AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 A day like any other in Hell. ▬ ft. Rick Grimes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

WELCOME TO THE HELL
Invité



MessageSujet: A day like any other in Hell. ▬ ft. Rick Grimes Sam 31 Oct 2015 - 10:28



A day like any other in Hell
Walk without knowing where to go, hungry, thirsty...
I want to die.

C'était un après-midi, le sol tapait hyper fort... c'était un enfer, d'ailleurs. Enfin, plus que d'habitude, puisque la gamine était déjà un enfer. Il faisait hyper chaud, et il n'y avait pas le moindre souffle de vent. Marcher sans s'arrêter pour manger, boire, sans savoir où aller... c'était ce que la petite blondinette faisait seule, depuis le début, et qu'est-ce que c'était difficile. Elle s'était donné un peu trop d'espoir, peut-être... ? Elle qui, petite s'était dit qu'elle serait un jour heureuse s'était finalement trompée. Maintenant, elle était dans cet enfer rempli de ces monstres mangeurs de chair, d'humains qui tuaient d'autres humains pour leur survie et elle n'était à l'abri de rien, comme tout le monde. Elle le savait, et c'était d'ailleurs pour cette raison qu'elle se baladait toujours avec son couteau de chasse dans la poche arrière de son jean troué, couvert de sang, ainsi qu'avec son revolver et les deux balles qu'elle avait trouvé quelques jours auparavant dans une ville de Géorgie, et dont heureusement elle n'avait pas encore eu à se servir. Quand elle croisait l'un de ces marcheurs, elle se mettait à courir ou essayait de ne pas se faire repérer. La gamine essayait d'éviter la violence quand elle le pouvait, mais quand la mort te menace... on arrête les conneries et on lutte pour survivre. Dans ce monde, il n'y a plus de personnes « biens », à qui on peut faire confiance. Tout le monde ne pense qu'à sa personne ou à ses proches, personne ne pourrait avoir pitié d'une gamine de douze ans. Le monde avait bien changé, et Kayla en avait bien conscience...

Ce jour-là, la gamine marchait dans la ville de Newnan, une petite ville de Géorgie qui faisait à peine 50km² de superficie, mais qui avait déjà été dévalisée, comme toutes les autres villes de l'état. Kayla commençait à désespérer, elle se demandait s'il n'était pas temps d'abandonner et de se laisser mourir et de devenir un papillon... oui, un papillon. C'est c'qu'elle pensait que les gens devenaient avant de finalement laisser leurs corps devenir un monstre. Son papa, sa famille... tous des papillons. D'ailleurs, parfois, elle entretenait quelques petites discussions avec son père quand elle le croisait dans la forêt, même si cela devenait de plus en plus rare. Mais elle savait qu'il était là pour la surveiller, donc... C'était peut-être la seule chose qui la faisait sourire malgré tout ce bordel...

Elle était vêtue d'un vieux débardeur blanc et rouge, aussi couvert de sang que son jean. Ses cheveux étaient en bataille, couverts de boue, elle s'apprêtait à entrer dans un vieux camion de marchand de glace qui n'avait pas l'air très amoché. Elle avait très faim, et ça faisait hyper longtemps qu'elle n'avait pas mangé une glace... peut-être en restait-il ? La gamine fit le tour de la voiture avant de finalement poser sa main sur la poignée et ouvrir la porte arrière du camion qui n'était pas vide, non. Elle s'en rendit compte quand elle vit un marcheur lui sauter dessus, la faisant tomber sur le dos, à terre. La gamine se débattait en hurlant. Elle savait que les autres marcheurs présents dans la ville l'entendrait, mais... peut-être qu'un mystérieux sauveur aussi.

© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas


avatar

WELCOME TO THE HELL
Invité



MessageSujet: Re: A day like any other in Hell. ▬ ft. Rick Grimes Sam 31 Oct 2015 - 11:01


La mise au monde de Judith a été comme un nouveau départ pour le groupe, une raison en plus de se battre pour survivre et Rick en était fier, fier de voir qu'elle apaisait certaines tensions. La vigilance se devait d’être redoublée ainsi que le ravitaillement, ce pourquoi Rick était en sortit dans le but de trouver de la nourriture pour bébé, pour Judith et occasionnellement pour les autres s'il venait à tomber sur d'autres choses, mais s'encombrer était la dernière chose qu'il souhaitait, ce n'était surement pas le moment pour. Encore heureux qu'il était sortit à bord de la voiture d'une des voitures, au moins il sera rentré avant l'aube avec un peu de chance. Seul, il avait le temps de méditer sur certains points, de reformer un puzzle détaché suite à la venue des nouveaux arrivants et des suppositions concernant la possible survie du Gouverneur. Ce tyran hanté les pensées de Rick qui imaginait le pire pour sa famille. Il allait devoir passer à autres choses et se dire que ce n'est plus qu'un ancien souvenir, mais c'était plus fort que lui, il avait un mauvais pressentiment et rare sont les fois où il a été trompé là-dessus. Brièvement il secoua la tete pour chasser les mauvaises pensées, se concentrant ainsi pleinement sur la route qu'il empruntait.

Déserte, ce fut assez rapide avant qu'il ne soit qu'à quelques kilomètres de la prochaine ville abandonnée selon la carte et certains survivants vivant à la prison. L'avantage est qu'il avait désormais droit à de nouveaux regards, nouvelles suppositions, suggestions, ect...Bien entendu, Rick n'était pas enclin à croire tout ce qu'on lui disait, il avait une certaine réserve et..." Non...non, non, non." Le bruit du moteur se fit de plus en plus faible, plusieurs voyants s'allumèrent en même temps avant que le silence ne prenne place. Tournant la clé à plusieurs reprises, le moteur se mit de nouveau à gronder avant de revenir au silence. Plusieurs tentatives plus tard, Rick s'énerva tout seul en donnant une tape sur le volant, lançant une petit injure au passage avant de sortir en trombe, prenant le sac qu'il avait prit en sortant de la prison pour y mettre des vivres. Et comment il allait faire maintenant ? Seul, sans aucun moyen de partir ? Il n'était pas mécano, changer un moteur n'était pas compliqué en soi, mais fallait-il encore trouver les outils.

