AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 RASSEMBLEMENT #1 : Craindre le pire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

WELCOME TO THE HELL
Michonne Reyes

MESSAGES : 262
ARRIVÉ : 07/10/2015


MessageSujet: RASSEMBLEMENT #1 : Craindre le pire Lun 9 Nov 2015 - 12:27



"sujet commun, libre à tous et explications"
Craindre le pire


BUT : Un sujet d'exile à Alexandria a été lancé pour certains membres de la prison ; en fait, le groupe constituant Carl Grimes, Carol Peletier, Beth Greene et Arielle Campbell a quitté la prison vers les villes dans l'espoir de ramener des médicaments, armes et nourritures ; mais cela fait déjà plusieurs jours et toujours pas de nouvelle du groupe. Sont-ils morts ? Les gens de la prison commencent à s'inquiéter et craindre le pire.
ENDROIT : dans la cours de la prison
DÉPLACEMENT : X
NOMBRE DE VÉHICULE :Aucun
NOMBRE DE PARTICIPANTS : A déterminer
NIVEAU DE DANGER : Faible

* AUCUN ORDRE DE POSTAGE
PARTICIPANTS
1.
2. Rick Grimes
3. Lori Grimes
4. Josh O'Driscoll
5. Michonne Reyes
6. Daryl Dixon
7. Pimprenelle Delarose
8. Rebecca Lindgren

† † † † † † † † † † † † † † †


 - Enjoy your life anyway, you do not get out alive. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO THE HELL
Michonne Reyes

MESSAGES : 262
ARRIVÉ : 07/10/2015


MessageSujet: Re: RASSEMBLEMENT #1 : Craindre le pire Lun 9 Nov 2015 - 12:33

Les journées passaient depuis qu'une petite bande de la prison quittèrent le quartier général en route vers de petits villages dans l'unique but d'y ramener de la nourriture, des armes ou des médocs, enfin, des trucs pour survivre. Les habitants de la prison continuaient à augmenter, ils se devaient de parcourir de plus grande distance pour subvenir à leurs besoins. Parmi ces occupants se trouvaient Carol, Carl, Beth & Arielle. Michonne appréciait chacun d'eux, mais s'avérait même très proche du petit Carl qu'elle appréciait les moments passés à ses côtés. La noire commença tout comme le reste du groupe à s'inquiéter sérieusement. Assise à une table de la cours extérieur, Reyes aiguisait une longue lance à l'aide d'un poignard qu'elle avait ramené de la réserve. L'idée d'avoir de plus en plus d'arme pour se défendre semblait la meilleure solution. Contre les rôdeurs qui longeaient les clôtures de la prison, c'était également un bon moyen d'en éliminer sans oublier qu'ils pouvaient en position carrément sur place, laissant les mangeurs de chairs se prendre au piège eux-mêmes. Michonne regardait un peu ce qui se tramait autour sans dire un mot jusqu'à présent.

† † † † † † † † † † † † † † †


 - Enjoy your life anyway, you do not get out alive. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO THE HELL
Invité



MessageSujet: Re: RASSEMBLEMENT #1 : Craindre le pire Mar 10 Nov 2015 - 7:58




Étaient-ils morts ? En vie ? La certitude commençait à devenir flou dans l'esprit de tout les survivants se trouvant au sein de la prison, mais pour moi ils étaient encore en vie...ils le devaient. Je m'en voulais vraiment de ne pas avoir gardé Carl à l’œil, mais l'erreur a été faite, moi-même je ne suis pas à l'abri d'en faire. C'est donc assez nerveux et sous tension que je me trouvai dans la cour à faire les 400 cents pas, le regard baissé vers le sol. L'altercation entre Logan, Lincoln et moi n'a pas arrangée les choses, comment pourrait-elle quand on sait que Lincoln est un homme dangereux et le savoir dans la prison était à la fois une bonne chose au cas où je devais l'enfermer dans une cellule, mais aussi une mauvaise en le sachant libre. Désormais à l'extérieur, je craignais le pire s'il arrivait à retrouver le groupe avant nous, nous devions agir au plus vite.

Ne prêtant plus aucune attention à tout ce qui se passait autour de moi, j'omis la présence de Michonne, comme si mon esprit se trouvait ailleurs. Inconsciemment je me stoppa et apporta ma main droite à la crosse de mon Colt. Relevant le regard je me mis à marcher vers Michonne qui était dos à moi pour le moment. " Ça va bientôt dégénérer. Je me sentais dans l'obligation de partager mes doutes, ma réticence envers les événements avec quelqu'un. Il est vrai qu'au début j'ai eu du mal avec Michonne, mais le fait qu'elle rapporte le lait pour bébé et qu'elle aide le groupe a suffit pour que je lui accorde ma confiance, elle a su en tirer profit pour améliorer notre relation, je lui en suis reconnaissant. Me tenant debout, c'est aux cotés de la Samouraï que je me trouvai désormais, le regard braqué vers l'horizon.


