AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Lien avec le passé [ PV: Arielle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

WELCOME TO THE HELL
Invité



MessageSujet: Lien avec le passé [ PV: Arielle] Ven 6 Nov 2015 - 5:52

Une journée de plus se levait sur la prison d'Atlanta. A une époque, les prisonniers auraient données chère pour fuir ce pénitencier, à présent, les survivants étaient près à payer encore plus chère pour y rester. Rick avait fait de cette forteresse un endroit d'espoir et régulièrement, de nouveaux arrivants débarquaient, prouvant à tous que le monde n'était pas totalement désert et que certaine personne était prête à croire que les morts ne dominaient pas le monde. D'autre encore, considéraient les rôdeurs tout autrement et le jeune Nathan Marks faisait partie de ses personnes. Pour lui, tout ceci n'était qu'une invasion extraterrestre et il pensait naïvement qu'un jour tout redeviendrait dans l'ordre. En attendant, il voyait tout ceci comme un immense terrain de jeu et la veille au soir, il était arrivé dans un nouveau lieu à explorer.

La journée passée avait été très épouvantes pour le petit Nathan, qui avait été séparé de son frère et de justesse été sauvé par des adultes qui se trouvaient maintenant avec lui, en lieu sûr. Se faire accepter dans la prison n'avait pas été une partie gagnée d'avance, mais même si le couple qui les avaient fait rentrer, s'étaient rappelé de mauvais souvenirs en voyant le jeune Marks, ils avaient aussi reconnu des amis à eux et tout avait fini par s'arranger. Ainsi, le petit survivant se trouvait désormais derrière les murs de la prison, dans un lieu sécurisé et après un repas, avait pu profiter d'une nuit de sommeil. Nathan s'était réveillé plusieurs fois dans la nuit, il avait beaucoup pensé à son frère, mais il avait fini par se rendormir, complètement épuisé par les longues journées passé à marcher pour survivre.

En se réveillant, Nathan avait dit à bonjour à ses nouveaux amis qui avaient dormit près de lui. Puis, après s'être fait servir à manger par des survivants de la prison, il avait filé dans les couloirs, certains qu'il pourrait trouver de quoi se divertir. Hélas, dans la prison, Rick le leader, avait instauré des règles et on devait s'assurer que les nouveaux venu ne soit pas un danger. Ainsi, un petit passage par l'infirmerie était imposé à Nathan, qui pris alors un air boudeur en clamant qu'il était aussi fort qu'un super héros. Les remarques du jeune garçon avaient fait beaucoup rires certaines adultes qui semblaient apprécier cette joie de vivre et cette naïveté qui contrastait avec la réalité qu'offrait cette apocalypse.

Quelques heures après son réveil, Nathan avait donc été conduit à l'infirmerie et poussait la porte, avec une grande hâte d'en finir et de pouvoir aller explorer ce vaste domaine. Le jeune garçon avait promis à ses protecteurs de ne pas s'éloigner, mais bien évidemment, il ne comptait pas respecter leurs ordres à la lettre.

Quand un survivant sortie de l'infirmerie, Nathan rentra à son tour et du regarder à deux fois la personne qui se trouvait devant lui, de profil. Une jeune femme était accroupie en train de fouiller dans une vielle boite à pharmacie, elle semblait occupé et ne remarqua pas immédiatement Nathan, mais ce dernier la reconnu immédiatement et un grand sourire illuminait alors son visage. Arielle... C'était bien elle, l'ex petite amie du frère de Nathan, à une époque ou tout le monde aurait éclaté de rire si on aurait parlé d'invasion zombie. Ni une ni deux, le gamin courut vers la jeune femme et plaqua ses petites mains sur les yeux d'Arielle comme il le faisait souvent à l'époque.