Il ne restait qu'une solution pour Rick: Trouver un garage. Enfin, théoriquement il avait une seconde solution, mais elle n'était pas fiable et encore moins sécuritaire, c'est d'essayer de démarrer les possibles voitures qu'il verrait sur son chemin, mais ça risquerait d'attirer trop de rôdeurs dans le pire des cas. La ville abandonné était assez libre pour le champ de vision, mais pas déserte. Une voix se fit entendre, un appel à l'aide, quelqu'un en danger. Fronçant les sourcils, Rick se mit à observer rapidement autour de lui avant d'apercevoir la source de l'appel. Au pas de course il s'élança vers le camion de glace un peu plus loin en remontant la route. Faisant le tour de ce dernier, il vint prendre le rôdeur par le col pour venir le balancer sur le sol à coté et de lui planter la machette dans le front, la retirant tout de suite après avec force, laissant une giclée de sang s'échapper. Tout en respirant un bon coup, Rick tourna son regard vers la personne au sol, à sa droite. Impossible, il la connaissait. Cela remonte à un long moment, tout était moins chaotique à Atlanta quand il a rencontré la jeune fille se trouvant en face de lui. " Kayla ?" Il était toujours difficile pour Rick de retrouver certaines personnes après tout ce temps, pensant qu'ils étaient tous morts. Kayla était une jeune fille qu'il avait tenté d'aider avant l'épidémie, elle était maltraitée et Carl s'inquiétait vachement pour elle. On peut dire qu'il a su apporter un certain soutien pour la jeune fille qui en avait grandement besoin à l'époque. Mais là, elle prouvait qu'elle savait se débrouiller, comment ? Ça, il n'en avait aucune idée, mais pour quelqu'un ayant à peine douze ou treize ans et qui plus est se trouvant seule, c'était tout bonnement incroyable. Rangeant sa machette à sa ceinture, Rick vint relever Kayla en lui déposant une main sur le dos et l'autre la tirant par le bras, délicatement. " Tu es seule ?" Lui demanda t-il tout en restant encore sous le choc.

Revenir en haut Aller en bas


avatar

WELCOME TO THE HELL
Invité



MessageSujet: Re: A day like any other in Hell. ▬ ft. Rick Grimes Sam 31 Oct 2015 - 11:41



A day like any other in Hell
Walk without knowing where to go, hungry, thirsty...
I want to die.

La gamine poussait de toutes ses forces le marcheur qui claquait la mâchoire alors qu'ils étaient tous les deux face à face. Kayla était effrayée, elle hurlait de peur. Ouais, elle avait déjà pensé à la mort, mais... non. Pas maintenant, elle était trop jeune, elle avait d'autres choses à vivre, voir... Son cri s'intensifia quand elle entendit des bruits de pas derrière elle, sûrement un autre marcheur. Et le cri aigu de la gamine se tût lentement lorsqu'elle vit un mystérieux homme dont le visage lui était fortement familier prendre le zombie par le col, le jeter au sol et lui planter sa machette dans le crâne. La gamine, sous le choc, se redressa doucement et recula sur les fesses pour se poser le dos contre le camion. Elle reniflait, retenait ses larmes... S'il n'était pas arrivé à temps, elle serait sûrement en train d'agoniser par terre, et ça... elle lui en était reconnaissance.

La petite blonde se leva lentement, aidé par l'adulte qui venait de la sauver et qui était très doux dans ses mouvements. Elle penchait la tête, tentant de le reconnaître... son visage lui disait quelque chose, mais... rien de plus. En tout cas, ils se connaissaient puisqu'il venait de dire son prénom. Oui, bien sûr... c'était Rick, le papa de Carl. Celui qui la faisait sourire après la mort de son papa, après sa descente en Enfer. Comment avait-elle pu l'oublier ? C'était la personne qui avait été le plus gentil avec elle tout au long de sa vie, et elle lui en était très reconnaissante. « R-Rick... ? » murmura la gamine, la tête levée pour le regarder dans les yeux. À ce moment précis, beaucoup de choses se bousculèrent dans sa tête, surtout des questions : Où était Carl, allait-il bien ? Lori ? Où ils vivaient ? Étaient-ils encore vivants ?... Il était très difficile à la gamine d'avoir confiance aux gens, mais avec Rick... c'était différent. Bien qu'ils n'avaient pas une relation très fusionnelle, qu'ils ne se connaissaient pas beaucoup, Kayla savait comment l'homme était, et c'était peut-être bête mais elle lui faisait confiance. Elle savait que tout ce bordel ne l'avait pas rendu fou. C'était quelqu'un de fort.

Quand Rick demanda à Kayla si elle était seule, elle acquiesça doucement et silencieusement d'un simple hochement de tête avant de se retourner et d'aller ramasser son sac à dos près du cadavre de celui qui avait failli la tuer, quelques minutes auparavant. La petite aventurière remit celui-ci sur son dos avant de passer une main dans ses cheveux sales pour les gratter un peu. Elle avait beaucoup de problèmes avec ses cheveux, ils lui grattaient... et elle n'avait beau avoir que douze ans, elle savait d'où venait le problème : l'hygiène. Cette chose qu'elle ne connaissait plus depuis quelques semaines puisqu'elle n'avait plus eu l'occasion de prendre de douche. À chaque fois qu'elle apercevait une rivière, il y avait toujours des marcheurs à côté... et effectivement, elle ne sentait pas la rose.

La gamine, après avoir soufflé, vint se blottir contre l'adulte qu'elle n'avait plus vu depuis maintenant un an et quelques mois. Il lui avait beaucoup manqué, et ce n'était pas la seule chose qui lui avait manqué. C'était aussi le cas pour les câlins de l'homme. Ses petits câlins, ses petites bonnes attentions... elle espérait qu'il ne la laisse pas seule encore une fois. Dehors, elle ne survivrait pas deux mois de plus. Le manque de nourriture, d'armes... C'était mort, mais Rick lui avait apporté une petite lueur d'espoir. C'est l'oreille collée contre son torse et ses bras autour de lui qu'elle dit, toute timide : « Carl va bien... ? Il est pas malade, lui, hein... ? » C'était une question qu'elle se posait. Est-ce que son vieux camarade d'école était en bonne santé, toujours vivant ? Kayla se souviendrait toujours de calme. C'était ce garçon qui avait fait une approche un peu timide avec elle, en début d'année. Qui s'était lié d'amitié avec elle... par pitié, peut-être ? Ou peut-être parce qu'il l'appréciait ? En tout cas, c'était le seul élève de sa classe qui avait osé lui parler, et ça, ça lui faisait plaisir.

Le ventre de la gamine gargouilla pour la quarantième fois de la journée. Elle connaissait ce son, il fallait qu'elle mange. « Dit, Rick... t'as pas quelque chose à manger, s'il te plaît ? Mes derniers Oreos je les ai plus... j'en ai jeté certains parce qu'ils étaient tout moux, tout bizarres... et les autres, y a une chien qui me les a mangé pendant que je dormais. » Oh, ce chien, qu'est-ce qu'elle l'haïssait. Il lui avait non seulement mangé toute la nourriture qui lui restait, mais il lui avait aussi pourri la nuit en faisant le loup, l'obligeant à se lever rapidement pour aller dormir à un autre endroit puisque les rodeurs l'entendaient... Foutus clébards, le pire, c'est qu'elle ne savait pas d'où il venait.

© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas


avatar

WELCOME TO THE HELL
Invité



MessageSujet: Re: A day like any other in Hell. ▬ ft. Rick Grimes Sam 31 Oct 2015 - 12:40


A day like any other in Hell


Le monde est si petit qu'il aurait du se douter que tôt ou tard il croiserait la route d'une ancienne connaissance et ce même s'il s'était mit en tête que ce n'était tout bonnement pas possible. Quelles sont les probabilités de trouver une personne capable de survivre dans un monde aussi sauvage ? Elles sont pratiquement nulles en dehors de ceux laissant la facilité prendre le dessus, c'est-à-dire devenir un animal sauvage. Alors imaginez un seul instant quand il s'agit d'une enfant, ça relevait de l'impossible et pourtant tout ça était bien réel. Rick en a croiser du monde, mais Kayla, elle était surement l'une des dernières personnes de sa liste à qui il pensait, surtout qu'elle était seule. Ne jamais sous-estimer un(e) enfant. L'aidant alors à se relever après s’être débarrassé de la menace, Rick tenta de s'assurer qu'elle était seule, il ne désirait pas avoir de mauvaises surprise, surtout pas maintenant alors qu'il était désavantagé en étant ici sans aucun moyen de repartir rapidement, pour le moment en tout cas. La petite voix enfantine de Kayla ainsi que la douceur qui s'en dégageait lui fit un pincement au cœur, il n'était plus aussi habitué que ça à ce qu'on lui prouve une telle adoration. Même Lori ou Carl ne demeuraient plus vraiment enclin à ce genre d'attention étant donné la situation actuelle, alors oui, c'est un brin gêné qu'il l'entoura d'un de ses bras pour répondre à son câlin, il aimerait s'excuser au passage de ne plus être comme avant de ce coté, mais les gens changent, les choses changent.

" Tout le monde va bien." Lui répondit-il tout en baissant son regard vers elle. Le fait qu'elle demande si Carl allait bien prouve qu'elle tenait à lui en quelque sorte, qu'une certaine amitié a du naître entre eux. Rick n'était pas là pour s'assurer de ça, il n'a d'ailleurs pas cherché à en savoir plus à l'époque, mais Kayla en disait long au vue de sa question et du ton qu'elle venait d'employer. Quelques secondes après qu'elle soit restée blottit contre lui, Rick s'écarta et s'accroupit pour pouvoir faire face au visage légèrement sale de Kayla, elle n'a pas eut la chance de prendre une bonne douche vu l'odeur et la crasse dans ses cheveux. Une légère peine envahit le subconscient de Rick qui ne pouvait définitivement pas la laisser ici, seule face à la mort. Elle a survécut jusque là, mais ça n'allait pas durer éternellement. Première cause d'une possible mort, le manque de nourriture, chose qu'elle lui fit remarquer. Fouillant rapidement dans son sac, Rick sortit un petite barre de céréales que Carl avait prit soin de mettre à l'intérieur avant qu'il ne parte. Il y en avait à la prison et même si Rick oubliait souvent de prendre quelque chose à manger lors de ses sorties, Carl lui n'oubliait pas. Tout en tendant chaleureusement la barre de céréales à Kayla, il prit à nouveau la parole. " Reste avec moi..." Il se releva et lança directement un regard tout autour de lui avant de terminer sa phrase avec un léger sourire au coin. "...on va retrouver Carl et Lori."

Petit inconvénient, il lui fallait un moyen de rentrer et une fouille s'imposait. " As-tu eu le temps de voir s'il y a un garage dans le coin ?" Cette ville abandonnée était une découverte pour lui, il a réussit à venir tout simplement parce que Glenn lui a marqué la position de cette dernière sur le carte, Kayla se trouvant ici à son arrivée, peut-être se trouvait-elle à l'intérieur depuis un moment, assez pour pouvoir le guider. Dans le pire des cas, il allait devoir s'en remettre à son instinct.


Revenir en haut Aller en bas


avatar

WELCOME TO THE HELL
Invité



MessageSujet: Re: A day like any other in Hell. ▬ ft. Rick Grimes Sam 31 Oct 2015 - 14:21



A day like any other in Hell
Walk without knowing where to go, hungry, thirsty...
I want to die.

Retrouver Rick ? Jamais elle n'aurait pensé cela possible. Elle croyait Carl et sa famille morts, et pourtant... quand Rick lui affirma qu'ils allaient bien, ce fut un soulagement pour la petite. Pourquoi ? Parce qu'elle aurait sûrement l'occasion de revoir son ami de classe, elle aurait sûrement de l'aide pour survivre dans cet enfer...

Kayla, lorsque son ventre gargouilla recula doucement de Rick pour le laisser respirer après son énorme câlin. Oui, elle avait très faim et quand Rick sortit une petite barre de céréales, elle ne put s'empêcher de passer sa langue sur ses lèvres en sautillant doucement, un petit sourire faible sur les lèvres. Certes, ce n'était pas grand chose, c'était juste une petite barre au chocolat. Mais c'était de la nourriture, et peu importe la quantité de nourriture qu'elle pouvait avaler, ça valait le coup. C'était ce qu'on lui avait appris dans son ancien groupe, au bunker. La gamine déballa directement la petite barre puis la mangea en moins d'une trentaine de secondes, affamée. Les barres de céréales chocolatées ? Elle adorait ça.

Quand Rick lui dit de rester avec elle, elle hocha directement la tête. Parce que quand même, c'était ce qu'elle attendait depuis un bon bout de temps : trouver quelqu'un qui voudrait bien s'occuper d'elle, et ça ne se refusait pas. La gamine passa une main sur son front pour se débarrasser des quelques goûtes de sueur qui s'y étaient posées. Maintenant prête à aller retrouver Carl et Lori, la gamine pensait que Rick était accompagné pour fouiller la ville, ou qu'il avait un moyen de se déplacer... mais elle fut surprise lorsqu'elle apprit que ce n'était pas le cas. Heureusement, elle avait un peu fouillé la ville avant de le croiser, et avait elle aussi trouvé des choses qui pourraient leur être utile.

« Euh... là-bas, en face du restaurant. » dit la gamine en pointant le vieux garage du doigt. « J'ai pensé que je trouverais quelque chose comme un vélo, mais... y avait une vieille voiture, j'ai pas regardé si elle était ouverte ou si elle marchait. » C'est vrai... à quoi ça lui aurait servi, une voiture ? Elle savait à peine utiliser une trottinette. La petite blonde poursuivit directement sa phrase. « Par contre, j'ai vu aussi qu'il y avait pleins de pièces de voitures sur l'une des tables d'établi, dans le garage, si jamais ça peut t'être utile ou si on aurait besoin de les mettre sur la voiture au cas où elle marche pas. De toute façon, t'es un garçon donc tu trouveras une solution... les garçons adorent les voitures. » lâcha la gamine en haussant un peu le ton en riant, avant de commencer à marcher en direction du garage dont elle venait de lui parler.

Les rues étaient désertes, aucun son à l'horizon. La nature avait bien fait son boulot... certains bâtiments étaient recouverts de mousse verte, comme dans la forêt. La nature reprenait tout ce qu'on lui avait pris... mais c'était loin d'être moche, la ville avait son charme. Sur les routes et les trottoirs, on pouvait voir pleins de dépouilles... des marcheurs qui se sont fait tuer, un tas. Mais pas par la gamine, elle n'était pas capable d'en tuer un, alors une centaine... Kayla essayait d'éviter de marcher sur les cadavres. C'était dégueu, et ses chaussures étaient déjà assez sales comme ça, donc...

