qu'elle pouvait tout juste claquer des dents à mon encontre, gargouillais et...voila. Bon je l'ai abrégé rapidement, parce que moi si j'étais comme ça je voudrais qu'on me bute. Puis j'ai pris le vélo et hop, je suis parti ! C'était vachement, méga cool bon j'ai bien souffert niveau mollet et fesse, mais bon l'air de rien, ça permet de se déplacer assez rapidement. Puis maintenant, si tu veux voir mes mollets bah ils sont putain de musclé ! Ouaip, je suis pas musclé de partout, mais je suis méchamment musclé du mollet ! Alors j'ai pédalé, un petit mec avec sa tête de mouton toute frisé, son sac dans le dos à chanter dominique. Puis j'ai chantonné des choses plus sympa. Genre le pas de deux de casse noisette, le cygne noir, toute ces danses que j'ai appris, ces musiques qui vivent dans mon cœur et dans ma tête, je les chantonne en roulant. La nuit aussi quand je me trouve un abris je chantonne pour m'endormir. Je trouve ça plutôt cool. Bon ça m'a joué des tours une fois parce que des mecs m'ont capté, ils ont voulu me voler et au final...bah je me suis sauvé et ils ont pas réussi à me rattraper avec mon super méga vélo et mes mollets musclé !

Sauf que voilà, un vélo c'est bien, mais quand on a pas tout ce qu'il faut pour l'entretenir, c'est tout de suite moins bien. Et quand j'ai crevé et que j'avais rien pour réparer, pour changer ou autre et bah..j'ai du abandonner Bob ! Ouais j'avais appelé mon vélo Bob parce que c'était cool de parlait à quelqu'un surtout que j'ai passé énormément de temps seul. Mais dans le genre vraiment, vraiment énormément. Puis c'est pas bon pour l'humain d'être trop seul surtout quand il chante Dominique.
Donc Je suis reparti tout simplement, gai et chantant. Ou gay et chantant ça c'est à vous de choisir comment vous voulez le voir et j'ai marché, marché, marché, dormi par ci par là, cherché, rencontré des personnes, bref la vie avec les zombies. Parce que oui, j'en parle pas trop parce que je les aime pas, mais j'en ai croisé, j'en ai tué et j'ai failli me faire bouffé aussi. Bref me voici donc sur la route, une large route ou il y a peu de monde, quelques voitures éparpillés de ci, de là et je les fouillent bien sur pour tenter de trouver des choses, de quoi survivre plus facilement. J'ai eu un super nouveau pull comme ça. Bon c'est pas du vol, la personne l'a laissé là et ne reviendra pas le chercher vu le sang sur le pare brise. Et puis il y a eu ça, la bas, une voiture qui arrive, une voiture ! Encore mieux qu'un vélo ça fait vroom, c'est à l'abri, on peut avoir de la musique et forcément y a quelqu'un pour le conduire. Alors je vais faire du stop. Au début je voulais lever le pouce mais pas assez originale, pas assez moi ! Puis faut dire aussi que quand j'ai capté au loin que c'était un mec, je me suis dit que je pourrais peut être me faire tirer, parce que je suis humain et j'aimerais bien me faire tirer. Alors je fais la pin up. Je relève mon pantalon large sur ma cuisse et je montre ma jolie jambe poilue, la faisant rouler comme dans ces vieux films en noir et blanc ou les femmes attiraient les hommes comme ça. Plus qu'a espérer que le mec s’arrête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO THE HELL
Logan Carter

MESSAGES : 329
ARRIVÉ : 10/10/2015
LIEU : Géorgie



MessageSujet: Re: Stop! In the name of ma jambe poilue! [pv Logan] Sam 28 Nov 2015 - 19:45




Stop! In the name of ma jambe poilue


https://www.youtube.com/watch?v=11GYvfYjyV0

Existait-il quelque chose de mieux au monde que de pouvoir rouler librement sur des routes abandonnées, au volant d'une voiture de collection, avec rien d'autre que soi-même et tout le temps du monde ? Si cette question s'était adressée à Logan, il aurait probablement répondu que non. Ça avait toujours été son rêve, la liberté ultime. Mais voilà, le monde avait pris un sacré coup dans la tronche et, alors qu'il filait tranquillement sur les routes au volant de sa Aston, la fenêtre ouverte et les cheveux au vent, Logan ne pouvait se sentir totalement en paix.

