AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 I thought you were a walker, sorry. | Logan Carter | [FLASHBACK]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



WELCOME TO THE HELL
Pimprenelle Delarose

MESSAGES : 66
ARRIVÉ : 08/11/2015


MessageSujet: I thought you were a walker, sorry. | Logan Carter | [FLASHBACK] Mar 17 Nov 2015 - 23:08


I thought you were a walker, sorry.
Logan Carter

Pimprenelle marchait, marchait et marchait. Sa direction était inconnue, mais elle restait sur ses gardes. Elle portait soigneusement sa ceinture qui comportait un fusil chargé et un couteau de chasse. Sa main droite effleurait sans cesse l'arme tranchant au moindre bruit. Pourquoi elle parcourait les corridors de la prison ? Elle explorait. Quatre jours qu'elle vivait dans la prison et elle avait enfin décidé de sortir de sa cellule. Elle voulait découvrir ce que cachait les lieux et peut-être même tuer quelques walkers si l'occasion se présentait. Bien sûr, la jeune femme était seule. Ses liens ne s'étaient pas énormément forgés. Ça ne lui posait pas problème, elle oubliait un peu les autres quand elle restait dans son coin. En fait, son passe-temps depuis son arrivée était dormir et nettoyer ses armes. Elle avait récupéré de longues heures de sommeil, mais elle conservait d'imposants cernes.

À un certain moment pendant son exploration, Pimprenelle sentit une forme mystérieuse derrière elle. Elle pouvait voir son ombre parcourir le mur. Elle crût d'abord que son imagination lui jouait des tours, mais elle se rappela qu'il valait mieux ne plus se fier à ses esprits. Alors, d'un geste rapide et brusque, elle se retourna en empoignant le manche de son couteau et fit face à ce qu'elle croyait être un walker. Ses yeux se rivèrent vers sa cible, mais elle se figea. Un frisson parcourra le long de sa colonne et elle se sentit mal à l'aise. Son corps relâcha la pression et elle sembla se détendre face à l'homme. Elle laissa son arme dans la poche de sa ceinture et regarda de haut en bas l'inconnu. Pimprenelle avait envie de froncer les sourcils et lui dire « Ça va la beauté ? », mais elle se retenait. Le fait qu'il soit si musclé et grand la perturbait. Elle ne pouvait se le cacher, il était beau. Après l'avoir observé, elle tenta un sourire. Pimpi ne se faisait toujours pas à l'idée de cohabiter avec d'autres humains, elle ne s'habituait pas à la présence d'un groupe. Son geste brutal avait probablement dérangé l'homme au teint bronzé. Elle préférait régler le malaise au plus vite.

« Désolé, hmm... Ne le prends pas personnel, je n'ai pas voulu te pointer. » elle sourit timidement en détournant le regard. « Je m'appelle Pimprenelle, Pimprenelle Delarose. Et toi ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO THE HELL
Logan Carter

MESSAGES : 329
ARRIVÉ : 10/10/2015
LIEU : Géorgie



MessageSujet: Re: I thought you were a walker, sorry. | Logan Carter | [FLASHBACK] Jeu 19 Nov 2015 - 18:17




I thought you were a walker, sorry !


Fatigué, grognon, Logan parcourait les couloirs de la prison, rejoignant à pas décidé un lieu bien précis. La prison... Quel merveilleux endroit où vivre. Se plaindre ne faisait pas partie des passes-temps favoris de Logan et ça n'était certainement pas la meilleure des choses à faire quand on avait la chance de vivre dans un endroit plutôt bien protégé, comme l'était celui-ci. Ça pour sûr, les habitants n'étaient pas en danger... Mais pourtant, Logan ne trouvait pas vraiment sa place derrière les hautes grilles de la prison. Le leader avait mis en place tellement de règles qu'il trouvait absurde, il était vu comme un étranger, n'appartenant pas à la petite bande de départ et on attendait de lui qu'il marche au pas et qu'il se taise. Et ça, c'était un peu trop pour l'homme qui venait de passer une année entière de totale liberté, seul sans personne pour lui dire quoi faire. Il avait pris ses habitudes, s'était fait une petite vie, qui n'étaient pas toujours simple à accorder avec la vision de ses nouveaux amis.