Revenir en haut Aller en bas


avatar

WELCOME TO THE HELL
Invité



MessageSujet: Re: RASSEMBLEMENT #1 : Craindre le pire Jeu 12 Nov 2015 - 17:29

Il se tramait quelque chose dans cette prison, Nathan en était sûr et il n'était pas question qu'il manque la moindre miette. Ainsi, depuis qu'il avait ouvert les yeux, le jeune garçon n'avait eu de cesse d'espionner le leader de la prison et il le retrouvait maintenant dehors. Le petit Marks avait beaucoup d'imagination et était parfois un peu trop naïf, mais depuis le matin, il avait trouvé Rick particulièrement stressé et s'était dit qu'il avait peut être quelque chose derrière la tête. Le gamin avait donc délaissé ses camarades pour s'intéresser un peu au va et viens des adultes. Depuis plusieurs minutes, Michonne se trouvait assis dans la cours et Rick venait de la rejoindre. Nathan n'avait pas encore eu l'occasion de réellement passer du temps avec la jeune femme, mais dès le premiers moments où il l'avait vu, il avait trouvé cette femme très classe avec son katana.

Parvenant difficilement à contenir sa curiosité maladive, Nathan marchait d'un pas certain en direction des deux adultes et se demandait si Rick n'avait pas en tête de tenir la promesse qu'il lui avait faite quand il avait parlé du groupe des disparut. Le jeune garçon avait à peine eu le temps de profiter de ses retrouvailles avec Arielle, qu'elle avait disparuet il n'avait aucune envie de se retrouver une fois de plus séparé d'un proche. Comme s'il faisait partie de la conversation, Nathan filait s'asseoir en face de Michonne et regardait les deux adultes avec un énorme sourire plein de malice. Les deux survivants avaient une attitude très sérieuse, mais pour lui peu lui importait et il n'était pas question qu'il soit mis à l'écart.

" Vous faites quoi?! Pourquoi Tu prépare une lance Michonne? Est-ce qu'on va partir à l'aventure? Hé !Rick! On va chercher les autres?! Tu sais où ils sont? Hé! pourquoi vous m' regardez comme ça?! J'veux v'nir moi! J'sais me battre et en plus j'suis armé!"

Les yeux remplis de défis, Nathan montrait fièrement son lance pierre et le tentait droit devant lui comme s'il allait attaquer quelqu'un. A dire vrai, le petit casse-cou n'avait pas la moindre idée de ce que faisait les adultes ici, mais il n'était pas question qu'il retourne jouer avec les autres enfants alors qu'il pouvait peu être participer à une vrai aventure.



Revenir en haut Aller en bas


avatar

WELCOME TO THE HELL
Daryl Dixon

MESSAGES : 712
ARRIVÉ : 27/10/2015
LIEU : Prison



MessageSujet: Re: RASSEMBLEMENT #1 : Craindre le pire Jeu 12 Nov 2015 - 20:01


Craindre le pire

Rassemblement 1

Ce qui devait arriver arriva ... Dans la prison il y avait déjà pas mal de tension entre Logan, Lincoln et Rick, voila que ça avait fini par éclater surtout depuis le départ d'un groupe en direction d'Atlanta. Le groupe n'était toujours pas revenu mais je savais qu'il y avait Carol et elle avait gagné énormément dans mon estime, elle sait se battre et foncer avec détermination seulement il y avait encore Beth, Carl et Arielle ... Arielle était une adulte elle savait manipuler une arme et se défendre, hélas je ne l'a connaissais pas depuis longtemps alors je ne pouvais donner un point de vue définitif. Que faire ? ça avait éclaté et du haut de mon perchoir je pouvais voir chacun affûter ses armes. Voyant la tension qui régnait je descendis du perchoir pour rejoindre Rick et Michonne, mon arbalète en main, Rick marmonnant dans sa barbe je regarda alors Michonne attentif à son avis, avant de m'asseoir à même la table.

-C'était en train de mijoter de tout sens

Bon ok je veux pas être trop pessimiste non plus mais ça pouvait se ressentir, tout le monde était divisé et c'était pire de jour en jour, il fallait seulement éviter les dégâts pour les gosses, d'ailleurs parlant gosse en voila un qui me courait déjà sur le système nerveux. Je roulais des yeux à ses paroles évitant celui-ci.



† † † † † † † † † † † † † † †


I, I feel like a monster
“I must confess that I feel like a monster I hate what I've become, the nightmare's just begun I must confess that I feel like a monster”

Spoiler:
 


Dernière édition par Daryl Dixon le Dim 15 Nov 2015 - 14:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO THE HELL
Rebecca Lindgren

MESSAGES : 186
ARRIVÉ : 12/10/2015


MessageSujet: Re: RASSEMBLEMENT #1 : Craindre le pire Ven 13 Nov 2015 - 6:40

Le tension était palpable depuis la disparition de quatre membres de la prison et le départs de cinq autres suite à une dispute entre Rick et deux d'entre eux. Rebecca pouvait sentir toute l'inquiétude de la prison sur elle même, elle ne connaissait pas bien les autres, ça ne l'affectait pas énormément personnellement mais son empathie profonde revenait quasiment au même... Elle ressentait tout ça mais heureusement elle apprit à gérer cette particularité.