Il devait surveiller son compteur d'essence plus qu'il ne l'aurait fait s'il avait été totalement fauché. Il devait s'arrêter très régulièrement pour virer un truc qui encombrait le chemin. Il ne se faisait même pas le plaisir de mettre un peu de musique, par peur que ça grille sa batterie un peu trop vite. Et c'était assez difficile de profiter pleinement du paysage et de l'insouciance de la liberté quand on voyait des morts-vivants traîner leur carcasse sur le bord de la route. Le fantasme du road trip avec le son d'une guitare en fond sonore en prenait un sacré coup. Pourtant, l'homme avait réalisé une bonne partie de son plus grand rêve depuis que les rôdeurs avaient envahi la planète. Jamais il n'avait eu l'occasion de voir autant de pays que depuis cette époque maudite. Il avait traversé les États-Unis de long en large, de haut en bas. Tout n'était pas perdu, au final.

Il revenait justement de son Vermont natal et traversait maintenant l'état de New York, sa fidèle carte posée sur les genoux. Il n'avait pas vraiment d'idée sur sa prochaine destination et roulait plutôt au hasard des routes dégagées, le plus loin possible de l'endroit où il avait grandi. Y revenir n'avait pas eu l'effet rassurant qu'il espérait. Quelle idée stupide de croire que rentrer à la maison arrangerait tout. Il se sentait affreusement déprimé par ce petit voyage dans son passé dévasté par la mort. Son immeuble était envahi de rôdeurs et il lui avait fallu des heures pour atteindre son appartement, où personne ne l'attendait si ce n'était les affaires jetées au sol. Il ne lui avait pas fallu longtemps pour comprendre que quelqu'un était passé là avant lui et s'était bien amusé à dépouiller le logement de tout ce qu'il pouvait contenir d'utile, ne laissant plus que les photos et les souvenirs éparpillés sur le sol. Comme si cet endroit n'appartenait plus à personne, comme si les visages souriants de Logan, de Rooney, de leurs amis et de leur famille n'étaient rien de plus que des ombres et n'appartenaient plus à de vraies personnes.

Cet état des lieux l'avait fichu en rogne et il s'était finalement tiré en quatrième vitesse de cet endroit qui n'avait plus rien à lui offrir, n'emportant rien de plus qu'une photo de Rooney et lui qui reposait désormais sur son tableau de bord et qu'il tentait de ne pas regarder trop souvent. Se concentrer sur la route restait la seule manière encore efficace de ne pas penser à la jeune femme, à leur vie disparue à laquelle il venait de se confronter douloureusement. Alors il avançait, se concentrait sur le paysage et les obstacles, s'amusait à détailler les zombies pour leur imaginer une petite histoire, une raison les ayant conduit à se trouver sur le bord de cette route, en ce jour où ils s'étaient soudainement transformés en morts-vivants.

Il roulait depuis près de sept heures, faisant quelques fois des pauses quand la fatigue devenait trop handicapante, quand il aperçu cet homme sur le bord de la route, la jambe relevée. Surpris, intrigué, Logan fronça les sourcils, ralentissant peu à peu. Il hésitait franchement à s'arrêter. Ce mec semblait plus étrange que dangereux, certes. Mais justement, il était peut-être un peu trop étrange. Tellement que le géant continua de ralentir jusqu'à s'arrêter à son niveau, baissant la vitre du côté passager pour se pencher et mieux voir le type. Peut-être qu'il avait tout simplement un problème à la jambe et qu'il n'arrivait plus à avancer à pieds ? Sinon, comment expliquer son comportement ?

« Tout va bien, mec ? » demanda Logan de son habituel ton désinvolte, où perçait une légère pointe de curiosité. Après tout, qu'est-ce que ça pouvait bien faire que ce type soit bizarre ou non ? Du moment qu'il ne sortait pas une arme pour le menacer, Logan pouvait bien le dépanner un moment.



couleur : 990000

† † † † † † † † † † † † † † †


Join #TeamLogan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO THE HELL
Kenneth Lynch

MESSAGES : 30
ARRIVÉ : 11/11/2015


MessageSujet: Re: Stop! In the name of ma jambe poilue! [pv Logan] Ven 4 Déc 2015 - 14:28


Stop...In the name of ma jambe poilue



Donc pour en revenir à nos moutons...Tiens je me demande si il y a encore des moutons ou pas, parce que les zombies ils mangent tout ce qui est vivant, même les moutons...Peut etre que je verrais en traversant un champ tiens...Ah ! Je m'éparpille encore donc, je suis dans la voiture avec ce mec là, je lui ai pas même laissé le temps de comprendre ce qu'il lui arrivait que je l'assaillait déjà de paroles pour lui parler de tout et de rien. De moi, de mon vélo, de ma jambe, de ma sexytude incarnée, parce que oui je suis le mec le plus sexy  qu'il ai jamais du voir. A part lui peut être, parce qu'il est pas mal sexy. Je me demande si il est gay ou bi. Peut etre que je pourrais le remercier avec une petit rapport bucco génital...quoique non, il a l'air crade ça doit etre la poissonnerie dans son pantalon. Bon qu'importe il à l'air cool et il doit avoir des trucs à troquer. Puis je peux peut être lui offrir un petit truc pour le remercier de m'avoir sauvé ?