"Devine qui c'est?!"
Revenir en haut Aller en bas


avatar

WELCOME TO THE HELL
Arielle Campbell

MESSAGES : 356
ARRIVÉ : 09/10/2015


MessageSujet: Re: Lien avec le passé [ PV: Arielle] Mer 11 Nov 2015 - 4:45







Lien avec le passé
ft. Nathan Marks


(c) Nyyx | Never Utopia
Une journée de plus dans la prison. Une routine qui s'installe, un désespoir qui m'enserre petit à petit le cœur. Je hais cet endroit, ces couloirs sombres et froid, la façon qu'à Rick de m'observer comme une traîtresse pour le simple fait que je refuse envers et contre tout d'appuyer ses dires sur Logan qui semble être arrivé il y a peu avec la nièce de notre leader. Qu'à t il contre lui ? Pourquoi hait il directement toute personne qui n'appartiens de base à son groupe ? Pourquoi ne peut il offrir un minimum de confiance sans jouer le rôle de cet homme au cœur de pierre presque dictateur ? Je ne le comprend pas, mais qu'importe. Nous sommes assez nombreux dans cette prison pour ne pas avoir à m’inquiéter plus que cela de sa personne. Après tout il y avait ma sœur, Beth, Carol sans compter Logan qui était arrivé et m'avait fait pleurer de joie. Je le croyais mort, disparu et malgré cela il était là, bien présent. Une grande joie de plus, un espoir qui me laissais penser qu'un jour mes propres parents passeraient les grilles de cette prison pour nous rejoindre Felicia et moi. Je devrais certes leur expliquer la perte de nos sœurs, mais je serai si heureuse de pouvoir aller pleurer celles ci contre le sein réconfortant de ma mère, ressentir enfin cette protection que je cherche depuis le début de tout ceci dans les bras de mon père. Mais ce n'était qu'un rêve, un rêve lointain et inaccessible.
Alors je ravalais ma peine, je prenais sur moi et je souriais. Je faisais ce qu'on me demandais. Le plus souvent à l'infirmerie avec Hershel, parfois en cuisine ou avec les enfants. Pauvres petits, se retrouvaient ainsi dans ce lieu après avoir vu tant d'horreur. Certains n'avaient plus leurs parents comme Eulalie, cette gamine que Logan avait ramené,une enfant qu'il avait adopté. C'était amusant de le voir se comporter comme un père pour cet enfant, lui qui, il ne le saura jamais, mais aurai pu être père naturel d'un enfant que j'avais perdu quelques semaines après notre coup de folie.  Ce serait un secret que j’emmènerais dans la tombe, comme tant d'autres. Mais pour ce matin, j'étais d'infirmerie. Les petits bobos, les maux de ventre, les choses de ce genre était devenu mon lot quotidien.  Il n 'y avait pour l'instant rien de bien grave dans cette prison et comme nous avions reçu de nouvelles personnes dans la journée d'hier, il me fallait leur faire un petit check up. Rien de bien méchant, mais de quoi s'assurer qu'ils vont bien, qu'il ne leur faille pas de médicament ou autre. Il y avait un couple et un enfant. Encore un, preuve que les adultes pouvaient se sacrifier pour leur chair et leur avenir.  Je devais commencer avec l'enfant à ce que j'avais compris, car il rejoindrait ensuite la garderie pour faire connaissance des autres gamins, se faire des amis, jouer et étudier un petit peu aussi. Stupide non de se dire que malgré la fin du monde on veut vous faire cours ? Encore si on leur apprenait à faire la cuisine, à jardiner, à faire ces choses utile pour la suite de leur vie, plutôt que l'histoire et autres bêtises. Bon j’admets que lire, écrire, compter est important aussi, mais tout de même !
Soupirant au souvenir de Félicia me faisant une crise sur les math qu'on lui faisait faire, je m'affairais à ranger quelques petites choses dans un placard, pour en sortir d'autres, notamment une peluche idiote à accrocher à mon stéthoscope comme pour le rendre un peu plus enfantin, j'avais vu ça dans Grey's Anatomy quand la télé existé encore.  Mais ce qui m'attendais je ne pouvais le prévoir. C'est ainsi avec une certaine surprise que je vis deux petites mains masquer ma vue, me demandant de deviner qui est cette personne qui joue avec moi et bien sur, je ne reconnu pas la voix de suite, elle avait changer depuis le temps, mais lorsque je me retournais pour le découvrir, mes larmes montèrent directement jusqu'à mes yeux, menaçant dangereusement de couler. Nathan, le petit Nathan, un enfant que j'avais gardé des heures et des heures lorsque je sortais avec son frère. J'avais appris à l'aimer comme un petit frère mais depuis le temps, je le pensais mort comme bien des autres. Le serrant aussitôt contre moi,  je ne pouvais plus tenir les larmes.