En revanche elle avait une légère rancœur envers Rick et ceux qui étaient partis... Rick parce que c'est à cause de lui si ils sont partis avec deux enfants... Elle pouvait à la limite comprendre qu'ils aient emmenée la sœur de l'une des disparus, mais pour la plus jeune en revanche elle trouvait ça irresponsable... Ils la mettaient en danger pour rien du tout, surtout qu'elle ne risquait rien, certes à ce qu'elle avait compris Rick pouvait avoir des réactions quelque peu discutables mais elle était persuadées qu'il ne menaçait pas la vie de deux jeunes filles... Rebecca avait développé peut être d'une façon un peu extrême un instinct maternel depuis sa rencontre avec Nathan...
D'ailleurs elle remarqua ce dernier se diriger vers Rick et Michonne suivi tout de suite après par Daryl... Ils avaient l'air sérieux et elle se disait que ce n'était pas le moment pour aller les déranger, elle alla les rejoindre quand elle entendit ce que venait de dire Nathan... Il n'avait pas tord dans un sens mis à part le fait qu'il viendrait avec eux...

- Hors de question, c'est trop dangereux...dit elle en se tournant ensuite vers les trois autres, excusez le.mais elle le comprenait, il connaissait l'une des disparues, Arielle, il avait l'air assez attaché à elle... Mais il n'a peut être pas tord dans le fond... reprit-elle à ses risques et périls en sachant très bien qu'elle n'était là que très récemment et qu'elle n'avait probablement pas à donner son avis, mais elle savait qu'elle n'était pas la seule à le penser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO THE HELL
Josh O'Driscoll

MESSAGES : 238
ARRIVÉ : 14/10/2015


MessageSujet: Re: RASSEMBLEMENT #1 : Craindre le pire Ven 13 Nov 2015 - 16:24

Depuis mon arrivée dans la prison, je n'ai de cesse de surveiller Nathan que j'avais rencontré que peu avant d'arriver là. J'avais tout de suite eu l'instinct de protection envers ce gamin, il me rappelait l'insouciance de la plus jeune de mes filles, cette même fille qui avait perdue la vie et qui n'était donc pas arriver jusqu'à moi. Seule la plus grande de mes filles m'avait rejointe, heureux comme pas possible, je ne le montrai pas vraiment pour autant. Je n'avais jamais été très démonstratif, elle non plus d'ailleurs alors les marques d'affections ne m'avait pas tellement manqué... Sa présence à mes cotés me suffisait amplement.
Cependant, elle vaquait à ses occupations depuis que nous étions entrés dans la prison où j'avais retrouvé Spencer et Lenna, deux très bons amis que j'avais perdu de vu avant l'épidémie, ma fille était sans doute avec Lenna à l'heure qu'il était.

J'ai cherché après Nathan, trouvant Rebecca sur ses talons, cherchant sans doute à le surveiller elle aussi... C'est qu'il a tendance à toujours vouloir se mettre dans les embrouilles, peut être du à son jeune âge et à ses fréquentations antérieures... Cependant, les choses allaient changer avec Rebecca et moi sur ses talons. Le gamin n'irait nul part sans mon autorisation, j'étais prêt à l'attacher pour l'empêcher d'aller où que ce soit pour pouvoir le protéger.

J'arrivai justement au moment où il se proposait d'agir, notamment avec un lance-pierre qui avait déjà manqué de le faire tuer... j'étais du coup assez remonté contre lui en le voyant mimer son attaque sur quelqu'un. En avançant, j'ai remarqué que quelques chose se tramait à coté de lui, ils parlaient et c'était sans doute pour les personnes parties pour nous trouver des vivres... j'aurai du m'y rendre à leur place, montrer ma bonne foi... mais j'avais souhaité resté avec Louise, pour la retrouver un peu... Pouvait-on m'en vouloir?

A l'intention de Nathan, je lui fit les gros yeux, mécontent de le voir essayer de se montrer fort : « Nathan ! Arrête avec ton fichu lance-pierre... t'veux peut être que Rebecca et moi on te reparle des rôdeurs qui ont failli te bouffer? T'ira nul part sans que je t'y autorise... et je m'en fout, si il faut t'attacher... j'le ferait !» Les réprimandes ainsi faite, j'ai regardé les adultes présent en commençant par Rebecca qui avait été la personne qui avait aidé Nathan, avec moi... Posant finalement mes yeux sur Rick, le chef de cette prison... « qu'est ce qui se passe ? » J'ai posé mes poings sur la table, prêt à écouter ce que les autres avaient à dire, le chef avait sans doute des idées sur les démarches à suivre pour le groupe... Je n'avais pas envie de rester là à rien faire... agir, ça c'était davantage dans mes cordes que de faire des trous dans la terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO THE HELL
Lori Grimes