Bon déjà faut que je ferme ma bouche et que je le laisse en placer une. Mais c'est pas facile de laisser quelqu'un parler quand on a envie de parler comme un taré parce qu'on a vu personne depuis des mois et des mois.  Mais il faut. Sinon ça va etre un monologue, il va en avoir marre de moi et il va me virer à grand coup de pied dans le cul de sa voiture et la je serai dans le caca car j'aurai mal au cul et au reste à cause de la chute et si je croise un mort il va me manger. Donc je m'excuse, je ris un peu, j’attends une réponse et finalement la voilà. Un nom pour commencer puis la suite et voilà que j'explose de joie comme le pire gamin possible. J'en sautillerai sur le siège passager si je pouvais mais...ça serai trop et il me frapperai ou me virerai.

« Logan ? C'est cool comme nom, j'ai jamais rencontré de Logan ! Mais j'étais fan de x-men et wolverine s'appelait comme ça non ? C'était chouette ce truc non ? T'es pas un X-men bien sur mais quand même ! D'ailleurs t'es un amérindien ? J'adore les amérindien, je jouais beaucoup aux cowboy et au indiens petit ! D'ailleurs moi je suis anglais ! Ouais t'as bien entendu, je suis coincé dans ce pays depuis que les zombies sont arrivés ! Plus de vol vers notre cher royaume d’Angleterre, comme si les zombie c'était une bonne excuse pour arrêter les vols commerciaux ! Bref ! Je vais en Géorgie tu connais ? Moi je suis jamais aller, juste à New York et après bah j'ai fait promenade pour rejoindre Atlanta, mais c'est super loin ! Tu te promène aussi ? Ou tu as un lieu ou aller ? Tu peux me le dire tu sais, j'ai personne à qui répéter ! Moi je vais à Atlanta parce que mon petit copain y était et je pense qu'il est encore en vie et que du coup il attend que le prince Kenneth vienne le sauver ! J'ai gardé mon costume de prince du lac des cygnes pour le mettre et faire vraiment prince quand je le trouverai ! En plus je crois que c'était un de ses fantasmes qu'on le fasse dans un costume. Et toi t'as une copine ? Un copain ? Désolé, je parle encore beaucoup trop... »



Logan Carter
Kenneth Lynch
© Halloween sur Never-Utopia




Dernière édition par Kenneth Lynch le Ven 8 Jan 2016 - 9:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO THE HELL
Logan Carter

MESSAGES : 329
ARRIVÉ : 10/10/2015
LIEU : Géorgie



MessageSujet: Re: Stop! In the name of ma jambe poilue! [pv Logan] Mer 9 Déc 2015 - 20:20




Stop! In the name of ma jambe poilue


Levant un sourcil, Logan observait cet homme étrange, sautillant littéralement sur place alors qu'il venait de s'arrêter à sa hauteur pour lui demander comment il allait. Le barbu commençait à se demander si ce pauvre garçon n'avait pas un petit problème là-haut, du genre qu'il lui manquait une case ou deux... Peut-être qu'il avait tout simplement la joie de vivre, ce qui représentait quand même un miracle dans un monde pareil.

L'homme eut à peine le temps de réaliser ce qui se passait que l'inconnu ouvrit la portière passager et grimpa dans la voiture, posant son regard sur Logan, un incroyable sourire figé sur ses lèvres. Bien que Logan avait probablement la force physique pour se défendre contre ce type maigrichon à côté de lui, il fallait bien admettre qu'il était légèrement inquiet. Le type le regardait fixement, ne perdant jamais son sourire, pendant un temps qui sembla des heures au pauvre homme accoudé au volant. A quoi pouvait-il bien penser ? Logan avait presque envie de secouer sa main devant les yeux vitreux de l'homme pour voir si ça allait le faire revenir parmi les vivants. Mais avant qu'il n'ait le temps de le faire, l'autre reprit soudainement conscience et se lança dans une tirade qui donna presque envie à Logan de le voir repartir dans ses pensées.

Logan était quasiment étourdi sous le flot de paroles de son nouvel ami. Les questions et les informations s’enchaînaient sans que le pauvre homme ait le temps de respirer, de réfléchir et encore moins de répondre. Aussi, il le laissa parler sans intervenir, se contenant d'observer ses lèvres bouger à une vitesse folle, ses yeux s'écarquillant tandis qu'il essayait de suivre le fil de la 'discussion'. Pendant une seconde, Logan envisagea même de tout simplement ouvrir la porte et ficher le pauvre Ken dehors sans rien ajouter. Mais ça n'était pas dans son caractère et même si l'envie était là, il se retint et attendit patiemment que le jeune homme le laisse en placer une.