Une fois arrivée devant la porte coulissante du garage, la gamine s'arrêta puis se tourna vers Rick, un petit sourire aux lèvres. « Par contre, on peut pas passer par celle-là... tout à l'heure j'ai essayé, mais... ça s'ouvrait pas. Après c'est peut-être parce que j'suis pas assez forte, on peut toujours essayer. Moi, je suis passé par le petit trou, là... » dit-elle en montrant un petit trou dans le mur. Celui-ci faisait à peine la taille des chatières pour chien, vous savez, les petits trous qu'on trouve sur les portes. La gamine avait réussi à entrer par celui-ci quand elle y était venue, et n'avait pas trouvé d'autres façons d'y entrer. Après, peut-être qu'à l'intérieur elle réussirait à ouvrir la porte à Rick... ? À voir, mais il fallait tout tenter. Si la voiture à l'intérieur fonctionnait et pouvait les faire repartir en vie...


© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas


avatar

WELCOME TO THE HELL
Invité



MessageSujet: Re: A day like any other in Hell. ▬ ft. Rick Grimes Sam 31 Oct 2015 - 15:05


A day like any other in Hell


Objectif numéro deux: Garder Kayla avec lui tout en cherchant un moyen de quitter la ville abandonnée et d'avoir récupéré de la nourriture pour bébé principalement. Autant dire qu'il devait avoir les épaules solides pour supporter ce poids devenu un peu plus important depuis quelques secondes maintenant. Dans ses souvenirs, Kayla n'était en rien insupportable, elle était assez docile bien au contraire, mais était-ce toujours la même histoire depuis que le monde a changé ? Il allait en avoir le cœur net dans peu de temps. Une fois qu'elle ait mangée la barre de céréales que Rick lui a tendu, elle lui indiqua l'endroit en question où se trouvait le fameux garage qu'il cherchait, la seconde bonne nouvelle de la journée, rien de tel pour trouver la force d'avancée. Relevant le regard, le garage dégradé de l'extérieur se présenta à lui, à quelques mètres de sa position. L'endroit avait l'air fermé de toutes parts, était-il sur ? Lorsqu'elle confirma qu'il y avait bel et bien une voiture, un soulagement certain s'empara de Rick qui soupira très légèrement, il était temps de voir ça de ses propres yeux. La remarque concernant la passion des hommes fit sourire pleinement Rick, il lâcha même un léger rictus en l'entendant, le premier de la journée, elle pouvait être fière de ça. " Je dois être à part dans ce cas." S'autorisa t'il à dire avec une petit touche d'humour, chose qu'il avait perdu depuis un bon moment maintenant.

Prenant la direction du garage, Rick demeura prudent tout en gardant un œil attentif sur Kayla afin de pouvoir lui assurer une certaine protection. Cette petite n'a pas eut vraiment de chance avant l'épidémie, son père est mort alors qu'elle était tout jeune et elle s'est fait maltraitée par sa mère qui n'arrivait pas à faire son deuil. Où était la justice à cet instant ? Déjà à l'époque cette histoire avait atteint Rick qui avait nourrit de la peine pour elle, peine de voir qu'elle n'était pas heureuse alors qu'elle méritait de l’être dans le fond. Ce n'était pas étonnant qu'elle se trouvait souvent avec Carl et qu'elle s'entendait bien avec selon ses dires. " Comment as-tu fait pour survivre toute seule dehors ? Il est rare de voir des jeunes de ton age encore en vie. Tu faisais partie d'un groupe, non?" Ça lui semblait le plus logique, elle devait surement faire partie d'un groupe qui visiblement a rejoint les rôdeurs étant donné qu'elle était seule. Il ne doutait pas un seul instant qu'elle pouvait se cacher à quelque part en attendant que quelqu'un vienne l'aider, mais pas éternellement, il ne se faisait pas d'illusion, elle était incapable de pouvoir se défendre dehors et ce même avec toute la volonté du monde, elle était trop jeune, trop dans l'ignorance et l'innocence malgré tout ce qu'elle a pu voir.

La porte coulissante était abaissée, l'ouvrir de l'extérieur était envisageable, mais Kayla lui fit part qu'elle n'avait pas réussie. Normal étant donné qu'elle n'avait pas la force d'un adulte. Voulant vérifier le périmètre, Rick se mit à vérifier le coté gauche et droit du garage d'un rapide coup d’œil pour constater qu'il n'y avait pas une menace direct à l'horizon, mais son expérience lui avait apprit que c'était seulement le calme avant la tempête. " Non, on va pas prendre de risque inutile. Je vais soulever la porte, tu passes en-dessous et tu ouvre la porte d'entrée de l'intérieur. S'il y a quoi que ce soit, tu reviens par en-dessous. Compris ?" Il était hors de question qu'il mette Kayla en danger, mais pour le moment c'était la meilleure solution à aborder que de faire passer la jeune fille en-dessous. Il aurait bien pu opter pour enfoncer la porte, mais le bruit pourrait attirer de nombreux rôdeurs se trouvant dans les parages et selon lui, il devait y en avoir, ça c'était une certitude. " A trois, un....deux....trois." Les deux mains en-dessous, Rick souleva progressivement la porte coulissante demeurant assez lourde, une légère douleur se faisant ressentir assez vite au niveau de ses épaules, elle devait faire vite avant qu'il ne lâche prise.


Revenir en haut Aller en bas


avatar

WELCOME TO THE HELL
Invité



MessageSujet: Re: A day like any other in Hell. ▬ ft. Rick Grimes Sam 31 Oct 2015 - 16:20



A day like any other in Hell
Walk without knowing where to go, hungry, thirsty...
I want to die.

C'est devant le garage que la gamine attendait l'autorisation de Rick pour pouvoir entrer par le petit trou et l'aider à ouvrir. Elle, elle n'avait pas réussir à ouvrir cette fameuse porte, mais elle ne pensait pas que c'était à cause de sa force. Pour elle, c'était plutôt à cause de la porte qui était bloquée. Bon, okay, elle avait peut-être un peu trop de confiance en elle. Mais c'était mieux que rien. Quand Rick lui demanda comment elle avait survécu tout ce temps, la gamine soupira avant de raconter son histoire une énième fois. « Y a quelques mois, j'étais dans un groupe de gens gentils qui m'avaient trouvé. On vivait dans un bunker, et quand j'y repense, bah j'suis resté longtemps avec eux... J'avais à manger, à boire, j'm'amusais avec les autres enfants de mon âge... j'étais heureuse. Mais notre groupe avait un problème avec un autre groupe. Ils avaient tués quelqu'un d'un groupe qui habitait pas très loin, et un jour... BOOM. On était en train de dormir et des gens sont rentrés dans le bunker. J'suis vite partie me cacher, et je suis sortie de ma cachette quand j'entendais plus de bruit. Mais mauvaise nouvelle, ils étaient tous morts... » dit la gamine avant de lâcher un long soupir et de continuer sa petite histoire. « J'ai passé ces derniers mois à marcher sans vraiment savoir où aller, tu sais, je mangeais des trucs que j'trouvais dans les poubelles, à dormir sous des ponts, dans des maisons abandonnées et tout ça... c'était l'enfer, y avait toujours des monstres qui voulaient me tuer. Mais à chaque fois, j'ai réussi à partir en courant. J'ai dû en tuer... que trois ou quatre depuis que j'suis partie du bunker. J'aime pas les tuer, ils sont flippants donc... ça donne pas envie de les approcher ! » dit-elle en grimaçant.