MESSAGES : 103
ARRIVÉ : 29/10/2015


MessageSujet: Re: RASSEMBLEMENT #1 : Craindre le pire Sam 14 Nov 2015 - 5:52

craindre le pire

it's always hard to think about what we've lost so far. we only hope, for things to get better.
Cela faisait déjà quelques temps qu'il y avait des tensions dans la prison, notamment à cause de quelques personnes qui remettaient en question les décisions de Rick, sa position de leader, ce groupe de personnes qui n'était probablement pas fait pour la vie en communauté, dans une communauté telle que la leur. Mais ces tensions s'étaient aggravées lorsque des membres du groupe de la prison étaient partis à l'extérieur, afin d'aller chercher des vivres. Une mission simple, que bien d'autres avaient déjà faite sans aucun problème mais cette fois-ci, le destin en décida autrement, comme s'il avait décidé que la vie était trop paisible pour cette communauté qui avait trouvé refuge dans la prison. Lori en voulait au destin, ou à quelconque force divine qui avait décidé que les choses étaient trop paisibles, elle lui en voulait d'avoir pris des personnes qui comptaient énormément sur elle et particulièrement son fils. Comment avait-elle pu être d'accord pour le laisser partir ? Comment en était-elle arrivée, avec Rick, pour le laisser partir même s'il était entre de bonnes mains ? Ils avaient été tous deux bien naïfs et ils s'en mordaient désormais les doigts. Carl, Carol, Beth et Arielle étaient partis depuis maintenant quelques jours, depuis bien trop longtemps pour que les autres commencent à s'inquiéter de les voir revenir un jour. Mais ils le devaient. Lori était en colère, triste, mais elle continuait d'espérer, ils allaient tous rentrer, n'est-ce pas ? Son petit garçon allait franchir le portail de la prison à un moment où elle ne s'y attendrait pas. Que leur avaient-ils pris de le laisser partir à l'extérieur ? Mais cela ne servait à rien de ruminer, il fallait réfléchir, évaluer la situation, faire un plan pour aller les chercher, et même s'il était bouleversé, elle savait que son mari serait capable de faire cela, et qu'il serait très bien entouré, avec notamment Daryl et Michonne à ses côtés.

Elle tentait de se montrer forte pour tout le monde, arborant un calme apparent qui ne trahissait pas ce désordre intérieur auquel elle faisait face. Elle était sortie dans la matinée pendant que Judith dormait. Elle avait pleuré, avait tapé contre un mur, donné un coup de pied dans ce qu'elle avait pu trouvé, dans un coin isolé de la prison, où elle doutait que personne ne l'avait vu, du moins, elle l'espérait. Elle se devait de garder son sang-froid, tout simplement parce qu'il y avait déjà assez de tensions et de panique dans le groupe. Alors, elle avait fini par retrouver Rick, Michonne et Daryl à l'extérieur, et un petit garçon vint les rejoindre suivi de Rebecca et de Josh. Elle pouvait entendre leur conversation de là où elle était mais elle finit par s'approcher lorsqu'elle entendit dire le petit garçon qu'il voulait aller chercher les autres mais aussitôt repris par Rebecca puis plus sèchement par Josh. Lori s'approcha, avec Judith dans les bras, il était hors de question qu'elle laisse la petite fille dans d'autres mains, pas aujourd'hui. Les esprits s'échauffaient, c'était indéniable et comme Daryl l'avait souligné, cela faisait un moment que cela mijotait dans l'esprit de certains. Mais certains perdaient leur calme face à la situation, notamment Josh envers le petit Nathan. Lori posa une main sur l'épaule du petit garçon. « Ne nous énervons pas, ça ne sert à rien. » dit-elle simplement à l'intention de Josh. Il avait raison, c'était certain mais cela ne valait pas de le réprimander ainsi. Elle baissa le regard vers Nathan. « Ils ont raison, tu sais. C'est dangereux à l'extérieur. C'est très bien que tu saches te battre et que tu veuilles aider, mais tu seras plus utile à l'intérieur, si tu veux vraiment nous aider, tu dois rester ici avec nous, nous avons besoin de mains. » Elle regarda finalement le groupe qui s'était formé autour de cette table. « Quels sont les plans ? » demanda-t-elle, à son tour. Comment faisait-elle pour rester calme ? Elle n'en avait aucune idée, intérieurement elle avait envie de crier.
made by roller coaster

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO THE HELL
Glenn Rhee

MESSAGES : 46
ARRIVÉ : 06/11/2015
LIEU : Prison



MessageSujet: Re: RASSEMBLEMENT #1 : Craindre le pire Sam 14 Nov 2015 - 9:19



Craindre le pire

Avec les personnes de la Prison.

