AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Un lit douillet et de la nourriture - JACOB & MICHONNE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



WELCOME TO THE HELL
Michonne Reyes

MESSAGES : 262
ARRIVÉ : 07/10/2015


MessageSujet: Un lit douillet et de la nourriture - JACOB & MICHONNE Jeu 5 Nov 2015 - 21:12

Cela faisait plusieurs mois que Michonne rôdait par ci et par là. Jusqu'à présent, elle ne s'arrêta nulle part bien longtemps, préférant continuer sa route en solitaire plutôt qu'avec un groupe. Elle ne semblait pouvoir pas faire confiance en bien des gens et ceux qu'elle avait cotoyé jusqu'à présent qui ne l'avait pas deçu, ils étaient morts désormais. Donc, la noire préféra continuer sa route en compagnie de ses deux rôdeurs attachés à elle dans l'unique but de passer inaperçu. Cette technique s'avérait des plus utiles particulièrement lorsqu'elle faisait la rencontre d'une bande de rôdeur. Aujourd'hui, Michonne décida de reprendre la route vers la grande citée d'Atlanta où elle pourrait rester quelques jours. La nourriture serait sans doute plus facile à se procurer parce qu'elle ne se cachait pas que la faim justifiait les moyens. Sans compter qu'en ce moment, son ventre hurlait famine. C'est à l'entré d'un petit bloc appartement que Michonne décida de s'arrêter. Elle monta à l'aide d'une escalier amovible qu'on utilisait uniquement dans les situations d'urgences. De cette façon, elle éviterait de voir une horde la rejoindre. Michonne fouilla les armoires de l'appartement et y trouva quelques cannages. Elle pourrait donc manger un peu et dormir dans un vrai lit, ce qui ferait changement. Les jours s'écroulèrent et Michonne restait à l'intérieur de l'appartement, elle laissa durant ce temps ses deux rôdeurs attachés à la sortie de l'appartement, juste avant l'echelle, espérant que personne ne remarque sa présence. Après tout, Reyes tenait à ses deux hommes, c'était sa famille, sa vrai famille.

† † † † † † † † † † † † † † †


 - Enjoy your life anyway, you do not get out alive. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO THE HELL
Jacob O. Miles

MESSAGES : 47
ARRIVÉ : 04/11/2015


MessageSujet: Re: Un lit douillet et de la nourriture - JACOB & MICHONNE Ven 6 Nov 2015 - 10:42

Jacob ne s'arrêtait jamais de marcher. Seul, avec son sac à dos remplit d'armes, de munitions et de quelques denrées, il zigzaguait parmi les villes de plus en plus désertes. Depuis qu'il avait quitté sa petite maison délabré de Chicago, O.B avait parcouru un peu plus de 940 km, empruntant ici et là une bagnole, jusqu'à ce que l'essence lui manque. Allait-il s'arrêter là? Probablement pas. Il faisait partie des loups solitaires, seul il sauvait plus rapidement sa peau et de toute manière personne n'était assez bien pour lui, surtout pour risquer de laisser sa vie en dépend de l'autre. L’arrêt le plus long qu’il avait fait avait été à Nashville, où il avait passé pratiquement deux semaines dans un panthouse ultra luxueux, décoré de photos de chanteurs Country et de CD d’or accrochés aux murs…il n’avait pas porté attention aux tronches qu’il voyait pour la simple et bonne raison qu’il se foutait royalement de ces personnes et surtout de la musique country…ce qu’il pouvait détester ça! Là-bas il s’était refait quelques forces…ou plutôt il s’était défoncé avec le weed, la coke et les bouteilles de Whisky de cent ans d’âge de l’immense appartement, avant de sombrer dans une longue sieste qui dura plusieurs jours. Une fois remis de ses émotions il s’était tiré, ramassant ici et là des paquets de cigares, des petites bouteilles d’alcool et un peu de bouffe, de quoi tenir jusqu’à son prochain arrêt. Il était désormais non loin d’Atlanta et les biscuits soda qui lui restait, goutait atrocement le carton, son estomac faisait rage, tellement qu’il ne voyait plus très claire. Obligée de faire escale, O.B se dénicha un petit bloc appartement pratiquement vide, tua de ses mains les trois bouffeurs de chair qu’il aperçut puis squatta un logement. Cela faisait un peu moins de deux jours qu’il était sur place lorsqu’il entendit du bruit…non pas celui d’un rôdeur, mais celui d’un humain en mode survie. Il s’amusa à regarder aller et venir la femme noire, se disant que s’il lui tombait dessus, son calme serait déranger…simplement là il en avait marre de vivre comme une putain de souris. Décidé, il ouvrit la porte du logement de la jeune femme, un cigare à la main. Hey princesse des savanes, t’as du feu? Certes il avait deux briquets dans les poches, mais il avait besoin d’un commencement, d’une façon simple de l’aborder.

† † † † † † † † † † † † † † †

make the money, don't let the money make you
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO THE HELL
Michonne Reyes

MESSAGES : 262
ARRIVÉ : 07/10/2015


MessageSujet: Re: Un lit douillet et de la nourriture - JACOB & MICHONNE Jeu 19 Nov 2015 - 18:30

Dégustant sa canne assise sur le comptoir, Michonne ne comprit pas toute suite qu'un autre homme vivait à l'intérieur du bloc appartement. Elle se demanda également pourquoi il n'y avait aucun rôdeur à l'intérieur depuis tout ce temps, mais elle ne développa pas le sujet plus longtemps, en ce moment, tout ce que Michonne avait besoin, c'était du repos. Elle mangeait ce qui lui fit un bien fou. C'est avec stupeur qu'elle entendit une voix l'interpeller de la manière la plus conviviale et normale digne d'un monde qui n'avait jamais changé. Bien que le jeune homme ne semblait pas lui vouloir du mal au premier regard, Michonne resta sur ses gardes. Elle fixa durement l'individu dans les yeux, posa sa canne rapidement sur le comptoir à ses côtés et leva son arme bien en l'air. C'est en fronçant les sourcils que Michonne répondit. Vous me voulez quoi ? Demanda-t-elle en espérant une réponse favorable. Depuis le tout début, des cinglés, elle en avait croisé par centaine, alors la noire restait prudente. Et non, j'ai pas de feu... finit-elle par coopérer à la première question de son interlocuteur.