Les zombies... elle détestait en croiser, comme tout le monde. Mais elle qui n'aimait pas la violence, à chaque fois qu'elle en croisait un, si elle n'avait pas d'autres choix que de le tuer... bah elle le faisait. Mais quand elle avait l'opportunité de s'enfuir en courant, elle choisissait cette option et le faisait le plus rapidement possible. Pour elle, c'était plus facile... elle avait douze ans, elle était toute petite, elle courrait vite. C'était pas une petite débrouillarde, elle avait juste de la chance depuis le début. « Et oui, c'est vrai que c'est rare de voir des enfants... ça fait longtemps que j'en ai pas vu, d'ailleurs. Y en avait cinq, dans mon ancien groupe. Mais y avait qu'une fille donc c'était nul... en plus on s'aimait pas. » dit Kayla à Rick en riant un peu. C'est vrai que c'était assez gênant pour la petite, quand elle y était. Jouer à la poupée, à la marelle, etc... toute seule, c'était ennuyant. Mais imaginez quand elle devait jouer avec les garçons et qu'elle devait jouer à la voiture... non merci, c'était franchement pas son truc. Mais comme elle le savait, c'était mieux que rien.

La gamine, tout en écoutant les explications de Rick sur ce qu'elle devait faire regardait bien autour d'elle qu'il n'y avait personne. Kayla se baissa rapidement à genoux puis, une fois le décompte fait, se mit à quatre pattes pour passer sous la porte coulissante qu'il relâcha aussi tôt. La petite blonde savait très bien que la porte était très lourde, et elle ne voulait pas qu'il attrape un mal de dos ou autre chose dans le même genre. Kayla se releva en essuyant ses mains toutes sales sur son pantalon plein de sang sec. Quand elle releva la tête, la pièce était comme tout à l'heure, silencieuse. Aucun marcheur dans celle-ci. Ouf, elle put soupirer de soulagement. La petite fille alla donc directement à la porte et saisit la poignée qu'elle tourna... et c'est avec surprise qu'elle se rendit compte que la porte ne s'ouvrait pas. « Merde... ça s'ouvre pas...» soupira la gamine avant de faire le tour de la pièce à la recherche de la clé qui aurait pu être posée là... mais rien.

« Bon, j'ai une idée. » dit la gamine à travers la porte, assez fort pour que Rick puisse l'entendre. Elle avait déjà vue cette astuce dans un tas de films quand elle était petite, et pourquoi pas la réaliser ? Elle posa son sac qui était sur son dos puis en sortit le revolver qu'elle avait trouvé quelques jours auparavant. Il était déjà chargé, d'ailleurs, ce qui était une bonne chose – ou  pas – puisqu'elle ne savait pas le faire. « Ça va faire du bruit, bouche-toi les oreilles ! » dit la gamine avant de rapidement tirer sur la serrure de la porte qui se brisa, ce qui donna donc à Rick la possibilité d'ouvrir la porte. C'était cool pour lui... mais elle n'avait pas pensé à ce qui pouvait arriver : à cause du tir, les zombies arriveraient assez rapidement sur place... et ils se faisaient déjà entendre. Ce que la gamine ne savait pas, malheureusement, puisque ses oreilles bourdonnaient à cause du son du tir, la rendant donc sourde, et un peu sonnée. Les mains de la petite tremblaient, ses oreilles – dont son oreille gauche, qui est sourde – lui faisaient atrocement mal... elle était dans la lune... et c'est les yeux fermés qu'elle se laissa tomber sur le sol. Le son du tir sur ses oreilles avait un énorme effet... peut-être qu'elle aurait dû bien positionner ses mains en avant, avant de tirer.


© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas


avatar

WELCOME TO THE HELL
Invité



MessageSujet: Re: A day like any other in Hell. ▬ ft. Rick Grimes Sam 31 Oct 2015 - 17:33


A day like any other in Hell


Le récit de Kayla procura un léger frisson à Rick lorsqu'elle évoqua le fait qu'un autre groupe était venu pour tous les tuer en s'introduisant dans le fameux Bunker qui servait de repère. Le Gouverneur et ses sbires étaient capables de tout et il ne serait pas étonnant qu'ils soient responsables de la mise à mort de l'ancien groupe de la jeune fille. Mais dans quel but ? Tout ça pour simplement piller les derniers survivants ? Le plaisir ? Difficile de mettre le doigt sur la bonne réponse quand on connait la complexité du Gouverneur. Il préféra rester silencieux à ce sujet, ne voulant pas mettre de mauvaises pensées dans la tête de Kayla. " Je suis désolé de ce qui s'est passé, mais il est temps pour toi de tourner la page. Elle devait surement être hantée par certaines visions du moment où elle faisait partie de son ancien groupe, du massacre qui a eu lieu et auquel elle a échappée de peu. Si elle n'avait pas eut l'initiative de fuir, Rick n'aurait jamais pu revoir sa petite bouille d'ange, une chance pour elle d'avoir réagit à temps. Mais le cauchemar était loin d’être fini, elle allait encore devoir faire ses preuves là, tout de suite en coopérant avec lui. Elle n'avait pas besoin de s'en faire, Rick comptait faire en sorte qu'elle rentre avec lui à la prison, ça ira mieux pour elle par la suite.

Le garage étant l'endroit convoité par Rick, il fit passer Kayla en-dessous de la longue porte coulissante en lui donnant bien quelques précisions pour ne pas se faire avoir en cas de mauvaises rencontres. Une fois qu'elle soit passée en-dessous, Rick lâcha la porte doucement, enfermant la jeune fille à l'intérieur. Aucune inquiétude, il ne devait pas y avoir de danger immédiat, sinon elle aurait hurlée ou elle serait revenue à l'extérieur. Mais tout ne se passa pas comme prévu à son plus grand regret quand Rick entendit le plainte de Kayla avant qu'elle ne propose une idée. Une étrange sensation se mit à envahir le subconscient de Rick, un sorte de malaise, un mauvais pressentiment. Réelle ? " Non...attends !!!" Un bruit assourdissant coupa net Rick dans ses paroles, des éclats de bois volèrent alors que la porte s'ouvrit à la volée. Ses oreilles sifflèrent, il balança rapidement son regard autour de lui alors qu'il reprenait doucement ses esprits. Des grognements accompagnèrent son retour à la réalité.  