De retour dans la Prison après avoir été torturé par Merle et le Gouverneur à WoodBury, Rick nous avait sauvé la vie, lui et ceux qui l'avaient accompagnés pour nous sortir de là avec Maggie. Arrivé à la Prison, je ne disais pas un mot, je m'en voulais, je m'en voulais énormément, surtout envers Maggie... Comment réagir à cette situation ?! Maggie avait-elle été violé ?! Me l'aurait-elle dit ?! J'ai souffert, je suis passé à côté de la mort quand Merle a lâché un putain de rôdeur dans la pièce où j'étais attaché, mais je m'en suis sorti ! L'amour de Maggie me mène toujours plus loin, mais quand je faisais face à ce rôdeur, je ne pensais qu'à elle, je ne pensais qu'à Maggie... Où était-elle ?! Que lui font le Gouverneur et Merle ?! J'aurai dû être beaucoup plus vigilant et nous sauver tous les deux ! Toutes ces réflexions me passent par la tête, mais je ne dis aucuns mots... Arielle était présente pour me soigner de mes blessures, avant que Maggie ne reprenne sa place. Mais depuis quelques jours, Arielle, Carl, Carol et Beth sont partis chercher des vivres pour la Prison, mais ne sont plus revenus... C'est la panique dans la Prison ! Logan et Lincolm se sont pris la tête avec Rick et ont quitté la Prison à leur tour, à la recherche des disparus. Maggie me disait que le Gouverneur ne l'avait pas touché... Mais j'avais du mal à y croire, je ne lâché pas beaucoup de mot.

Maggie restait pensive, notamment sur le sort réservé à Beth. Maggie me faisait part de sa peur de savoir qu'elle pouvait être morte à l'extérieur de la Prison... J'étais pas vraiment rétabli de mes blessures, mais il fallait que je parte, que je sorte de la Prison, que je fasse face aux dangers extérieurs ! Je mettais cette combinaison qui appartenait autrefois aux gardiens de Prison, sous le regard de Maggie, je ne lâchais toujours pas de mot, mais elle pouvait comprendre que je partais... Après avoir fait un baiser forcé sur les lèvres de la jeune femme, je partais en direction de la cours de la Prison... Là se trouvait déjà plusieurs personnes, Rick, Daryl, Josh, Michonne et j'en passe... Moi je me ramenais avec ma combinaison sur moi, et mon arme entre les mains. Je regardais chacun d'eux avant de m'avancer un peu plus vers le groupe. Ils parlaient bien évidemment de Beth, Arielle, Carl et Carol, les quatre disparus de la Prison. Depuis mon retour dans la Prison, je n'avais pas lâché un mot, même envers Maggie, mais pourtant là, j'ouvris ma bouche afin de me faire entendre. « On peut pas rester là à attendre, sans rien faire ! Surtout avec tous ces rôdeurs à l'extérieur, et le Gouverneur... » Je m'avance un peu vers un des premier véhicule tout près de moi. « Rick... On doit partir maintenant ! » Je forçais le pas à Rick, afin qu'il prenne rapidement une décision. De toute façon, tout le monde ne pouvait pas partir à la recherche des disparus... Il fallait penser aussi à garder un oeil sur la Prison, sachant le Gouverneur toujours en vie... Seul deux ou trois personnes pouvait partir, surtout que le groupe de la Prison a perdu plusieurs personnes comme Logan, Lincolm ou même Rooney...
Code by Joy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://friendchipsblog.wordpress.com/2015/12/02/chapitre-1-%EF%


avatar

WELCOME TO THE HELL
Pimprenelle Delarose

MESSAGES : 66
ARRIVÉ : 08/11/2015


MessageSujet: Re: RASSEMBLEMENT #1 : Craindre le pire Dim 15 Nov 2015 - 9:30


Craindre le pire
Rassemblement #1.

Une autre nuit au sein de la prison. Cette nuit fut la bonne. Pour la première fois, Pimprenelle avait pu dormir sans être sur ses gardes. Quand elle fut attirée par la prison et tous ses aspects, elle ne s'attendait pas à croiser le chemin d'un groupe uni et fort. Uni ? pas pour tout le monde. Pimpi était présente depuis peu, mais elle pouvait voir une tentation entre le leader et des coéquipiers. C'était le seul bémol. Elle se sentait... en sécurité. Cette pensée la fit frissonner. Ce groupe avait toutes les qualités qu'on pouvait rechercher. Elle ne voulait pas se l'avouer, mais elle si plaisait. Deux semaines s'étaient écoulées et Pimp' avait créé des liens avec certains membres. Malheureusement, elle ne se sentait pas totalement accepter dans cette grande famille. Elle ne pouvait expliquer la raison.