Heureusement, il avait réussi à ce qu'on le laisse plus ou moins tranquille, peut-être grâce à sa carrure imposante ou son caractère peu engageant. Et il avait trouvé un endroit où se cacher quand tout ce monde commençait à devenir trop pour lui. Certaines parties de la prison n'étaient pas encore habitées par les survivants, pour une raison que l'homme n'avait pas cherché à comprendre, trop heureux d'en être le seul habitant. Il avait trouvé l'un de ces couloirs totalement abandonné et quasiment plongé dans le noir peu de temps après son arrivée et il s'y était fait un petit nid, sa petite forteresse de la solitude personnelle.  Là, il cachait les packs de bière qu'il trouvait lors de missions de ravitaillement et planquait dans son sac, enroulés dans un pull au cas où quelqu'un aurait l'étrange idée de vouloir le fouiller.

Il était presque arrivé à sa destination lorsqu'il entendit des bruits de pas, quelques mètres devant lui. Cela n'était encore jamais arrivé depuis quelques semaines qu'il venait ici. Est-ce que quelqu'un avait trouvé sa cachette ? Prudent, l'homme posa une main à sa ceinture pour s'assurer que son couteau de chasse y était toujours. Ses doigts râpeux entrèrent en contact avec le manche de l'arme, ce qui le rassura un peu. Mais puisque l'endroit était censé être nettoyé de fond en comble, il ne la dégaina pas et se contenta d'aller à la rencontre du son suspect.

Comme il s'y était attendu, il rencontra une jeune femme, bien qu'il ne se souvenait pas avoir déjà croisée jusqu'à maintenant. La jolie blonde semblait un peu sur les nerfs, la main fermement accroché à son propre couteau et se retournant si brusquement que Logan eut un mouvement de recul.

« Hey, tout doux.» s'exclama-t-il d'une voix neutre. Il leva les mains devant lui pour bien lui montrer qu'il n'était pas armé et ne comptait pas lui faire de mal, mais resta immobile le temps que l'inconnue ne l'inspecte de haut en bas. Ce regard avait quelque chose d'inquisiteur qui gêna un peu Logan, bien qu'il ne fit aucune remarque à ce sujet, restant sagement à sa place. Enfin, elle sembla réaliser qu'il était toujours en vie et qu'il ne représentait pas de véritable danger et elle s'excusa de son comportement légèrement agressif.

« Y a pas de mal, ma jolie. » répondit-il quand elle eut fini de lui présenter ses excuses et de se présenter. « Moi c'est Logan. Qu'est-ce que tu fiches ici ? La fête c'est de l'autre côté. » ajouta-t-il gentiment, en montrant l'endroit d'où il venait d'un signe de la main, pour désigner la partie habitée de la prison. Était-elle une louve solitaire, tout comme lui ? Ou peut-être qu'elle s'était seulement perdue... Ce genre de chose pouvait arriver quand on venait de débarquer dans ce labyrinthe, lui-même avait parfois eu du mal à retrouver son chemin jusqu'à sa propre cellule, dans les premiers jours.



couleur : 990000

† † † † † † † † † † † † † † †


Join #TeamLogan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO THE HELL
Pimprenelle Delarose

MESSAGES : 66
ARRIVÉ : 08/11/2015


MessageSujet: Re: I thought you were a walker, sorry. | Logan Carter | [FLASHBACK] Jeu 3 Déc 2015 - 20:56