Pas maintenant. Face à un Ultimatum, Rick devait faire un choix et rapidement et non des moindres. Ils allaient tout les deux payer l'erreur que venait de faire la jeune fille en pensant qu'utiliser son arme à feu serait la meilleure option, bien au contraire, c'était la plus mauvaise. Serrant les dents à cause de la frustration, il lança un regard rapide vers Kayla qui se trouvait au sol, sonnée à cause du tir. Accourant vers la jeune fille, il la secoua d'une façon correcte pour la faire revenir sur terre, ce n'était pas le moment de se prélasser. " Lève-toi !!! Kayla ?!" De plus en plus proches, les rôdeurs commençaient à réduire dangereusement l'écart, levant son arme à feu, Rick tira une balle qui alla se loger dans le crane du rôdeur le plus proche qui s'écroula au sol tel un poids mort. Fini de jouer. Ne voulant pas mourir bêtement, Rick releva Kayla par la main et la traîna avec lui en courant, s'éloignant à contre-cœur du garage. Fuir était la seule option possible sur le moment...mais par où ?


Revenir en haut Aller en bas


avatar

WELCOME TO THE HELL
Invité



MessageSujet: Re: A day like any other in Hell. ▬ ft. Rick Grimes Dim 1 Nov 2015 - 10:33



A day like any other in Hell
Walk without knowing where to go, hungry, thirsty... 
I want to die.

Quand la gamine tira, Rick lui avait crié qu'il ne fallait pas... peut-être qu'elle aurait dû l'écouter ? Mais il était trop tard. Elle avait un peu trop de confiance en elle, et ça aurait pu la tuer. La gamine était allongée au sol, conscience, mais sonnée. La voix de Rick qui lui criait de se lever raisonnait dans sa tête, elle luttait pour ouvrir les yeux, mais n'y arrivait pas. L'homme la secouait dans l'espoir que celle-ci se relève, mais elle n'en avait pas la force. Quelle erreur elle venait de faire...


Kayla se laissa relever par l'adulte puis se força à marcher, tenant très fort la main de Rick, les yeux à moitiés ouverts. Elle avait failli y rester, mais elle était trop sonnée pour y penser. Kayla s'éloignait du garage avec Rick. C'était leur seul espoir de pouvoir fuir avec une voiture, mais elle avait foiré. Comme la plupart du temps. Elle s'en voulait énormément pour ça, mais c'était pas le bon moment pour exprimer ses regrets. La gamine accéléra un peu ses pas. Les marcheurs étaient derrière eux, et ils étaient beaucoup... Elle faisait confiance à Rick, elle savait qu'il ne la laisserait pas là, sauf s'il était obligé de le faire.


« J-Je crois qu'on sera à l'abri, là-bas... » dit-elle en reprenant un peu plus ses esprits. Certes, elle avait fait une énorme erreur en tirant sur la porte, mais... là, elle savait où aller pour être en sécurité. Le petit endroit où elle avait passé la nuit. « J'ai passé la nuit près du lac... à quelques rues d'ici, et... y avait des barques... tu crois qu'on pourrait partir comme ça ? » C'était une idée peut-être débile que la gamine venait de suggérer, mais elle n'en voyait pas d'autres. Après, peut-être que Rick en avait une autre en tête ? Elle n'en savait rien, mais elle espérait que ce soit le cas si celui-ci n'était pas d'accord avec sa petite idée. En marchant, Kayla avait réalisé qu'elle avait laissé son sac à dos, dans le garage. Celui qui contenait sa petite tortue en peluche, celle que son père lui a offert quand elle était petite et qu'elle n'avait jamais quitté. Kayla s'arrêta de marcher et lâcha directement la main de l'adulte, le fixant avec de grands yeux. Elle ne bougerait pas sans lui, malheureusement. « R-Rick, j'ai oublié Stanley... il était dans mon sac ! » Et merde. Heureusement, la photo d'elle accompagné de son père était dans sa poche... Rick retournerait-il en arrière pour une peluche ? Elle ne le pensait pas, mais... c'était inconcevable pour elle, de dormir seule, de continuer de survivre sans lui. C'était la seule "personne" qui avait toujours été là pour elle, et elle ne le laisserait pas là, non. 

© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas


avatar

WELCOME TO THE HELL
Invité



MessageSujet: Re: A day like any other in Hell. ▬ ft. Rick Grimes Dim 1 Nov 2015 - 11:55


A day like any other in Hell


Kayla venait tout simplement de faire sonner le dîner pour les rôdeurs, les espoirs de fuir en voiture s'envolant par la même occasion, les obligeant à devoir fuir à pied. Et puis qu'est-ce qu'elle faisait avec une arme ? Ce n'était pas un jouet et visiblement elle ne savait pas quand l'utiliser, en cas de danger immédiat, ce qui n'était pas le cas. Sérieusement, tirer sur une serrure bloquée, en plus d'alerter le voisinage, elle aurait pu y rester si elle n'avait pas tirer au bon endroit, la balle pouvant faire ricochet. Malheureusement, Rick n'était plus en aussi bonne forme que tout à l'heure, surement à cause de la frustration et une légère colère commençant à l'envahir, se mettre en danger à cause d'un acte irréfléchi...c'était tout bonnement la pire situation et ce même si elle n'avait que douze ans. Envoyant une balle dans la tête de deux rôdeurs, il se mit à courir, mais vers où ? Il ne connaissait pas l'endroit, il se contentait alors de rester sur la route principale pour ne pas être prit au piège.

Mais contre toute attente, la ville abandonnée ne l'était pas autant que ça, il en sortait de partout, bloquant de nombreuses sorties alors qu'il se dirigeait en sens inverse de par où il était venu. Ce n'était pas le bon chemin et il risquait de fatiguer s'il devait faire tout un détour. Non, il allait devoir réfléchir à un autre chemin à emprunter. Kayla proposa d'aller près du lac, à ce qui parait c'était sur, mais Rick ne pouvait pas prendre ce risque, c'était sur pour elle étant donné que les rôdeurs n'étaient pas à ses trousses, mais là c'est différent. " Non, on continue." Dit-il d'un ton assez sec alors qu'il lança quelques regards rapide par-dessus son épaule pour voir l'avancée des rôdeurs. S'il avait sur, il ne serait pas venu dans cette "ville", il aurait choisit un autre endroit. La course plus la chaleur ne faisaient pas bon ménage et Rick le ressentait dans son organisme, il s’essoufflait plus rapidement qu'à la normale même s'il avait encore des ressources. Il dut se stopper quand la main de Kayla quitta la sienne, son regard de chien battu se posant sur lui alors qu'elle fit allusion à son sac resté dans le garage. Le temps presse et elle trouvait encore le moyen de ralentir les choses, pour Stanley ? C'était qui ou quoi ça ? " On n'a pas le temps, viens..." S’apprêtant à continuer sa course, Kayla ne comptait pas en faire de même, ce qui commençait à énerver Rick dont les espoirs de quitter cette ville se réduisaient au fil du temps." Merde !!!" Se murmura t'il à lui-même avant de répondre à la jeune fille. " Tu restes près de moi, ne t'éloigne pas." Lançant un regard vers la droite, il vit un embranchement dans une ruelle un peu plus éclairée que les autres, un rôdeur....Prenant la main de Kayla, il s'aventura à vive allure dans la ruelle, le rôdeur se trouvant sur son passage vit sa tête tomber sur le sol après un coup de machette. Continuant, il se concentra sur sa course, mais un rôdeur vint le plaquer contre le mur, obligeant ce dernier à lâcher la main de la jeune fille. Heureusement, il eut le réflexe de mettre la machette entre son visage et celui du rôdeur pour le bloquer. Merci Kayla avait-il envie de dire, mais son jeune age et son incompétence l'excusait.