Des tensions, ce n'était pas le seul souci. Beth, Carl, Arielle et Carol avaient quitté la prison à la recherche de vives et autres. Les jours suivirent leur escapade et plus rien. Aucun signe, aucun retour. Chaque soir, Pimpi attendait discrètement leur arriver, mais elle était consciente que ce n'était pas nécessaire. Elle voulait à tout prix rejoindre le groupe qui allait les retrouver. C'est pourquoi, aujourd'hui, elle se dirigeait vers le rassemblant qui comptait déjà plusieurs personnes. En fait... il ne manquait juste elle. Elle savait très bien pourquoi ils étaient là. Rick, Michonne, Daryl, Rebecca, un gamin du nom de... de... enfin bref, Josh, Lori et Glenn. Voilà une team bien particulière.
D'un pas timide, elle avança vers eux et resta à une distance où elle pouvait attendre le déroulement du plan. Elle avait beau écouter ce qu'ils disaient, son attention était porter sur l'enfant aux grands yeux bleus. Était-il sérieux, il voulait venir ? Pimpi masquait son sourire avec le revers de sa main. Certains ne portaient pas à coeur l'idée d'être accompagné d'un bambin. Suite à la réaction de Josh, Pimprenelle comprit que son prénom était Nathan. Elle resta debout en l'observant, elle avait bien envie de lui dire sa façon de penser et d'expliquer que c'était dangereux, mais le reste du groupe s'en chargeait avec brio. Après quelques secondes, Glenn répliqua: « Rick... On doit partir maintenant ! »

Pimprenelle l'observait du coin de l'oeil et décida d'imposer sa présence.

« Je suis d'accord avec lui. Le temps passe et chaque seconde compte. Présentement, ils sont peut-être en danger. Au moment même où nous parlons, nous avons peut-être déjà perdu des membres. Je ne veux pas inciter un choix ou mettre la pression, mais nous ne pouvons plus nous permette d'attendre ici. » dit-elle sur un ton neutre. Ses yeux étaient bien sûr rivés sur Rick. Le choix lui revenait.

HS: désolé pour l'attente, j'espère que ma réponse convient. (:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO THE HELL
Daryl Dixon

MESSAGES : 712
ARRIVÉ : 27/10/2015
LIEU : Prison



MessageSujet: Re: RASSEMBLEMENT #1 : Craindre le pire Dim 15 Nov 2015 - 15:03


Craindre le pire

Rassemblement 1

Je ne connaissais pas encore tout le reste du groupe, le petit garçon n'avait rien à faire dans cette discussion seulement il avait fallut qu'il entende et qu'il y mette son nez. Je n'allais pas lui faire la morale, j'avais autre chose à faire alors lorsqu'un homme et Rebecca prirent la parole pour résonner le garçon, je fus en quelque sorte soulagé car les gosses, bien disons que ce n'était pas mon rayon. Je hocha la tête vers Rebecca lorsqu'elle s'excusa pour le garçon, ce n'était rien elle n'avait pas à s'excuser mais au moins elle avait réussi à résonner ce petit dur. Finalement Lori et Glenn vinrent nous rejoindre, puis une autre jeune femme ... Pimprenelle ... C'était moi qui l'avait amené dans la prison alors qu'elle était une vagabonde. Lori était calme et je l'approuvais, ce n'était pas la peine de crier dans ce genre de situation il valait mieux parler sans se sauter dessus, même si oui, la tension battait son plein. Quand à Glenn il voulait partir de la prison ce qui me fit arquer un sourcil avant que Pimprenelle ne l'approuve, je croisa alors les bras.

-Partir ? Mais nous sommes encore nombreux ici, il y a des enfants aussi, si le gouverneur nous trouve avec ce qu'il reste de ces "larbins" il pourra facilement nous tuer à découvert ... Par contre le chercher, lui et son groupe oui je pense qu'il ne faut pas attendre qu'il arrive mais se relayer par équipe

Si on commençait à se dissoudre dans la nature pour de nouveau être le plat des rôdeurs, tout ce que nous avions bâtis ici n'aura servi à rien, de plus, Hershel ne pourrait pas marcher.



† † † † † † † † † † † † † † †


I, I feel like a monster
“I must confess that I feel like a monster I hate what I've become, the nightmare's just begun I must confess that I feel like a monster”

Spoiler:
 


Dernière édition par Daryl Dixon le Mer 16 Déc 2015 - 15:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO THE HELL
Invité



MessageSujet: Re: RASSEMBLEMENT #1 : Craindre le pire Jeu 19 Nov 2015 - 11:19

Nathan se sentait un peu largué et il était claire qu'il n'avait pas sa place dans cette discussion d'adultes. Toutefois, sa curiosité était tel qu'il n'avait pas envie de s'en aller et ce même s'il se faisait gronder par les survivants qui manifestement le trouvait un peu trop attiré par l'aventure. Il était claire que le petit survivant n'avait rien à faire dans une mission de sauvetage qui soit dit en passant, n'était toujours pas décidé. Certain étaient d'accord sur le fait d'aller chercher les leurs, mais d'autres semblaient émettre quelques resserves, ce qui fit prendre un air boudeur à Nathan. Assis a l'extrémité de la table, ce dernier avait déposé son lance pierre devant lui et sans doute parce qu'il en avait un peu mare qu'on lui crie dessus, il demeurait un peu plus calme qu'à son arrivée.