I thought you were a walker, sorry.
Logan Carter

Ma jolie ? Le sourcil gauche de Pimprenelle se leva aussitôt, mais elle eut un faible sourire à l'entente de ce compliment. L'homme semblait inoffensif, et même, gentil. Sa carrure d'Hercule se montrait trompeuse alors. Elle s'attendait à une réaction plus exagérée de l'homme. « Moi c'est Logan. Qu'est-ce que tu fiches ici ? La fête c'est de l'autre côté. » Sa voix était douce, il ne semblait pas montrer une pointe de colère, il ne mentait pas, donc. Pimprenelle ne répondit pas et l'observa. Sa question était tout à fait normale, après tout, qu'est-ce qu'une jeune femme comme Pimprenelle faisait à traîner dans les couloirs sombres de la prison ? Ça sonnait plutôt suspect. À cette pensée, Delarose fronça les sourcils et se demanda ce que lui faisait ici. Il n'y avait qu'une tonne de cellule inhabitée. Sauf si, ce Logan, préférait rester seul. Ce qui était tout à fait normal. Ou bien, il cachait quelque chose. Ce qui ne serait pas étonnant, non plus. Il ne fallait pas sauter aux conclusions.

Avant de répondre, Pimprenelle regarda derrière elle quelques secondes et se retourna vers Logan. « Logan... c'est un beau prénom... » dit-elle dans un murmure bien français. Pour se souvenir des prénoms, elle préférait les répéter en français et les redire en anglais. C'était l'une des rares occasions où on pouvait l'entendre parler français. Elle déposa son regard dans celui de l'homme et répliqua : « J'explore les environs... c'est la première fois que je sors de ma cellule et je voulais m'éloigner du groupe. Je les aime bien, mais... » elle ne termina pas sa phrase. Son regard devint vide. Pimprenelle échappa un soupir et elle alla allonger son dos contre le mur le plus proche. Se confier à cet homme n'était peut-être pas une bonne idée, déjà qu'elle avait presque aborder le sujet qu'elle voulait éviter. C'était bien un défaut chez elle de ne pas avoir de filtre. Échapper des informations était régulier chez elle. « Toi, qu'est-ce que tu fais ici ? Après tout, comme tu as dit, la fête est par là-bas. » dit-elle en lui offrant un sourire moqueur, qui se valait amical.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO THE HELL
Logan Carter

MESSAGES : 329
ARRIVÉ : 10/10/2015
LIEU : Géorgie



MessageSujet: Re: I thought you were a walker, sorry. | Logan Carter | [FLASHBACK] Mer 9 Déc 2015 - 19:47




I thought you were a walker, sorry !


Même si les armes avaient été baissées, Logan ressentait toujours une sorte de tension entre eux deux. Peut-être qu'elle se méfiait, ou qu'elle avait quelque chose à cacher. Cet endroit n'était pas habité, rarement visité et se rencontrer ici était pour le moins étrange. L'homme se frottait distraitement l'arrière de la tête en observant la jeune femme qui le toisait aussi, lui avouant qu'elle se contentait tout simplement d'explorer les lieux. Personne ne lui avait donc fait faire le tour du propriétaire quand elle était arrivée ? Peut-être qu'on lui avait fait cet honneur simplement parce qu'il était plus ou moins de la famille... Il ne parvint pas à retenir un léger rire quand elle ajouta un petit « mais » à la fin de sa phrase. Elle aussi avait du mal à supporter tout ce monde ? Enfin quelqu'un qui pourrait peut-être le comprendre.

« Oui, je vois ce que tu veux dire... La foule, ça va bien deux minutes. »

Un petit silence s'installa tandis que la jeune femme se laissait tomber contre un mur, lâchant un soupir. Il semblait y avoir plus à dire sur le sujet, aussi bien pour lui que pour elle, mais il était un peu tôt peut-être pour se laisser aller à plus de confidences. Enfin... Elle interrompit le fil de ses pensées pour lui retourner sa question, ce qui eut pour effet de lui faire relever instantanément les yeux sur la blonde. Pouvait-il lui faire confiance ? Elle n'avait pas l'air méchante, loin de là. Un peu perdue, comme lui, au milieu de ces gens. Mais ce qu'il venait faire ici ne serait certainement pas bien vu par un grand nombre des habitants de cette prison, même si d'un autre côté ça pouvait lui remonter le morale à elle aussi. Il garda le silence un moment, se contentant de la jauger du regard pour savoir si elle était plus dans la team Rick ou dans la team Liberté. C'était difficile à dire, pourtant, il avait envie de lui donner une chance.