Revenir en haut Aller en bas


avatar

WELCOME TO THE HELL
Invité



MessageSujet: Re: A day like any other in Hell. ▬ ft. Rick Grimes Lun 2 Nov 2015 - 14:12



A day like any other in Hell
Walk without knowing where to go, hungry, thirsty... 
I want to die.

Aller au lac pour prendre une barque et vite se barrer... ? C'était une mauvaise idée, selon Rick qui avait l'air sur les nerfs. C'était compréhensible, la gamine ne lui en voulait pas de toute façon... quelle connerie elle avait fait. Maintenant, elle ne pouvait pas revenir en arrière et annuler son action, malheureusement. La gamine courrait en tenant la main de l'adulte quand elle se rappela de la seconde boulette qu'elle avait faite. Stanley, son ami de toujours, son doudou. Elle l'avait oublié dans son sac, dans le garage où il y avait maintenant un tas de zombies. La gamine avait essayé de raisonner Rick, en lui faisait comprendre que celui-ci lui était cher mais il avait l'air de s'en ficher. D'accord... elle comprenait un peu sa façon d'agir. Une peluche ou la vie... le choix est vite fait.


Kayla suivit Rick dans l'embranchement d'une ruelle, sa main dans la sienne. Elle préférait rester silencieuse. Rick avait l'air déjà assez en colère comme ça, alors si elle commençait à lui faire des caprices pour son doudou... c'était mort. Sur le coup, la gamine ne réalisait pas vraiment mais à la prison, elle comptait bien lui rappeler l'erreur qu'il venait de commettre, lui aussi.


Kayla sursauta quand Rick lâcha sa main et qu'il fut plaqué contre un mur par un monstre. Des tremblements se firent sentir, chez la gamine qui eut directement le réflexe de se reculer. Elle avait déjà fait assez d'erreurs comme ça, alors si elle décidait d'aider et que finalement elle aggravait la situation... elle ne ferait plus les mêmes erreurs.


Le sang du marcheur quand celui-ci reçut son énorme machette dans la face éclaboussa le visage et les vêtements de la gamine qui n'eut rien d'autre à faire que grimacer. Le sang, c'était un peu devenu habituel chez elle. Et puis elle était déjà très sale.


« R-Rick, tu sais où on va, au moins... ? Ils arrivent... » lui dit la gamine en regardant derrière elle, il y en avait encore énormément, et ils se faisaient entendre... c'était l'horreur. Elle prit directement ses jambes à son cou, sans attendre Rick. Elle tenait trop à sa vie... Alors qu'elle courrait, Rick derrière elle, elle criait. « Désolée pour ce que j'ai fait... je pensais faire bien, je te le promets ! »

© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas


avatar

WELCOME TO THE HELL
Invité



MessageSujet: Re: A day like any other in Hell. ▬ ft. Rick Grimes Lun 2 Nov 2015 - 14:46


A day like any other in Hell


Jamais il aurait pensé se retrouver dans une situation comme celle-ci en venant dans cet endroit, tout comme le fait qu'il était loin de se douter que Kayla se trouverait ici. Elle venait de faire une erreur pouvant leur coûter cher, une chance que Rick était assez réactif en prenant l'initiative de courir. Par où aller ? Tout ce qu'il faisait c'est de contourner la horde par la droite en passant par une ruelle. Un obstacle de poids se jeta sur lui, l'envoyant dos contre le mur, l'haleine horripilantes de la créature brûlait les narines de ce dernier, la machette étant le seul obstacle entre son visage et celui du rôdeur. Par chance, le rôdeur continuait d'essayer de le mordre, faisant ainsi en sorte de s'empaler sur l'arme blanche, le sang commençant à couler avec abondance, giclant de part et d'autre de son visage. Une grimace de dégoût se fit voir sur le visage de Rick qui repoussa aussitôt le rôdeur qui tomba tel un poids mort sur le sol. La détresse dans la voix de Kayla était tout à fait normale, mais son action quant à elle, était encore suicidaire.

La jeune fille se mit à courir sans l'attendre, avançant vers la route principale de l'autre coté de la ruelle, là où devait se trouver d'autres rôdeurs suivant le mouvement de la petite horde. Exaspéré, il l'interpella à vive voix. " KAYLA !!!!" Bordel. Reprenant sa course effrénée, Rick rattrapa de justesse la jeune fille alors qu'elle allait sortir de la ruelle. Valait mieux se mettre à l'abri pour qu'elle évite d'en faire qu'à sa tête encore une fois. D'un geste de la main, Rick vint tourner le loquet d'une porte de sortie de secours. Priant intérieurement qu'elle était ouverte, lorsque la poignet se mit à tourner dans sa main il entra à l'intérieur avec Kayla refermant au passage la porte avec son dos. Le couloir était assez sombre, plus loin se trouver un embranchement sur le gauche. La machette en main, il ouvrit la marche tout en gardant un œil sur la jeune fille, son attitude pourrait mettre tout le monde en danger si elle venait à venir à la prison, chose qu'il verrait un mauvais œil.

L'endroit avait l'air désert, une première bonne nouvelle depuis qu'il est sortit de la prison. Bifurquant à gauche, il fit face à un escalier qu'il monta sans plus attendre pour atterrir à l'étage, dans des bureaux. Un coup d’œil rapide pour en conclure que l'endroit était bel et bien vide. Rapidement il prit la direction des vitres pour jeter un coup d’œil vers l'extérieur où il eut une vue sur la ruelle, voyant la petite horde entamer l'avancée en contre-bas, ils étaient là. Il attendit quelques secondes avant de s'adresser à Kayla avec une certaine colère dans le ton de sa voix. " Qu'est-ce qui t'a pris ?"


Revenir en haut Aller en bas


avatar

WELCOME TO THE HELL
Invité



MessageSujet: Re: A day like any other in Hell. ▬ ft. Rick Grimes Lun 2 Nov 2015 - 14:59



A day like any other in Hell
Walk without knowing where to go, hungry, thirsty... 
I want to die.

Et merde, seconde erreur. La gamine, en entendant la voix de Rick qui l'appelait s'arrêta de courir pour l'attendre. Elle pensait en avoir trop fait, elle voulait le laisser tranquille. Si elle n'avait pas été là, Rick aurait sûrement déjà sa voiture et serait retourné chez lui. La gamine, en voyant la porte de secours que Rick venait d'ouvrir, entra sans tarder à l'intérieur. Il avait trouvé un endroit où se réfugier pour leur échapper, enfin... La gamine marchait la tête baissée, essayant de se faire silencieuse. Elle se détestait elle-même d'avoir tout fait foirer, et elle savait très bien que Rick n'était pas très content non plus. Ça se voyait dans son regard, dans la voix qu'il employait. Elle venait de se mettre la seule personne qui tenait vraiment à elle à dos. Quelle joie.