Ainsi, Nathan se contentait d'écouter la conversation et une petite idée lui venait en tête quand il aperçu Glenn près de la voiture. Si personne ne voulait de lui, si aucun ne souhaitait son aide, alors il leur imposerait sa présence. Tandis que Daryl parlait d'un certain "gouverneur", Nathan fixait le véhicule et se dit qu'il pourrait sans doute se cacher dans le coffre si jamais le groupe venait à décider de quitter la prison pour aller sauver les autres. Quand le motard fini de parler, le jeune garçon se mit à regarder tour à tour les adultes et certains semblaient bien connaitre ce fameux " gouverneur".

"C'est qui le gouverneur? Il gouverne quoi? C'est comme un président?! Hé! J'vous parle !"

Nathan n'avait pas pu tenir sa langue bien longtemps et sa curiosité l'empêchait de rester en retrait. Un gouverneur? Un vrai? Le gamin ne comprenait pas de qui parlait Daryl et s'il y avait bien un gouverneur, il ne voyait pas en quoi il pouvait être dangereux.


Revenir en haut Aller en bas


avatar

WELCOME TO THE HELL
Michonne Reyes

MESSAGES : 262
ARRIVÉ : 07/10/2015


MessageSujet: Re: RASSEMBLEMENT #1 : Craindre le pire Jeu 19 Nov 2015 - 18:15

Michonne restait silencieuse depuis le début. Elle savait que Rick s'inquiétait à s'en arracher les cheveux de la tête, elle voyait bien que c'était le cas de Lori et du reste du groupe. Chaque personne avait tissé des liens avec les autres habitants de la prison que ce soit Carl, Arielle, Carol ou Beth et Michonne s'inquiétait beaucoup à son tour, particulièrement pour le petit. Michonne avait eu la chance de passer plus de temps avec Carl qu'avec les autres. Il fallait que justement la veille de leur départ, Reyes avait discuté quelque peu avec Beth à la même table où elle se trouvait à l'instant. Fixant le jeune garçon qui s'interrogeait sur son arme, Michonne lui répondit à l'aide d'un petit sourire protecteur. C'est toujours pratique d'avoir des armes Nathan.. elle espérait qu'il ne continue pas à lui poser des questions sur le sujet, sachant que la situation continuait à chauffer, elle continua à suivre la discussion avant de finalement prendre à la parole à son tour. Je pense que Glenn à raison, il faudrait faire quelque chose, partir à leur recherche, sauf qu'on ne peut pas laisser la prison sans surveillance, le gouverneur court toujours... en cas d'attaque, il faudrait bien avoir des effectifs compétents à la prison.. Rick, tu devrais rester là... on pourrait partir deux petits groupes et aller dans deux directions opposés ? Suggéra Michonne tout en continuant à penser au meilleur plan.

(HJ: Rick manque à l'appel depuis une semaine, essayons d'éviter de mettre le personnage au centre.. au pire j'utiliserais le PNJ pour l'incarner le temps qu'il faudra :/

† † † † † † † † † † † † † † †


 - Enjoy your life anyway, you do not get out alive. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO THE HELL
Pimprenelle Delarose

MESSAGES : 66
ARRIVÉ : 08/11/2015


MessageSujet: Re: RASSEMBLEMENT #1 : Craindre le pire Jeu 3 Déc 2015 - 23:02


Craindre le pire
Rassemblement #1.

Dès que Daryl se mit à parler, Pimprenelle le fixa avec un regard attentif et quelque peu passionné. Il l'avait ramené à la prison et elle lui vouait un certain respect. Lorsqu'elle comprit qu'il était opposé à l'idée de Glenn, elle se sentit mal à l'aise. D'un côté, il n'avait pas tort, mais de l'autre, elle ne pouvait s'empêcher de penser au petit groupe qui était probablement en danger à l'heure actuelle. Ça ne faisait que quelques minutes qu'ils étaient regroupés, mais Pimprenelle se sentait déjà tendue face au sujet du rassemblement. À plusieurs reprises, elle passa sa main dans sa chevelure et écouta l'opinion des autres. Malheureusement, il n'y avait qu'une petite voix qui retenait son attention, encore une fois. Nathan... Elle eut un faible sourire en voyant le gamin poser mille et une question. Il lui tapait sur les nerfs, mais il apportait une certaine naïfeté à la situation.

Pimprenelle se rapprocha du groupe en se demandant qui pouvait bien être le Gouverneur. Elle avait une idée globale du dictateur et de ses intentions, mais elle n'en savait pas plus. En fait, la Française préférait ignorer le physique de l'homme. Vu les propos des autres à la prison, il ne serait pas étonnant de le voir débarquer un jour à la prison pour prendre des nouvelles... et la prison. Il semblait fou. Pimprenelle semblait perdu dans ses pensées, jusqu'à ce que la voix de Michonne lui parvienne.