« Je viens ici quand j'ai envie d'être un peu seul. Faire des trucs de mecs, tu vois, loin de la joyeuse bande. Je peux te montrer, si tu veux, mais tu ne dois rien dire à Rick. Je peux te faire confiance ? »

Elle avait l'air d'être le genre à savoir garder un secret. Mais comment être sûr ? Après tout, même si elle finissait par le trahir, il risquait de se faire remonter les bretelles un bon coup, rien de plus, si ? En tout cas, il avait l'impression qu'une petite bière ne lui ferait pas de mal et il était du genre partageur, alors autant essayer.



couleur : 990000

† † † † † † † † † † † † † † †


Join #TeamLogan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO THE HELL
Pimprenelle Delarose

MESSAGES : 66
ARRIVÉ : 08/11/2015


MessageSujet: Re: I thought you were a walker, sorry. | Logan Carter | [FLASHBACK] Ven 18 Déc 2015 - 16:27


I thought you were a walker, sorry.
Logan Carter

« Je viens ici quand j'ai envie d'être un peu seul. Faire des trucs de mecs, tu vois, loin de la joyeuse bande. Je peux te montrer, si tu veux, mais tu ne dois rien dire à Rick. Je peux te faire confiance ? »

Rick. Ce fameux Rick. Leader du groupe de la prison, tout le monde avait son prénom au bout des lèvres. Rick par ci, Rick par là. Il était impossible d'éviter son nom dans une discussion. Tout allait vers lui. Étant le leader, c'était compréhensible que les membres lui fassent confiance et qu'il passe par toutes les décisions, mais Pimprenelle ressentait un doute à son égard. Elle ne lui avait jamais réellement parlé. Quand elle est arrivée à la prison, une courte présentation avait été faite, rien de plus. Pimprenelle voyait très bien qu'il était la justice dans le groupe. Avec ce qu'elle avait entendu, on pourrait presque le prendre comme un dieu. Cette pensée la fit grimacer. Mais elle ne pouvait se fier aux autres. Si elle voulait le juger, elle devra l'aborder un jour et analyser qu'il est vraiment. Pour l'instant, il se révélait être un homme au grand coeur qui essaie de prendre à charge toute la prison.

Absorbée par le sujet de Rick, Pimprenelle en oublia presque de répondre à son interlocuteur. Gênée de l'avoir mis de côté pendant quelques minutes, elle répondit :

« Je serai gardé le secret. » dit-elle en gardant un minimum de sérieux.

Établir un lien de confiance serait avantageux pensa-t-elle. Ils n'étaient pas très différents, au contraire, ils faisaient une paire. Deux êtres dans leur coin, qui refusent pratiquement de se mélanger à la troupe des joyeux lurons. Pimprenelle s'écarta du mur et commença à avancer doucement.

« Tu as de la chance d'avoir ton petit coin. Je te comprends de vouloir t'écarter des autres. J'ai passé tout mon temps dans ma cellule, sauf un matin où je me suis un peu égarée, encore une fois. Tu es ici depuis longtemps ? tu sembles bien connaître la prison et le groupe. »

La Française se retourna et le fixa. Elle voulait en apprendre un peu plus sur lui. Rien d’inquiétant, après tout. Logan semblait avoir un paquet de trucs intéressant à dire. Mais elle ne voulait pas le brusquer. Une fois qu'elle pose des questions, Pimpi peut facilement devenir un moulin à paroles. Elle se retenait beaucoup pour ne pas envahir l'homme de question. Sans vraiment savoir pourquoi, elle le trouvait mystérieux. Peut-être parce qu'il était le seul à s'éloigner du groupe ou peut-être parce qu'il semblait vouloir lui faire confiance.

« Et, je ne veux pas t'embêter avec mes questions, mais, tu ne sembles pas apprécier le reste du groupe, enfin, surtout Rick. Je me trompe ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO THE HELL
Logan Carter

MESSAGES : 329
ARRIVÉ : 10/10/2015
LIEU : Géorgie



MessageSujet: Re: I thought you were a walker, sorry. | Logan Carter | [FLASHBACK] Mar 29 Déc 2015 - 9:56




I thought you were a walker, sorry !