« Oh mon dieu Nathan. Je n'aurai jamais pensé te revoir. Je te croyais mort ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO THE HELL
Invité



MessageSujet: Re: Lien avec le passé [ PV: Arielle] Sam 14 Nov 2015 - 4:00

Il aurait pu rester blottit dans ses bras une éternité, tant il ne ne croyait pas à ce qu'il ce passait. Elle était vivante! Elle était là, elle le serrait dans ses bras et à cet instant, le jeune garçon avait l'impression de faire un bond en arrière. Arielle avait été très importante dans la vie de Nathan, car à l'époque où elle sortait avec son frère, il passait beaucoup plus de temps avec eux qu'avec ses parents. Le petit survivant s'était toujours persuadé que la jeune femme avait survécu et maintenant il en avait la certitude et c'était là un grand moment pour lui. Nathan restait un moment blottit dans les bras d'Arielle et ne disait pas un mot, il profitait simplement de cet instant de retrouvailles et regrettait simplement que Myke ne soit pas avec lui. Son frère et elle s'étaient séparés quelque temps avant le début du chaos et la jeune femme avait pris ses distances, mais Nathan avait toujours espéré que les choses s'arrangent entre eux et cette apocalypse était peu être pour eux une seconde chance.

Tout en s'écartant un peu d'Arielle, Nathan séchait ses propres larmes et regardait en souriant celle qui aurait pu devenir sa belle sœur. Le gamin brûlait d'envie de questionner cette dernière, de savoir comment elle avait survécu et ce qu'elle avait fait tout ce temps, mais il ne savait pas par où commencer. De plus, on lui avait demandé de se présenter ici pour un examen dédié à tous les nouveaux arrivants et l'espace d'un moment, il avait oublié pourquoi il était là. Nathan n'avait jamais aimé les visites chez le médecin et rester en place durant un long moment était quelque chose de bien difficile pour lui. Toutefois, savoir que c'était Arielle qui l'examinerait, le rassurait beaucoup.

"J'suis trop content qu'tu sois là! J'ais pleins d'trucs à te raconter! J'étais avec Myke, mais hier on a été séparé dans les bois. Ho! J'suis sûr qu'il va bien, il est super courageux et tu sais, il arrêtait pas de parler de toi à ses copains pendant qu'on vivait dehors."

A dire vrai, Nathan exagérait un peu les choses, mais comme toujours, il voulait le bien de son frère et ne comprenait toujours pas pourquoi Arielle et lui s'étaient séparés.

"Et toi? Que-ce que tu fais là? Ça fait longtemps qu't'es ici? Ça a l'air cool ici! Tu m'f'ras visiter? Hé! Mais si t'es ici c'est qu't'es médecin? C'est toi qui vas m'examiner? J'sais pas pourquoi en fait..."

Nathan était excité comme une puce et comme à son habitude, il parlait, papotait et semblait ne jamais s'arrêter.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

WELCOME TO THE HELL
Arielle Campbell

MESSAGES : 356
ARRIVÉ : 09/10/2015


MessageSujet: Re: Lien avec le passé [ PV: Arielle] Mar 24 Nov 2015 - 12:00







Lien avec le passé
ft. Nathan Marks


(c) Nyyx | Never Utopia
Une étreinte qui aurai pu durer une éternité. Comment cela aurait il pu en être différent moi qui retrouvais un enfant pour lequel j'avais eu la plus grande, la plus douce des affections ? Comme bien des personnes de ma vie, je l'avais pensé mort, déambulant dans les rues à la recherche de chair fraîche. Comment ne pas y penser ? Comment croire que toutes les personnes que l'on à connu ne sont pas morte, nous qui avons déjà eu tant de difficulté à survivre. Je le serre donc contre moi, laissant mes larmes couler le long de mes joues, posant de doux baisers dans ses cheveux, sur ses joues, comme si j'avais peur qu'il s'échappe à jamais. Mon instinct de grande sœur comme on aimera certainement à me le ressortir, voir de mère poule. Mais qu'importe. L'instant retrouvaille passé, je m'assure qu'il va bien, l'observe de partout, comme si j'avais peur de trouver une blessure, une morsure ou quelque chose du genre. Mais rien, rien d'apparence et aussitôt je me sens soulagée, j'en lâche un soupire d'aise alors qu'il parle ou plutôt babille comme tous les enfants à parler vite de tout, par forcément très bien et j'en rirais presque si je n'étais pas si heureuse, si choquée de le voir en vie. Du moins jusqu'à ce qu'il me parle de son frère, chose qui me fit un peu perdre de mon sourire.