« Pardonnez-moi, je me suis mal exprimé dans mes propos. Je suis d'accord avec Glenn, certes, mais je n'ai pas précisé que oui, il serait mieux de diviser le groupe. Après tout, il est vrai que c'est risquer de tous quitter la prison. Ce fameux gouverneur pourrait en profiter pour aborder la prison si nous partons sans laisser une certaine sécurité ici. » dit-elle en fixant le vide. Elle réfléchit quelques secondes et décida d'ajouter: « De plus, si on envoie un trop gros groupe, le sauvetage risque d'être périlleux. Il serait difficile de ramener quatre membre si nous sommes plus de cinq ou six... enfin, peut-être pas, mais les walkers risquent de bien apprécier notre présence. » Pimprenelle jeta un coup d'oeil à ceux qui l'entourait et aperçu qu'elle avait un peu trop parlé. Il était rare de l'entendre et surtout, de la voir s'imposer. Disons que cette occasion en valait la peine. En laissant la parole à quelqu'un d'autre, elle se pencha vers Nathan et lui murmura à l'oreille :« Si tu restes tranquille, je t'en dirai un peu plus sur ce gouverneur. » Elle se releva et sourit au jeune garçon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO THE HELL
Daryl Dixon

MESSAGES : 712
ARRIVÉ : 27/10/2015
LIEU : Prison



MessageSujet: Re: RASSEMBLEMENT #1 : Craindre le pire Mer 16 Déc 2015 - 15:29

J'hochais la tête aux paroles de Michonne, en ce moment Rick était à fleur de peau je devais même admettre qu'il devenait pire que moi, un jour ou l'autre ça allait finir par craquer et vue comment les esprits étaient brouillés il était préférable de prendre une décision au plus vite, pour ne pas déclencher une sorte de révolte ou de peu parmi les habitants. Il faut réfléchir avant d'agir et ce que nous allons faire, Michonne avait de sage parole et j'étais plus que d'accord avec elle, disons que nous étions sur la même longueur d'onde. Pimprenelle est l'une des nouvelles que j'ai ramené à la prison voulait aussi s'exprimer et j'approuvais ses efforts pour argumenter, finalement j'en vins à reprendre la parole, vue que Rick n'avait visiblement plus envi d'ouvrir la bouche.

-Une équipe qui part en mission de sauvetage et une autre pour protéger la prison, Rick ici on te fais confiance puis on a besoin de toi, il faut faire une bonne balance, je veux bien me porter volontaire pour la mission

Il fallait des personnes fortes pour protéger la prison ainsi que des personnes fortes pour partir en mission de sauvetage, il ne fallait surtout pas s'encombrer et se décider rapidement avant de partir rapidement. Je savais aussi que si Rick resté dan la prison, mon frère ne risquait rien, certes ce n'était pas le grand amour entre eux deux mais Merle avait appris à se taire, de plus, si il voyait le gouverneur j'étais sur qu'il allait prêter main forte, mon frère est peut-être un sal*p il sait aussi agir justement quand il le faut.

† † † † † † † † † † † † † † †


I, I feel like a monster
“I must confess that I feel like a monster I hate what I've become, the nightmare's just begun I must confess that I feel like a monster”

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO THE HELL
Michonne Reyes

MESSAGES : 262
ARRIVÉ : 07/10/2015


MessageSujet: Re: RASSEMBLEMENT #1 : Craindre le pire Mar 5 Jan 2016 - 18:18

La discussion continua à être porté par Rick et le reste du groupe. Quant à Michonne, elle tenait à rester le plus discrète possible. Elle laissa aller le débat et au moment venu, elle se proposa pour partir à la recherche du groupe. La noire pouvait continuer la route avec n’importe qui, elle s’en fichait au final, mais elle tenait beaucoup à Beth, Carol, Carl et Arielle ; donc, elle n’accepterait pas de les voir périr sans rien faire. Elle ne pouvait pas savoir ce qu’il leur était arrivé, mais elle priait pour qu’ils soient sain et sauf. Après tout, peut-être se cachaient-ils d’une horde ? d’un groupe de psychopathe ? ou s’agissait peut-être seulement d’une panne mécanique. Les raisons et les motifs, il y en avait des millions et Reyes savait qu’ils devaient partir à leur recherche ; au moins, ils en auraient le cœur net. Peut-être trouveraient-ils des indices.

TOPIC TERMINÉ (suite au rassemblement ; on peut se lancer en mission)

† † † † † † † † † † † † † † †


 - Enjoy your life anyway, you do not get out alive. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO THE HELL
Michonne Reyes

MESSAGES : 262
ARRIVÉ : 07/10/2015


MessageSujet: Re: RASSEMBLEMENT #1 : Craindre le pire Mar 5 Jan 2016 - 18:21

http://dancingwiththedead.fra.co/t612-suite-du-rassemblement-1#8631

† † † † † † † † † † † † † † †


 - Enjoy your life anyway, you do not get out alive. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO THE HELL
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: RASSEMBLEMENT #1 : Craindre le pire


Revenir en haut Aller en bas
 

RASSEMBLEMENT #1 : Craindre le pire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dancing With The Dead :: † APOCALYPSE WORLD † :: la prison-