Enfin, ce moment tant attendu arriva et Logan avait presque la sensation d'avoir trouvé de l'eau après avoir errer des jours dans le désert. Le silence avait quelque chose de merveilleux et il en profita quelques secondes avant de se décider à répondre. S'il ne disait rien pendant trop longtemps, l'autre risquait de se remettre à parler !

« Et bien, Ken, moi c'est Logan et... Je ne sais pas trop où je vais, pour tout te dire. Alors, si tu veux que je t'emmène quelque part, dis-moi. Sinon, je vais juste rouler jusqu'à trouver un endroit où me poser, si ça te tente de faire un bout de chemin avec moi... »

Sur ces bonnes paroles, Logan fit face au pare-brise et mit la clé dans le contact, prêt à reprendre la route, suivant les directives de cet homme étrange, si tant est qu'il en avait.



couleur : 990000

† † † † † † † † † † † † † † †


Join #TeamLogan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO THE HELL
Kenneth Lynch

MESSAGES : 30
ARRIVÉ : 11/11/2015


MessageSujet: Re: Stop! In the name of ma jambe poilue! [pv Logan] Ven 8 Jan 2016 - 9:15


Stop...In the name of ma jambe poilue



Donc pour en revenir à nos moutons...Tiens je me demande si il y a encore des moutons ou pas, parce que les zombies ils mangent tout ce qui est vivant, même les moutons...Peut etre que je verrais en traversant un champ tiens...Ah ! Je m'éparpille encore donc, je suis dans la voiture avec ce mec là, je lui ai pas même laissé le temps de comprendre ce qu'il lui arrivait que je l'assaillait déjà de paroles pour lui parler de tout et de rien. De moi, de mon vélo, de ma jambe, de ma sexytude incarnée, parce que oui je suis le mec le plus sexy  qu'il ai jamais du voir. A part lui peut être, parce qu'il est pas mal sexy. Je me demande si il est gay ou bi. Peut etre que je pourrais le remercier avec une petit rapport bucco génital...quoique non, il a l'air crade ça doit etre la poissonnerie dans son pantalon. Bon qu'importe il à l'air cool et il doit avoir des trucs à troquer. Puis je peux peut être lui offrir un petit truc pour le remercier de m'avoir sauvé ?

Bon déjà faut que je ferme ma bouche et que je le laisse en placer une. Mais c'est pas facile de laisser quelqu'un parler quand on a envie de parler comme un taré parce qu'on a vu personne depuis des mois et des mois.  Mais il faut. Sinon ça va etre un monologue, il va en avoir marre de moi et il va me virer à grand coup de pied dans le cul de sa voiture et la je serai dans le caca car j'aurai mal au cul et au reste à cause de la chute et si je croise un mort il va me manger. Donc je m'excuse, je ris un peu, j’attends une réponse et finalement la voilà. Un nom pour commencer puis la suite et voilà que j'explose de joie comme le pire gamin possible. J'en sautillerai sur le siège passager si je pouvais mais...ça serai trop et il me frapperai ou me virerai.

« Logan ? C'est cool comme nom, j'ai jamais rencontré de Logan ! Mais j'étais fan de x-men et wolverine s'appelait comme ça non ? C'était chouette ce truc non ? T'es pas un X-men bien sur mais quand même ! D'ailleurs t'es un amérindien ? J'adore les amérindien, je jouais beaucoup aux cowboy et au indiens petit ! D'ailleurs moi je suis anglais ! Ouais t'as bien entendu, je suis coincé dans ce pays depuis que les zombies sont arrivés ! Plus de vol vers notre cher royaume d’Angleterre, comme si les zombie c'était une bonne excuse pour arrêter les vols commerciaux ! Bref ! Je vais en Géorgie tu connais ? Moi je suis jamais aller, juste à New York et après bah j'ai fait promenade pour rejoindre Atlanta, mais c'est super loin ! Tu te promène aussi ? Ou tu as un lieu ou aller ? Tu peux me le dire tu sais, j'ai personne à qui répéter ! Moi je vais à Atlanta parce que mon petit copain y était et je pense qu'il est encore en vie et que du coup il attend que le prince Kenneth vienne le sauver ! J'ai gardé mon costume de prince du lac des cygnes pour le mettre et faire vraiment prince quand je le trouverai ! En plus je crois que c'était un de ses fantasmes qu'on le fasse dans un costume. Et toi t'as une copine ? Un copain ? Désolé, je parle encore beaucoup trop... »



Logan Carter
Kenneth Lynch
© Halloween sur Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO THE HELL
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Stop! In the name of ma jambe poilue! [pv Logan]


Revenir en haut Aller en bas
 

Stop! In the name of ma jambe poilue! [pv Logan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dancing With The Dead :: † APOCALYPSE WORLD † :: Ailleurs :: les routes-