Il faisait tout noir, on entendait des petites gouttes d'eau tomber unes par unes. Sûrement un vieux tuyau. Kayla avait bien remarqué que Rick la surveillait en marchant, et elle le comprenait. D'ailleurs, s'il voulait la laisser là, elle ne lui en voudrait même pas, bien au contraire. Ils montèrent donc les quelques escaliers présents dans le bâtiments jusqu'à arriver à des bureaux qui étaient bels et biens vides. Ouf, ils n'auraient pas à se battre, cette fois-ci.


Kayla se laissa glisser contre un mur avant de se recroqueviller sur elle-même, passant ses bras autour de ses jambes. Elle n'était pas bien mentalement. La gamine voulait pleurer, mais elle savait très bien que ça dérangerait encore plus l'homme, donc elle préféra se retenir. Quand celui-ci lui posa la question d'une voix assez colérique, elle releva doucement les yeux vers lui en se raclant la gorge. « J-Je... j'ai paniqué, je suis désolée... t'aurais pas dû venir me sauver. Tu serais peut-être déjà reparti chez toi, là. Tu devrais rentrer voir Carl, Rick. Moi, j'arriverais à partir comme j'ai toujours su le faire. Je t'en voudrais même pas, t'inquiète... » dit la gamine, un peu énervée. Elle commença à se mettre des gifles avant de fondre en larmes. Quelle idiote. « J'ai tout fait foirer... y avait une voiture, putain ! »  

©️ 2981 12289 0


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas


avatar

WELCOME TO THE HELL
Invité



MessageSujet: Re: A day like any other in Hell. ▬ ft. Rick Grimes Mer 4 Nov 2015 - 12:53


A day like any other in Hell


C'était hallucinant de voir à quel point une personne peut mettre sa vie en danger aussi inconsciemment que ça, Kayla n'était définitivement pas prête pour survivre dans ce monde, c'est à se demander comment elle avait fait jusque là. Ayant failli se faire avoir, Rick demeura légèrement exténué après la course poursuite avec les rôdeurs, par chance ils étaient entrés dans un bâtiment possédant des bureaux, vides à première vue. Une rapide inspection de l'étage avant qu'il ne vienne veiller à voir où se trouvaient les rôdeurs dans la ruelle, de là où il était, il pouvait prétendre à un peu de repos le temps qu'ils se dispersent. Du moins il espérait que ça se passerait ainsi. Mais avant toute chose il tourna son attention vers la petite fille qui était acculée contre un coin tout en s'excusant comme elle le pouvait. Rick détourna le regard de Kayla pour pouvoir se concentrer sur ce qu'il allait faire par la suite. C'est lorsqu'elle se mit à pleurer qu'il soupira exaspéré par le comportement de la jeune fille avant de faire quelques pas vers elle.

Prenant l'initiative de s'accroupir devant Kayla, Rick déposa une main aussi réconfortante que possible sur sa petite épaule. " Tu resteras avec moi, on ira retrouver Carl et Lori tout les deux." Est-ce que le fait qu'il soit déterminé à la garder avec lui malgré tout la calmerait ? Il espérait, pleurer ne servirait à rien. " Pour ce qui est de la voiture...j'irai la récupérer, ton sac aussi." Elle tenait à son sac, il était dans le garage tout comme la voiture, donc autant faire d'une pierre deux coups. En attentant, la patience était maître-mot et ils allaient devoir en faire preuve. " Mais tu vas devoir suivre quelques règles une fois qu'on aura rejoint les autres." Fini la vie extérieur, seule, tout un groupe attendait dérrière et elle allait devoir s'y habituer assez rapidement...Carl l'aidera selon lui, un avantage certain.


Revenir en haut Aller en bas


avatar

WELCOME TO THE HELL
Invité



MessageSujet: Re: A day like any other in Hell. ▬ ft. Rick Grimes Mer 4 Nov 2015 - 14:19



A day like any other in Hell
Walk without knowing where to go, hungry, thirsty... 
I want to die.

Tout était de sa faute, elle le savait... mais il ne fallait pas qu'elle pleure. C'était une petite fille forte, et elle pouvait surmonter tout ça. Elle l'avait déjà fait. Quand la gamine sentit la grosse main de Rick sur son épaule, elle ne put s'empêcher d'esquisser un sourire tout en essuyant ses larmes, reniflant un peu. Rick était définitivement le meilleur pour faire sourire la petite. Aller retrouver Carl et Lori, c'était ce qu'elle attendait depuis longtemps... mais retrouver Stanley... ? Comment y arriverait-il ? C'était bien trop risqué. Quoique, ça ne l'était plus si les marcheurs avaient déserté le garage, ce qui n'était tout de même pas sûr. « J'te le promets, Rick. Je ferais tout ce que vous me demanderez, et je respecterais toutes les règles... » dit la gamine sur quelques hochements de tête, tout en se redressant, avant de continuer. « Vous habitez où... ? Vous êtes seuls ? ». Kayla avait un tas de questions à poser à Rick. Elle était impatiente, curieuse... c'était ses petites défauts. Mais Rick, autrefois, avait l'habitude d'avoir à faire à ceux-là. Kayla laissa échapper un petit toussotement. « On y va, alors... ? Ou tu veux attendre un peu qu'ils soient tous partis ? ».
Maintenant, la gamine était prête à être sous les ordres de Rick et à respecter toutes les règles qu'il instaurerait. Fini les déceptions.  

À l'intérieur, tout était tranquille. Il n'y avait aucun bruit, aucun son. C'était comme si personne n'était entré dans cet endroit depuis le début. C'était possible. Peut-être qu'ils pouvaient y trouver des objets utiles, qui sait ? « Dis... on a regardé si y avait pas de monstres à l'intérieur, mais peut-être qu'on pourrait fouiller un peu ? Y aurait peut-être des trucs utiles... c'est toi qui choisis, chef ! » dit-elle avant de se tenir comme un soldat, les mains le long du corps sans pouvoir s'empêcher de rigoler. Elle espérait peut-être trouver un petit carnet et quelques stylos billes. Kayla, depuis le début de l'apocalypse, entretenait un petit journal intime où elle racontait chacune de ses semaines. Ça la détendait un peu, puis ça l'aidait à garder une trace de toutes les choses qu'elle faisait. Mais son cahier était rempli. Un nouveau serait le bienvenu.   

© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas


avatar

WELCOME TO THE HELL
Rooney A. Grimes

MESSAGES : 723
ARRIVÉ : 01/10/2015


MessageSujet: Re: A day like any other in Hell. ▬ ft. Rick Grimes Dim 6 Déc 2015 - 12:00

J'ARCHIVE

† † † † † † † † † † † † † † †

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO THE HELL
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: A day like any other in Hell. ▬ ft. Rick Grimes


Revenir en haut Aller en bas
 

A day like any other in Hell. ▬ ft. Rick Grimes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dancing With The Dead :: † HORS SUJET † :: non terminé-