« Ton frère est avec toi ? Il est ici, à la prison ? »

Une touche d’inquiétude ? Non pas forcément, je ne peux que lui souhaiter de vivre, mais je ne peux oublier notre relation, ces moments heureux que nous avons passé ensemble, les sorties, les rires, les baisers et bien sur ma première fois. Car c'est lui qui fut mon premier amant, à lui que j'ai offert une chose qui me semblait si précieuse.C'est lui qui m'a également trompé le premier. Comment ne pas avoir un goût amer en bouche ? Comment ne pas se souvenir de cette soirée ou en rentrant chez lui pour lui faire la surprise de ma présence je le trouvais sur le canapé le sexe d'un homme profondément enfoui en lui ? Je chassais rapidement ce souvenir avant de comprendre ce qu'il m'avait dit. Séparé. Ils avaient été séparé hier, et je ne pouvais que lui caresser la joue tendrement, pensant moi même à la situation en laquelle se trouverait ma sœur si nous nous retrouvions séparée.

« Ne t'inquiète pas mon petit chou, tu va vite le retrouver, si vous vous êtes séparé hier, il est dans les environs, il te cherche, il va forcément trouver la prison t'as vu la taille du truc ? »

Oui je voulais le réconforter oblitérant totalement l'idée que son frère puisse parler de moi à ses amis durant l'apocalypse. Mais passons à la chose intéressante de la journée ou plutôt de ce que je pensais voir comme une chose plus qu'ennuyeuse, les examens médicaux. Car oui, il était là pour ça au final.

« Oui mon chéri, je vais te faire ta visite. C'est juste pour voir si tu va bien, si t'es malade ou blessé ! Puis tu va me raconter comment vous vous en êtes sorti ! Et comment tu es arrivé là. Tu es seul ? Ou tu as dormi la nuit dernière ? »

Beaucoup de question, mais moi qui connais bien le jeune garçon, je ne peux que vouloir le prendre sous mon aile.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO THE HELL
Invité



MessageSujet: Re: Lien avec le passé [ PV: Arielle] Jeu 26 Nov 2015 - 16:47

Tandis qu'Arielle commençait à examiner Nathan, ce dernier ne la quittait pas des yeux et continuait de lui offrir un immense sourire. Hormis son frère, depuis le début de l'épidémie,  jeune garçon n'avait retrouvé personne de son passé et la présence d'Arielle lui faisait chaud au cœur. Quand cette dernière et Myke s'étaient séparés, le gamin avait souffert de leur séparation et avait cru ne jamais revoir la jeune femme. Ainsi, cette apocalypse n'était pas forcement une mauvaise chose aux yeux de Nathan qui grâce à cela, avait peu être retrouvé une personne qui lui était chère. De plus, cette retrouvaille apportait un nouvel espoir au petit survivant qui ne désespérait pas de retrouver un jour ses parents vivants. Aux dernière nouvelle, les parents de Nathan étaient partie pour la France au moment de l'invasion zombie, mais il ne savait toujours pas s'ils avaient réussi à prendre l'avion et ce qu'ils étaient devenus.

"Tu sais, on a pas retrouvé maman et papa... Myke et moi on est resté avec ses amis pendant longtemps, mais les extraterrestres les ont tous eux... Ho! Myke va bien! Enfin, j'crois... On a beaucoup marché, c'était pas facile tous les jours, mais on a fait de grandes aventures! J'étais même pas obligé de me laver tous les jours et j'pouvais dormir quand j'voulais! Mais là j'suis encore fatigué, ça faisait au moins deux jours que j'avais pas dormis!"

Plus Nathan parlait et plus il s'apercevait qu'il ne s'était jamais vraiment confié à qui que ce soit. Les amis de son frère avaient été très "cool" avec lui, mais c'était bien différent et il n'espérait maintenant plus qu'une seule chose, qu'Arielle ne le quitte plus.

"T'es ici depuis longtemps? Tu va pas partir, hein? J'suis trop content de t'avoir retrouvé et j'suis sûr qu'on retrouvera Myke. Est-ce que...tu l'aime toujours?! J'sais pas pourquoi vous êtes pas resté ensemble mais, j'suis sûr que Myke il t'aime toujours, même si j'crois qu'il aime les hommes aussi."

Une fois de plus, Nathan dévoilait le fond de ses pensées et comme toujours, il n'hésitait pas à dire tout ce qui lui passait par la tête. Il n'avait nullement l'intention de blesser Arielle, mais sa curiosité était ainsi. Alors qu'Arielle continuait de l'examiner, Nathan poussait un soupire d'ennuie et pris un air un peu boudeur.