Elle mit un moment avant de lui répondre. Est-ce qu'elle hésitait vraiment ? Légèrement tendu, Logan attendait la réponse de la blonde en jouant avec le fourreau en cuir de son couteau. Enfin, elle lui assura qu'elle savait garder un secret et l'homme se redressa, lui adressant un petit signe approbateur de la tête et il ouvrit la marche vers son petit lieu secret. A ses côtés, la jeune femme continuait de lui parler, lui posant des questions et lui racontant sa propre expérience à la prison. Caché dans l'ombre, Logan souriait en écoutant les paroles de la blonde, mais gardait le silence, ne répondant pas tout de suite à toutes ses questions.

Elle les fit s'arrêter un instant pour l'interroger sur sa relation avec le reste du groupe et surtout avec Rick. Logan n'était pas là depuis très longtemps, et Pimprenelle depuis encore moins de temps visiblement, mais tout le monde déjà, avait remarqué que ses relations avec le leader du groupe n'étaient pas au beau fixe. Il n'était pas le genre d'homme à cacher ce qu'il ressentait et à se laisser faire. Et encore moins le genre à courber l'échine pour rentrer dans un moule. Alors forcément, les disputes entre ces deux hommes au fort caractère se multipliaient rapidement, même si le nouveau venu avait fini par s'isoler plutôt que de se prendre la tête avec Rick.

Sans un mot, Logan plongea son regard dans celui de la jeune femme, un petit sourire énigmatique aux lèvres. Puis, il lui tourna le dos pour ouvrir la porte de la cellule juste derrière. Il y entra et se laissa tomber sur le lit poussiéreux qui y était installé, se penchant en avant pour tirer un sac plastique opaque qu'il posa sur ses genoux. Bien qu'on ne pouvait pas en voir le contenu, la taille du sac laissait deviner qu'il contenait un objet volumineux. Logan tapota le matelas à côté de lui pour inviter Pimprenelle à s'installer à ses côtés et ouvrit le sac en même temps qu'il lui répondait.

« J'ai rien contre le groupe, enfin pour la plupart. Mais Rick n'est pas le genre de type que je mettrais à la tête d'une communauté. » Il extirpa un pack de Guiness du sac. Il n'en restait que 4 sur les six qu'il contenait auparavant, mais Logan comptait sortir bientôt pour faire le plein et avec un peu de chance, il resterait quelques exemplaires de cette marque qu'il affectionnait tant. « J'suis là depuis seulement deux semaines mais... J'sais pas, je le sens mal. Il a son petit conseil rapproché mais les autres ne savent rien, on doit juste lui obéir et attendre, c'est pas mon genre. »

Il tendit une canette à la jeune femme et en garda une pour lui, qu'il ouvrit après s'être installé un peu plus confortablement, le dos appuyé contre le mur, les jambes repliées sur le matelas crasseux. Il avala une longue gorgée de bière et reporta son attention sur son interlocutrice.

« Et toi, t'en penses quoi de ce groupe ? T'as eu le temps de te faire une idée ? »

En attendant qu'elle lui réponde, Logan attrapa son sac à dos et en tira un paquet de tabac à rouler et des feuilles. Là aussi, il commençait à manquer de matériel. Et malheureusement pour lui, même après l'apocalypse, les gens fumaient toujours et c'était bien plus compliqué de trouver un paquet de clopes qu'un pack de bières. Mais il était ce qu'il était et il avait bien du mal à se passer de ses vices, même si cela signifiait chercher pendant des jours.



couleur : 990000

† † † † † † † † † † † † † † †


Join #TeamLogan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO THE HELL
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I thought you were a walker, sorry. | Logan Carter | [FLASHBACK] Aujourd'hui à 20:16


Revenir en haut Aller en bas
 

I thought you were a walker, sorry. | Logan Carter | [FLASHBACK]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dancing With The Dead :: † APOCALYPSE WORLD † :: la prison-