† † † † † † † † † † † † † † †


 - Enjoy your life anyway, you do not get out alive. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO THE HELL
Jacob O. Miles

MESSAGES : 47
ARRIVÉ : 04/11/2015


MessageSujet: Re: Un lit douillet et de la nourriture - JACOB & MICHONNE Jeu 26 Nov 2015 - 14:40

Visiblement son entrée n’avait pas été assez diplomatique…enfin il s’en foutait franchement, il en avait marre de devoir se cacher alors qu’il était dans cette immeuble depuis bien plus longtemps que cette femme!  Alors qu’elle déposa fermement ce qu’elle mangeait et dégainait son arme, elle lui demanda ce qu’il attendait d’elle. Un petit sourire sur les lèvres, Jacob démontra son cigare. Il ne voulait rien de plus, rien de moins. Cette fois la noire répondu à sa première question. Bon bah alors je n’veux rien d’autre. Dit-il avant de plonger sa main gauche dans la poche arrière de son jeans un peu trop grand. J’suis ici depuis trois fucking jours et j’en avais sacrément marre de marcher sur la pointe des pieds pour pas t’effrayer. Maintenant tu sais que j’suis là aussi alors t’étonnes pas si t’entends tousser! Il sorti son briquet et alluma son bâtonnet de tabac qu’il emprisonna contre ses lèvres. T’en veux un? Dit-il, se doutant déjà de la réponse. Sans gêne il prit place sur l’une des chaises de la cuisine.

† † † † † † † † † † † † † † †

make the money, don't let the money make you
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO THE HELL
Michonne Reyes

MESSAGES : 262
ARRIVÉ : 07/10/2015


MessageSujet: Re: Un lit douillet et de la nourriture - JACOB & MICHONNE Mer 16 Déc 2015 - 18:48

Michonne s’inquiétait un peu face à ce jeune adulte qui semblait prendre toute cette histoire avec beaucoup trop de moquerie. Elle n’avait pas ce courage et cet instinct-là. Pour Reyes, l’apocalypse était à leur porte et pour l’instant, aucun endroit n’était sécuritaire. C’est lorsque le jeune homme lui annonça qu’il trainait dans le même appartement que lui que la noire leva les sourcils de surprise. Comment avait-elle pu passer à côté de sa présence ? Trois jour ? … tu ne dois pas faire de bruit du tout, parce que j’ai fouillé les appartements pas plus tard qu’hier au cas… avoua la femme crispée par la peur qu’il lui saute au cou. Non merci. Je ne fume pas. Avoua la guerrière, en hochant la tête en guise de refus. Tu es seul ? Ici je veux dire ? Continua-t-elle pour questionner l’inconnu. Elle ne savait pas si elle devait lui faire confiance, juste à la manière qu’il parlait, il pouvait l’attaquer sans attendre, mais par chance, Michonne gardait son arme à proximité en tout temps.

† † † † † † † † † † † † † † †


 - Enjoy your life anyway, you do not get out alive. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO THE HELL
Jacob O. Miles

MESSAGES : 47
ARRIVÉ : 04/11/2015


MessageSujet: Re: Un lit douillet et de la nourriture - JACOB & MICHONNE Mar 5 Jan 2016 - 18:01

Jacob se mit à rire doucement lorsque la jeune femme noire s’étonna de ne pas l’avoir trouvé et qu’il devait être sacrément silencieux. Il haussa les épaules  avant de répliquer le plus calmement du monde ; Mouais, faut dire que j’ai l’habitude de me cacher… Il tira une fois de plus sur le cigare qu’il tenait entre ses lèvres, avala la fumée puis la recracha sur le côté, ne voulant pas la souffler directement sur la femme. En tout cas il avait vu juste, elle ne fumait pas et franchement elle avait l’air de le craindre comme un petit môme craint les clowns. Le jeune homme continuait de la regarder, faisant aller ses jambes dans le vide. Tu es seul ? Ici je veux dire ?  Le dealer de meth mordilla sa lèvre inférieure. Il ne savait pas trop s’il devait lui dire qu’il était seul ou pas. Visiblement elle ne lui faisait pas confiance et sa réponse risquait de l’effrayer davantage…enfin il se lança. Seul. Il tira une fois de plus sur le cigare, puis tenta de faire un cercle avec sa bouche, tout en recrachant la fumée. Et j’ai besoin de personne. Il lui montra ses dents avant de retrouver son air sérieux. J'imagine que t'es seule aussi? En tout cas je n'ai vu personne d'autre dans les parages... Il fit mine de regarder un peu partout.

† † † † † † † † † † † † † † †

make the money, don't let the money make you
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO THE HELL
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un lit douillet et de la nourriture - JACOB & MICHONNE Aujourd'hui à 9:55


Revenir en haut Aller en bas
 

Un lit douillet et de la nourriture - JACOB & MICHONNE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dancing With The Dead :: † APOCALYPSE WORLD † :: atlanta-