"Bon, j'vais bien, on peu allez s'promener? J'connais même pas toutes la prison en plus. Il y a quoi de marrant à faire ici?!"
Revenir en haut Aller en bas


avatar

WELCOME TO THE HELL
Arielle Campbell

MESSAGES : 356
ARRIVÉ : 09/10/2015


MessageSujet: Re: Lien avec le passé [ PV: Arielle] Ven 4 Déc 2015 - 4:18







Lien avec le passé
ft. Nathan Marks


(c) Nyyx | Never Utopia
L'examen médical était des plus simple, une broutille, un rite de passage et pourtant il me semblait être une des choses les plus importantes en l'instant. C'était mon seul moyen de m'assurer de sa santé et j'étais plutôt consciencieuse. J'écoutais donc son cœur battre, je prenais sa tension, vérifiais qu'il n'avait pas de morsure, de griffure, observait sa langue, le blanc de ses yeux, tâtait ses ganglions. Bien entendu durant tout ce temps, le jeune garçon ne cessait de parler, de babiller et je l'écoutais avec la plus grande des attentions, grappillant chaque information qu'il pouvait m'offrir, cherchant en celles ci un détail, un quelque chose qui pourrait aider pour trouver son frère, mieux comprendre ce qu'il à endurer et bien sur voir les possibles dégâts psychologique qui ont étaient causés.

Cela résultat sur plusieurs choses. En premier lieu, il était orphelin. Ses parents, de braves gens que j'avais rencontré du temps ou j'étais en couple avec son frère aîné, n'avaient plus donné signe de vie. En un sens, je n'en était que peu surpris, sa mère était une crème qui cherchait toujours à aider tout le monde et il n'en aurai pas fallut plus pour qu'elle se fasse mordre et son mari ne voulant pas la laisser à du subir le même sort. Pauvre Nathan, si jeune et déjà orphelin. Cela ne pouvait que me serrer un peu l'estomac, bien que je sois rassurée que Myke ai assez mûri pour prendre soin de son frère. Quant au reste, cela était clairement une réponse de gosse. Pas obligé de se laver, il allait voir si j'allais pas le forcer à se doucher tout les jours mon petit crapet ! Quant au sommeil, il aurai tout le loisir de dormir dans une cellule.

Mais les questions délicates suivaient, bien sur, je n'avais jamais pris le temps d'expliquer à cet enfant pourquoi son frère et moi nous étions séparés, pourquoi nous ne nous étions pas revu depuis si longtemps. Je pensais que Myke lui dépeindrais un tableau affreux de moi, la connasse qui l'à quittée parce qu'elle se trouvait trop bien pour lui ou ce genre de chose. Soupirant quelque peu, je cherchais une réponse correcte à ses questions, une façon de répondre sans le blessé et finalement, je me lançais.

« Je n'ai pas prévue de partir Nathan. Mais je sors parfois pour aider les autres à ramener des médicaments ou de la nourriture. Pour ton frère...je suis sur qu'on le retrouvera, il est forcément à ta recherche et la prison ne passe pas inaperçue, mais je ne suis plus amoureuse de lui et lui, ne l'est plus de moi. Il m'a fait beaucoup de mal à l'époque parce qu'il avait un autre amoureux en même temps que moi et ça, je ne peux pas le pardonner. »

Bon c'était assez simplement expliqué. Je n'entrais pas dans les détails et il pourrait se faire son idée de la chose, même si je me doutais que cela lui ferait mal au cœur que je n'aime plus son frère. Mais je savais également que ce n'était pas ça qui l’arrêterais de chercher à me remettre avec lui. Puis il changeais déjà de sujet pour me parler d'une promenade et d'une visite. Une vraie pile électrique ce petit bonhomme.

« Tu va bien mais tu manque de sommeil jeune homme ! Donc cet après midi, je vais aller te lire une histoire dans ton lit et tu va faire une petite sieste ! Non négociable jeune homme ! »

Oui parfois j'étais un peu mère poule, mais ça c'est ma nature, j'y peux rien !

« Et oui je t’emmène en ballade pour visiter la prison. Tu me présentera aussi les personnes qui t'ont amenés ! Je veux qu'ils emménagent dans une chambre prêt de la mienne pour que tu reste pas loin ! Je vais m'occuper de toi tant qu'on a pas retrouvé ton frère mon bonhomme. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO THE HELL
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lien avec le passé [ PV: Arielle]


Revenir en haut Aller en bas
 

Lien avec le passé [ PV: Arielle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dancing With The Dead :: † HORS SUJET † :: non terminé-